Au Palais Montcalm, un concert des Violons du Roy avec l’organiste Luc Beauséjour permet de magnifiques moments musicaux en utilisant le grand orgue Casavant.

39
Luc Beauséjour, organiste
Luc Beauséjour, organiste

En cette matinée du 2 décembre, les Violons du Roy accueillaient comme invité le grand organiste québécois Luc Beauséjour. Ce concert s’inscrit dans le cadre de la suite de l’intégrale des concertos pour orgue de Handel. Sous la direction du chef Mathieu Lussier, le programme proposé intitulé « Handel, Paris et le concert spirituel des tuileries » permet de découvrir un certain nombre d’oeuvres françaises et étrangères jouées au palais des Tuileries lors des fêtes religieuses alors les spectacles d’opéra étaient interdits.

Le concert a débuté par Sinfonia, tirée de l’opéra Solomon de Handel. Soulignons dans cette œuvre les solos magnifiques des hautboïstes Jean-Luc Côté et Julie Sirois-Leclerc. Par la suite, dans le Concerto pour orgue no 16 en fa majeur de Handel, Luc Beauséjour prend place mais avec une certaine discrétion dans cette composition en six mouvements.

Les Violons du Roy ont fait découvrir des compositeurs moins connus lors de ce concert, tels qu’Antoine Dauvergne, Jean-Baptiste-Ferry Rebel et François Colin de Blamont, ce dernier interprété pour une première fois par les Violons du Roy. Soulignons l’intérêt de savoir que les partitions des œuvres de ces trois compositeurs sont publiées par le Centre de musique baroque de Versailles qui effectue de la recherche et des actualisations de cette période de musique en France.

Mentionnons entre autres, dans les Extraits des Symphonies de Polyxène d’Antoine Dauvergne la présence prégnante et fort intéressante des instruments à vent : hautbois, bassons et cors.

Les moments les plus brillants et les plus étincelants pour l’orgue seront lors du Concerto pour orgue en sol majeur de Michel Corette. Le sourire était sur les visages de nombreuses personnes dans la salle alors que dans le premier mouvement, on entend une sonorité qui évoque le chant d’un oiseau. De plus, les ornementations du

Mathieu Lussier, chef
Mathieu Lussier, chef

compositeur sont bien colorées et contrastées. Elles nous ont permis d’apprécier la grande musicalité et toute la virtuosité de Luc Beauséjour.

Le programme du concert :

G.F. HANDEL
   • Concerto pour orgue no 16 en fa majeur, HWV 305a
   • Concerto pour orgue en si bémol majeur, op. 7 no 6, HWV 311
   • Sinfonia « L’Arrivée de la reine de Saba » extraite de Solomon, HWV 67
A. DAUVERGNE Symphonies de Polyxène
F. COLIN DE BLAMONT Symphonies des Fêtes grecques et romaines
M. CORRETTE Concerto pour orgue en sol majeur, op. 26 no 1
J.-F. REBEL La Fantaisie

Les artistes :

Mathieu Lussier, chef

Luc Beauséjour, orgue

Les Violons du Roy, orchestre de chambre

Les prochains concerts des Violons du Roy : – Une Shubertiade le 6 décembre au Musée national des beaux-arts et le 7 décembre à la salle d’Youville du Palais Montcalm.

– Les cantates de Bach pour Noël de J.-S. Bach les 13 et 14 décembre en la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm.

Crédits-photos : Courtoisie et Geneviève Lesieur

http://www.violonsduroy.com/fr/programmation/saison-quebec