Concert grandiose pour Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec avec les Cantates de Bach pour Noël!

18
Bernard Labadie, chef

En ce mercredi 13 décembre, au Palais Montcalm de Québec, un magnifique concert a entraîné un vaste public attentif dans l’esprit musical de Noël en célébrant la musique de Bach avec de superbes cantates.

Le programme comporte quatre cantates. Dès la première, la BWV 190, on est séduit par la joie et l’allégresse qui se dégage de cette cantate destinée au jour de l’an 1724. Trompettes et hautbois y contribuent. Dans un premier récitatif, le baryton allemand Detlef Roth impressionne par son timbre riche, une diction parfaite et une magnifique expressivité. L’élégance vocale et la tessiture de la mezzo-soprano irlandaise, Paula Murrihy sont également à souligner. Il en est de même pour l’excellent et émouvant ténor britannique Thomas Hobbs. Tout au long de la soirée, ces trois artistes vont nous offrir des prestations vocales remarquables. Dans cette première cantate, mentionnons le solo fin, subtil de Pascale Giguère, premier violon de l’ensemble. Une sonorité de toute beauté.

À Québec, on s’ennuyait un peu de la Chapelle de Québec. En cette soirée, ce choeur de 30 chanteurs et chanteuses, relié aux Violons du Roy a été toujours juste et constamment en parfaite harmonie avec les cantates au programme. Les voix des sopranos sont vraiment superbes.

Dans la deuxième cantate de la soirée, BWV 16, relevons la sonorité somptueuse et parfaite du trompettiste Benjamin Raymond. Et dans l’aria, le jeu de l’altiste Issaac Chalk et du violoncelliste Benoit Loiselle était émouvant.

L’orchestre de chambre Les Violons du Roy

En seconde partie du concert, dans la cantate BWV 65, la présence de deux cors est très agréable et le choeur affiche une présence toujours magnifique et impeccable. Soulignons également un très beau passage avec le basson, la contrebasse et le hautbois de même qu’un récitatif marquant du ténor, soutenu, entre autres, par les cors, les flûtes et les hautbois.

La dernière cantate, BWV 63 nous permet à nouveau d’apprécier toute la grande musicalité et une hauteur de vue dans son art de la part de la part de la mezzo-soprano. Dans cette cantate entraînante et joyeuse, l’utilisation de quatre trompettes ajoute de l’éclat.

Et cette dernière œuvre nous donne la possibilité de découvrir pour bien des gens une soprano exceptionnelle, membre de la Chapelle de Québec. Sheila Dietrich possède un timbre magnifique et émouvant, de la couleur ainsi que des aigus splendides.

Enfin, Bernard Labadie, à la direction d’oeuvres de Bach et avec de tels musiciens, est flamboyant, rayonnant.

Le public à la sortie du concert était tout sourire, calme, et lui aussi, bien radieux.

Le programme

J.S.BACH
• Cantate Singet dem Herrn ein neues Lied, BWV 190
• Cantate Herr Gott, dich loben wir, BWV 16
• Cantate Sie werden aus Saba alle kommen, BWV 65
• Cantate Christen, ätzet diesen Tag, BWV 63

Les artistes :

Bernard Labadie, chef

Paula Murrihy, mezzo-soprano

Thomas Hobbs, ténor

Detlef Roth, baryton

Les Violons du Roy

La Chapelle de Québec

Le concert des CANTATES DE BACH POUR NOËL est en reprise ce soir le jeudi 14 décembre à 20 h 00 au Palais Montcalm.

À Montréal, le concert des CANTATES DE BACH POUR NOËL est présenté le dimanche 17 décembre à 14 h 00 à la Maison symphonique.

Crédits-photos : François Rivard et courtoisie

http://www.violonsduroy.com/fr