Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Suave et dépaysant : Vaiteani.

19 septembre 2017 16 h 46 min 0 commentaire
Views: 17

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Carmen Dallaire

Tags:

Vaiteani

Écouter l’album Vaiteani, c’est se replonger dans la légèreté et la fraîcheur des vacances, c’est revivre la sérénité des bords de mer mais c’est surtout être le témoin de la rencontre de deux cultures. Ce suave et sensuel opus de 13 titres de «Polynesian Folk», nous transporte dans l’univers de l’île tahitienne de Vaiteani. Elle nous offre sa voix de velours au timbre riche et plein de couleurs chaudes alors que Luc pose les fondations folks du duo. Le résultat de cette rencontre entre l’Alsace et Tahiti, lieux d’origine respectifs du duo, c’est un album aux accents traditionnels qui nous permet de découvrir un dialecte et une musique empreinte de modernité.

Mes titres préférés sont  «Three Weeks» , tout droit venu du Pacifique, « Run run » qui mélange les cultures musicales,  «A Reva»  étonnante ballade mélancolique au milieu de l’Opus ainsi que les fort jolies :«That’s How they call it», «I’m Ready» et «Honu Iti E.»

Des âmes-sœurs se sont unies et forment désormais un seul nom : Vaiteani, qui signifie source céleste en polynésien. C’est à l’unisson qu’ils créent des ballades exotiques qui nous capturent et nous enchantent. Douceur, sensualité, harmonie, Vaiteani c’est un monde intérieur qu’on nous dévoile en beauté. Une musique calme et posée, une alternance de textes anglo-saxons et tahitiens. Le duo agrémente de sons tantôt classiques, tantôt exotiques, ce mélange d’influences qu’ils décrivent comme de la «Polynesian Folk.»

Vaiteani et Luc se sont rencontrés quand ils étaient étudiants à Strasbourg. Vaiteani avait quitté son paradis tropical pour l’université en métropole. Elle sera professeur d’anglais pendant cinq ans. De son côté, Luc étudie la musicologie, joue de la guitare, du luth et sur une myriade d’instruments aussi exotiques qu’enchanteurs : balafon, kalimba, oud, épinettes des Vosges, il vagabonde sur ses ballades folk et médiévales. Il sera le clair, elle sera l’obscur. Noble et pudique, Vaiteani chante son monde intérieur sur les enluminures de Luc. À l’unisson, ils créent leurs ballades sur les pulsations du corps et de l’esprit.

En 2011, Luc et Vaiteani ont rejoint Tahiti. Elle est enseignante, il donne des cours de musiques aux enfants. Un jour, il entend parler d’un concours intitulé «9 semaines et un jour», un tremplin musical pour les jeunes talents d’outre-mer qui promettait aux gagnants de jouer sur la grande scène des Francofolies de La Rochelle.

Pari réussi, ils seront lauréats et feront leurs preuves devant plus de 10 000 personnes, sous le regard protecteur de Laurent Voulzy. Adoubés par cet ange gardien, ils n’hésitent plus une seconde et se mettent à l’ouvrage. Vaiteani raconte que Ben Harper lui a transpercé l’âme et que Beyonce parle à son corps. L’alchimiste touche à tout, puise son inspiration autant dans une chacone de Jordi Savall que quand les broderies miniatures de la kora de Toumanie Diabiaté.

En 2015, ils signent avec le label «Un plan simple»  Vaiteani est un album de treize ballades, qui parlent de l’attente insoutenable du coup de fil amoureux «Three Weeks», de la confiance qui vous lâche dans la prière mélancolique  «Confidence», de la trahison «Blind». Dans «Silver Ocean» on lévite, porté par la beauté de ces Iles du Vent si pacifiques, tandis que «Run run» poursuit sa course infernale vers la résilience. Seule au piano, la belle affronte la mort sur «I’m ready» et nous berce en polynésien avec «Honu iti e» (Petite tortue) en hommage à la grand-mère tahitienne qui l’a accueilli chez elle, quand la jeune fille est arrivée en métropole. La tortue était son animal totem.

Luc et Vaiteani partagent avec nous toutes les émotions qu’ils ont connues depuis leurs débuts. Un album à rêver!

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top