Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Une belle réussite pour la 3e édition de Lumière sur l’art

8 novembre 2017 21 h 19 min 0 commentaire
Views: 67

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Lampadaires de Pierre Ayot au coin de Avenue Cartier et Grande-Allée Photo @Lise Breton

Lampadaires de Pierre Ayot au coin de Avenue Cartier et Grande-Allée Photo @Lise Breton

De l’audace et de la nouveauté sont au rendez-vous sur l’avenue Cartier à Québec. Vous trouverez à travers les lampadaires une symphonie de formes, de couleurs et de lumière! Une attraction incontournable autant pour les touristes que la population locale.

Après le succès retentissant des deux premières éditions de Lumière sur l’art, qui proposaient en 2015-2016, des représentations d’œuvres d’Alfred Pellan et de Fernand Leduc, en 2016-2017, celles de Rita Letendre et de Jacques Hurtubise, les 34 luminaires géants de l’artère commerciale du quartier Montcalm font peau neuve et proposent l’imagerie ludique et vitaminée des œuvres de l’artiste Pierre Ayot. (De la pop art avec humour et le sens du jeu qui le caractérise)

(Les 34 œuvres sont issues de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec, les œuvres choisies parmi une centaine illustrent toutes les périodes de la carrière foisonnante de l’artiste de 1960 à 1990.)

L’inauguration des lampadaires de l’artiste Pierre Ayot sur l’avenue Cartier s’est fait le 8 novembre à 16h devant les médias et le public à Place Richard-Garneau.

Pour l’occasion, une petite partie de la rue Cartier s’est fait piétonne afin de profiter pleinement de ces gigantesques œuvres d’art à ciel ouvert sur près d’un kilomètre.

Nouveauté cette année

- Un artiste au lieu de deux, comme les années précédentes.

- Les commerçants se sont impliqués dans le choix des œuvres (vous remarquerez les bobines de films sur le lampadaire vis-à-vis le cinéma Cartier ou encore les cintres vis-à-vis le teinturier, ou encore une recette de gâteau devant un pâtissier) Amusez-vous à faire les liens…

- L’OSQ nous propose des extraits sonores et une expérience bonifiée.

Jean-Pierre Bédard directeur SDC Montcalm, Ariana Morales présidente SDC, Madeleine Forcier veuve de Pierre Ayot, Line Ouellet DG et conservatrice en chef mnbaq, Régis Labeaume maire de Québec, Marie-Claire Ouellet PDG de la CCNQ, Emmanuelle Péquin directrice de la médiation culturelle et des projets spéciaux Orchestre Symphonique de Québec

Jean-Pierre Bédard directeur SDC Montcalm, Ariana Morales présidente SDC, Madeleine Forcier veuve de Pierre Ayot, Line Ouellet DG et conservatrice en chef mnbaq, Régis Labeaume maire de Québec, Marie-Claire Ouellet PDG de la CCNQ, Emmanuelle Péquin directrice de la médiation culturelle et des projets spéciaux Orchestre Symphonique de Québec

Déroulement de la conférence

Le maître de cérémonie, M. Jean-Pierre Bédard, a souhaité la bienvenue à toutes les personnes présentes, aux membres du conseil d’administration de la SDC Montcalm, aux autres dignitaires présents, ainsi qu’aux invités d’honneur. À noter que la femme de Pierre Ayot, Madeleine Forcier était présente.

Ceux qui ont pris la parole durant la conférence

Ariana Morales (Présidente SDC Montcalm)

Emmanuelle-Péquin (Directrice de la médiation culturelle et des projets spéciaux de l’OSQ)

Marie-Claire Ouellet (PDG de la Commission de la capitale nationale du Québec)

Line Ouellet (DG du Musée national des beaux-arts du Québec)

Régis Labeaume (Maire de Québec)

Après la conférence

Les gens ont été invités à célébrer. Distribution de verre de bière «  Quartier Montcalm » que vous pouvez vous procurer au Métro, à Tabac Tremblay et aux différents bars sur l’avenue Cartier.  Également des petites bouchées  servies et offerte par Moréna. Puis, nous avons été invité à faire le parcours à pied et admirer les nouveaux lampadaires.

Si jamais vous manquez de lumière et que l’automne vous rend tristounet, comme le dit si bien notre maire à Québec, Régis Labeaume :

« C’est sur Cartier qu’il faut aller! »

À propos de la musique

Lampadaires 17-18 signes Pierre Ayot r ue Cartier Québec Photo @Lise Breton

Lampadaires 17-18 signés Pierre Ayot rue Cartier Québec Photo @Lise Breton

L’Orchestre symphonique de Québec est enchanté de faire partie cette année du parcours Lumière sur l’art 2017-2018

Ce projet a été initié par la Société de développement commercial Montcalm (SDC) — Quartier des arts et ses partenaires. En guise de nouveauté,  le public qui déambulera à travers le parcours sur l’avenue Cartier aura l’occasion d’entendre cinq œuvres musicales sélectionnées par l’Orchestre. Grâce à la magie de la technologie et le doigté de l’équipe de SAGA, des boîtiers sonores ont été installés sur les abat-jours où un senseur déclenchera la musique de l’Orchestre symphonique de Québec. (Regarder par terre, mettez vos pieds sur les pieds verts et vous entendrez pendant 2-3 minutes de la musique.).  À essayez absolument.

Les œuvres musicales interprétées par l’Orchestre ont été sélectionnées à travers différents enregistrements sonores de l’Orchestre. Le jumelage a été inspiré par certains éléments des œuvres de Pierre Ayot. Ce projet de médiation culturelle s’inscrit dans différentes stratégies d’interventions développées par l’Orchestre. Elles visent à rapprocher les publics de la musique symphonique.

Au programme :

Georges Bizet (1838-1875), Carmen, Prélude à l’acte 1, « Grands duos d’amour de l’opéra français » : Les entreprises Radio-Canada, 1987.

Claude Debussy (1862-1918), Children’s Corner, Orchestration d’André Caplet, Golliwogg’s Cakewalk, ATMA classique, 2007.

Claude Debussy (1862-1918), Children’s Corner, Orchestration d’André Caplet, Serenade of the Doll, ATMA classique, 2007.

Béla Bartók (1881-1945), Danses populaires roumaines, « 100 ans de danses » : ANALEKTA, 2002.

Johannes Brahms (1833-1897)   Danse hongroise, no1, « 100 ans de danses » : ANALEKTA, 2002.

Le parcours Lumière sur l’art est un concept d’illumination conçu par LightEmotion, sous la direction d’un comité stratégique constitué de l’Office du tourisme de Québec, de la Commission de la capitale nationale du Québec et de la Ville de Québec. Il a été mis en œuvre par Scène Éthique sous la direction de la SDC de Montcalm et de ses partenaires. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de la Ville de Québec, de l’Entente de partenariat régional en tourisme de la région de Québec (EPRTRQ) intervenue entre le ministère du Tourisme, l’Office du tourisme de Québec et le Secrétariat à la Capitale-Nationale, du Musée national des beaux-arts du Québec et au rôle-conseil de la Commission de la capitale nationale du Québec

Pour voir chacune des œuvres expliquées et connaître un peu mieux Pierre Ayot :

https://www.mnbaq.org/activite/lumiere-sur-l-art-edition-2017-2018-555

 RENSEIGNEMENTS : 418 643-2150 ou 1 866 220-2150 /

 https://www.mnbaq.org

 http://quartierartsquebec.com

Crédit Photo @Lise Breton

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top