Le film les Affamés

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
132
Les affamés
Les affamés

Date de sortie au Québec : 20 octobre 2017

Dans un village, les choses ont changé.  Certains habitants ne sont plus ce qu’ils étaient.  Ils se mettent à attaquer leurs familles, leurs amis, leurs voisins… On les surnomme Les Affamés. Une poignée de survivants s’enfoncent dans la forêt afin de leur échapper.

Robin Aubert, acteur, réalisateur et scénariste québécois nous plonge dans un monde de zombies,  cet univers peu exploité par les cinéastes québécois, malgré l’avidité des cinéphiles de chez-nous pour les morts-vivants.

« J’ai foi en l’humanité. Mais en même temps, elle me fait peur quand la rage et la haine prennent le dessus. Le film fait écho au contexte social actuel. Pour étudier l’humanité, certains cinéastes tournent des drames sociaux. Moi, j’ai décidé de tourner un film de zombies. C’est aussi en percevant les choses le plus sérieusement du monde que l’humour prend racine. L’humour sert à démystifier nos peurs. Et si Les Affamés se déroule en partie dans un décor qui m’est familier,  la forêt, c’est parce qu’il s’agit, selon moi, du seul endroit possible pour comprendre réellement qui nous sommes. Des proies. » – Robin Aubert.

Maintenant que vous connaissez le contexte de ce film voilà que je vous mets en appétit! Les images projetées des 15 premières secondes nous plongent dans le calme et la beauté….mais dites-vous que ce sont les seuls instants du film ou vous vous sentirez bien!  Les avides de sensations fortes seront servis avec Les Affamés. Pour ma part, je suis sortie de la salle épouvantée et le mot est faible. La trame sonore prépare les spectateurs au pire et les images nous présentent le pire. On sursaute, on rit, on crie, on respire à peine. Les propositions angoissantes d’Aubert font la job.

Le film les AffamésTout au long de la présentation on cherche des pourquoi, des comment les humains et une société peuvent devenir si affamés de sang et de destruction. Si la fin du film nous propose à peine une réponse,  nous demeurons sans mot. Grâce au scénario et aux jeux des acteurs on voit quand même passer à travers nos pensées,  des sentiments, des émotions et de valeurs humaines fondamentales, autres que la peur et l’horreur.

Tous les acteurs livrent une excellente performance dans ce monde de fou. Monia Chokri est particulièrement prodigieuse dans son rôle et la performance qu’elle livre est inouïe.   Comment garder espoir dans cette situation qui dépasse l’imaginable.  En visionnant le film vous trouverez peut-être une réponse mais soyez assuré que vos nerfs seront à vifs.

Parlons de l’auteur : Robin Aubert est réalisateur, scénariste, acteur et auteur. De 1997 à 1998, sa participation à la compétition télévisée de jeunes réalisateurs La Course DestinationMonde (Radio-Canada) est récompensée par le Prix du public, la Caméra d’argent et le Prix SODEC. Son court métrage Lila a été sélectionné en compétition officielle au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, puis fut finaliste pour le Prix Jutra 2001 du meilleur court métrage et s’est vu décerner le Prix de la meilleure fiction court métrage de l’année 2001 par l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC). Suite à sa présentation en première mondiale au Festival de Toronto/TIFF en 2005, son premier long métrage Saints-Martyrs-des-damnés remporte le Prix de la meilleure réalisation au Festival du film fantastique Fantasporto (Portugal) en 2006, puis le Prix du public au CinEnygma Film Festival du Luxembourg, en plus d’être vendu dans plusieurs pays. En 2009, il réalise À quelle heure le train pour nulle part, puis en 2010, le drame d’auteur À l’origine d’un cri. Tuktuq, un long métrage indépendant tourné en équipe réduite dans le Nunavik, remporte le Prix œcuménique lors du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue 2016. Les Affamés est son 5e long métrage.

Le film Les affamés a finalement remporté le prix du meilleur film canadien au Festival du Film de Toronto.

Distribution : Bonin – Marc-André Grondin, Tania – Monia Chokri, Zoé – Charlotte St-Martin, Céline – Brigitte Poupart, Thérèse – Marie-Ginette Guay, Pauline -Micheline Lanctôt, Ti-Cul – Édouard Tremblay-Grenier, Réal – Luc Proulx,  Vézina – Didiedr Lucien, Paco – Robert Brouillette, Demers – Martin Héroux, Pilote #67 -Patrick Hivon.

Productrice : Stéphanie Morissette

Musique du film : Pierre-Philippe Côté

Genre : Drame/horreur – 1h40 m

Distributeur au Québec : Films Seville

Horaire du film : https://www.cinemaclock.com/que/quebec/films/a-l-affiche

https://www.facebook.com/lesaffameslefilm/

https://twitter.com/lesaffamesfilm

Photo courtoisie