Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Un spectacle littéraire unique dans la salle intime du Théâtre Petit Champlain

25 septembre 2017 23 h 41 min 0 commentaire
Views: 19

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Delphine de Vigan  et La Grande Sophie

Delphine de Vigan et La Grande Sophie

Ce lundi 25 septembre avait lieu le spectacle L’une et l’autre avec La Grande Sophie et Delphine de Vigan », présenté par la Maison de la littérature hors de ses murs.

Une lecture musicale mise en scène par Eric Soyer où les deux talentueuses femmes chantent, fredonnent, murmurent, jouent avec les mots faisant émerger un récit dense, émouvant et sensible. Ensemble, elles mêlent leurs univers, le temps d’un spectacle.

Malgré la salle remplie à pleine capacité, y régnait un silence où l’on aurait pu entendre voler une mouche. Les spectateurs étaient complètement hypnotisés par les propos de l’histoire, les voix tout en douceur, l’éclairage tamisé qui portait à la confidence, et la musique. Personnellement, j’avais le goût d’applaudir après chaque chanson, mais par respect pour le fil de l’histoire les spectateurs se retenaient et se sont enfin laisser aller à la fin de la prestation d’une heure quinze sans entracte pour une ovation bien méritée.

Ce que je retiens de ces extraits lus, c’est plus qu’une histoire de filles et d’anorexie, mais une histoire sur le mal de vivre. Nous sommes fragiles et chacun de nous à un moment de notre vie peut connaître un grand vide.

Un spectacle qui nous donne le goût de découvrir et de lire Delphine de Vigan et d’écouter les albums de La Grande Sophie.

Dans le spectacle, les livres de l’une et les chansons de l’autre se mêlent et fusionnent. Il y a même des moments où les deux artistes, tel un effet miroir, récitent en même temps. Une rencontre audacieuse et complice où l’on sent l’admiration pour l’autre. On y partage les souvenirs, les questionnements « À partir de quand on est un couple ? » on y parle aussi de l’amour et de ses maux, de l’enfance, du passé, de la solitude et du vide.

Pour en savoir un peu plus sur ses Grandes femmes :

 Delphine de Vigan  et La Grande Sophie

Delphine de Vigan et La Grande Sophie

L’une est écrivaine, (Delphine de Vigan), l’autre est chanteuse (La Grande Sophie). L’une a publié sept romans, l’autre a enregistré sept albums. L’une a rencontré un large succès critique et public, l’autre aussi. L’une avait envie de partager un moment avec l’autre, que leurs voix et leurs univers se mêlent. L’autre a dit oui. Delphine de Vigan est l’une, La Grande Sophie est l’autre. Ou inversement.

Delphine de Vigan

Delphine de Vigan est l’auteure de sept romans dont No et moi (Prix des Libraires 2008) et Les heures souterraines et Rien ne s’oppose à la nuit. Ce dernier, paru en 2011, (Prix du Roman FNAC, prix Renaudot des Lycéens et Grand Prix des lectrices de ELLE) s’est vendu à plus de 600 000 exemplaires. Son dernier roman D’après une histoire vraie paru en 2015 a obtenu le prix Renaudot et le Goncourt des Lycéens. Il est en cours d’adaptation par Roman Polanski et, comme ses autres romans, traduit dans une trentaine de langues.

La Grande Sophie

La Grande Sophie, auteure, compositrice et interprète, a sorti sept albums. Elle a été récompensée deux fois aux Victoires de la Musique; l’une au début de son parcours, en 2005 (révélation scène), l’autre, pour son album La place du fantôme. Elle a enregistré avec Lee Hazlewood, et écrit et composé pour d’autres, notamment Françoise Hardy, Sylvie Vartan ou Alex Beaupain. Son dernier album Nos histoires a fait l’unanimité de la critique.

Crédit photo:  Marie-Josée Boucher et courtoisie

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top