La comédie musicale «The Hockey Sweater : A Musical», un succès qui lance et compte!

The Hockey Sweater : A Musical
The Hockey Sweater : A Musical

Le Centre Segal des arts de la scène réussit haut la main son pari de redonner vie à un classique avec «The Hockey Sweater : A Musical», présenté jusqu’au 19 novembre prochain. C’est très léger, avec une histoire toute simple écrite par Roch Carrier, mais l’esprit et l’émotion passe.  Le talent des jeunes acteurs avec toute la fraîcheur et le charme y est pour quelque chose.  La nostalgie d’une belle époque et les numéros chorégraphiés de hockey, notre sport national, sont aussi des éléments du succès de ce spectacle.  Les chansons originales impressionnent par leur musicalité, tout particulièrement «Ten Feet Tall» qui est un vrai ver d’oreille, même plusieurs heures après la soirée.  Ce spectacle plaira à toute la famille, petits et grands, par sa simplicité mais aussi par sa beauté candide, parce qu’il va puiser dans nos souvenirs d’enfants comme l’ont fait les films de la série «Contes pour tous».

Extrait d’un conte de Roch Carrier, l’histoire débute avec Roch Carrier-adulte qui se remémore des souvenirs d’enfance de 1946.  Le jeune Roch joue dans une ligne de hockey sur glace, dirigé par Father Delisle. Fans de Maurice Richard, ils portent tous fièrement le chandail du Canadien numéro 9. Malheureusement, le chandail de Roch est en mauvais état, et sa mère en commande un nouveau à la compagnie Eaton.  Lorsque le chandail est livré, sacrilège! c’est un chandail des Maple Leafs de Toronto.  On suit les réactions de Roch avec sa mère, son professeur (Mlle Therrien), ses amis (André et Gaétan Ouellette), pour arriver au tableau final avec une mince morale qui dit que le chandail ne change pas qui on est.  Ce conte est tellement célèbre que l’ONF en a fait un film et qu’il est illustré au dos des billets de 5$.

Claire Lautier (Mme Carrier) et Jesse Noah Gruman (jeune Roch)
Claire Lautier (Mme Carrier) et Jesse Noah Gruman (jeune Roch)

Tout au long de la soirée, on se laisse emporter par la magie.  Les costumes d’époques sont superbes, et les projections scéniques permettent des changements de décors fluides.  Les chansons et la musique sont intégrés naturellement à chaque scène, un peu comme dans un film.  La présence d’autant d’enfants sur scène donne une certaine ingénuité au spectacle. Plusieurs fois, surtout lors des numéros avec les enfants, on a des frissons dans le dos.  Les enfants chantent et dansent aussi bien que les adultes, c’est à se demander où ils ont été chercher autant de talents.

Celui qui joue Roch (Jesse Noah Gruman) est d’une sincérité désarmante.  Avec sa petite voix d’enfant, il nous y fait croire.  Sa mère, jouée par Claire Lautier, est une soprano agile dans tous les registres. Son timbre de voix fait penser à celui de Julie Andrews par moment.  Sa chanson «Is it Me» est très appréciée pour l’émotion et les nuances qu’elle y met.  Kate Blackburn dans le rôle du professeur, offre une belle performance vocale.  Dans «Dear Mister Eaton-Reprise», elle nous fait bien rire avec toute son énergie et son humour, surtout quand elle utilise sa voix de tête à la façon d’une diva d’opéra.

Ian Simpson (Father Delisle) et son équipe
Ian Simpson (Father Delisle) et son équipe

Ian Simpson (Father Delisle) surprend en deuxième partie avec «I Confess», un tango qu’il danse et chante d’une voix puissante avec un bon vibrato.  Scott Beaudin (Gaétan Ouellette) n’est pas en reste avec sa voix puissante dans «A Champion’s Heart».  On reconnaît Jean-François Poulin qui a interprété Bert dans «Mary Poppins» l’été dernier, cette fois-ci dans de petits rôles. Son numéro classique de livreur rappelle qu’il n’y a pas de petits rôles quand on sait bien les interpréter.

Parmi les enfants, on remarque Drew Davis (Sylvain) pour sa présence, sa danse et sa voix chaude dans «We Stick Together».  Dans la chanson «Different», c’est Riley O’Donnell (Ginette) qui se démarque avec une superbe voix un peu nasillarde mais très juste avec un vibrato naturel.  Tous les enfants charment par leur présence et leur candeur.  On les adore dans des chorégraphies imaginatives bien adaptées aux jeunes et parfois chaussés de patins, comme dans «Ten Feet Tall», «Welcome to my Classroom» et surtout «We Stick Together».  On a même droit à une ligne de danse à la «Chorus Line» par ces jeunes.

La distribution complète de «The Hockey Sweater»
La distribution complète de «The Hockey Sweater»

Malgré un départ lent en première partie, cette comédie musicale a beaucoup à offrir, autant aux jeunes qu’aux adultes. La deuxième partie est plus énergique et reserrée. De bonnes chansons, un orchestre impeccable, de bons interprètes, une histoire simple et charmante qui ne moralise pas, des numéros de danse originaux, c’est tout pour plaire!  Présenté dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, on est content d’entendre en conclusion que les gens d’ici vont à l’école, à l’église et à la patinoire, mais là où ils vivent vraiment c’est sur la patinoire.  Pendant que notre club de hockey national perd ces temps-ci, laissez-vous enchanter par cette comédie musicale rafraîchissante que je recommande.

Les bons coups: interprètes, numéros chorégraphiés, costumes, orchestre

Les moins bons coups: long à démarrer en première partie

 

La distribution complèteÉquipe de création
Basée sur la nouvelle «The Hockey Sweater» par Roch Carrier
Livret/Paroles: Emil Sher
Musique/Paroles: Jonathan Monro
Direction/Chorégraphie: Donna Feore
Direction musicale: Jonathan Monro
Orchestrations: Oran Eldor
Décors/Costumes: Michael Gianfrancesco
Costumes: Louise Bourret
Éclairages: Luc Prairie
Sonorisation: Peter Balov
Projections: Normal Studio

Distribution
Jesse Noah Gruman (jeune Roch Carrier), Claire Lautier (Mme Carrier), Ian Simpson (Father Delisle), Scott Beaudin (Gaétan Ouellette), Kate Blackburn (Mlle Therrien), Andréane Bouladier, Geneviève Dufour, Jean-François Poulin, Brandon Howard Roy, Drew Davis (Sylvain), Alessandro Gabrielli (André), Annelise Forbes, Jayden Greig, Lucas Kalechstein, Riley O’Donnell (Ginette), Berkley Silverman et Richard Jutras (Roch Carrier).

Orchestre
Jonathan Monro (chef d’orchestre), Evan Watts Smith, Jason Field, Beth McKenna, Frederic Bourgeault, Vanessa Marcoux et Parker Bert.

«The Hockey Sweater»
«The Hockey Sweater»

Présenté en anglais du 19 octobre au 19 novembre 2017 au Centre Segal des Arts de la Scène (5170 Côte-Ste-Catherine, Montréal).
Durée de 2h10 avec entracte.

Billets (52$-66$) disponibles sur http://www.centresegal.org/ ou au 514-739-7944.

Liens vidéos
Bonsoir Canada

Photos: Leslie Schachter