Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

« Doggy dans Gravel » ou les affres de l’adolescence contemporaine

31 août 2017 11 h 14 min 0 commentaire
Views: 100

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Sophie Jama

Tags:

Doggy dans Gravel © Cath Langlois

Doggy dans Gravel © Cath Langlois

Vraiment pas facile de passer le cap de l’adolescence, de devenir un adulte en sachant où l’on va et aussi d’où l’on vient ! Trouver son individualité tout en obéissant à la dictature de son groupe. Autour de 17 ans, c’est la découverte de son corps et l’éveil à la sexualité avec le premier flirt, la première relation sexuelle; la contestation et les rapports de force vis-à-vis des adultes et de ses parents tout en y restant quand même attaché; le conformise à certaines images véhiculées par les pairs, les médias, les réseaux sociaux, Internet… Tout cela produit bien des tourments.

Sans doute la question de l’adolescence est-elle plus ou moins la même à chaque génération. Mais s’y ajoute aujourd’hui l’extrême facilité de tout savoir et de tout voir sur les horreurs du monde : pornographie, viols et violences en tout genre, suicides en direct sur YouTube, assassinats voire massacres de masse mis en scène et autres monstruosités disponibles en un seul clic sur son ordinateur ou son téléphone « intelligent »… et il ne s’agit pas de quelconques fictions de plus ou moins mauvais goût mais de la pure et triste réalité. Quelle influence cette nouvelle banalisation de l’horreur et de tout ce qui demeurait jusque-là plus ou moins caché a-t-elle sur la construction psychologique des adolescents aujourd’hui, avec leur apparente force mais leur réelle fragilité? Et l’amour et la tendresse dans tout ça? Peuvent-ils encore se frayer une petite place?

C’est précisément un groupe d’adolescents ou en tout cas de très jeunes acteurs extrêmement brillants et talentueux qui interprètent un texte non moins brillant d’Olivier Arteau (magnifique acteur également) pour ce show au rythme endiablé intitulé Doggy dans Gravel. Qui mieux que des témoins de ces réalités pouvaient créer un spectacle pareil, une pièce de théâtre, où se mêlent des chorégraphies et des chansons, qui offre une vision la plus fidèle et réaliste possible de ce que vivent et ressentent les adolescents aujourd’hui. Tout au long de multiples scénettes menées tambour battant, se dessine quand même une intrigue en filigrane, l’histoire d’une famille avec une mère et ses deux ados, les difficultés que tous rencontrent à cette période charnière de la vie et leurs efforts pour vivre un peu d’amour.

Doggy dans Gravel © Cath Langlois

Doggy dans Gravel © Cath Langlois

Onze acteurs sur scène interprètent ainsi une fresque à la fois tragique et drôle du quotidien de ces adolescents contemporains. Ils parlent à toute allure une langue qui mêle l’anglais au français avec l’ajout de multiples termes et expressions qui leurs sont propres et où l’on rencontre toutes les références possibles à des morceaux de musique, à des jeux, à des films, à tout ce qui fait leur univers et qui échappe en grande part aux adultes. On est dans le trash, l’obscène, le grotesque. Tout se mêle pour produire un spectacle époustouflant de virtuosité, où l’on rit beaucoup alors que les situations sont souvent loin d’être drôles, où l’autodérision fait de spectacle et du texte d’Olivier Arteau un moment très fort d’émotions et de réflexions sur la génération Y qui a grandi avec Internet, ces jeunes qui seront les adultes de demain.

 

Voir la présentation de la pièce : https://vimeo.com/214852608

Doggy dans Gravel a remporté un prix au Fringe 2015

Doggy dans Gravel, du 29 août au 16 septembre 2017, au Théâtre Denise-Pelletier, salle Fred Barry, à Montréal

Théâtre Kata

Texte Olivier Arteau

Avec Marie-josée Bastien, Ariel Charest, Gabriel Cloutier Tremblay, Jean-Philippe Côté, Étienne d’Anjou, Angélique Patterson, Steven Lee Potvin, Pascale Renaud-Hébert, Vincent Roy, Nathalie Séguin, Dayne Simard

Assistance Nathalie Séguin Conseillère dramaturgique Isabelle Hubert Concepteurs Gabriel Cloutier Tremblay, Magali Delorme, Aube Forest-Dion, Jean-François Labbé, Élène Pearson, Vincent Roy

Informations : http://www.denise-pelletier.qc.ca/spectacles/63/

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top