Studio 54 – La disco toujours rassembleuse et joyeuse

15
Studio 54

Vendredi soir le 15 décembre, les musiciens et chanteuses de la revue musicale Studio 54, nous ont transporté dans une autre époque ou tout semblait plus joyeux. Les années discos avec sa musique entrainante.

Le décor de la salle Albert-Rousseau était parfait pour un retour vers le passé avec les grosses boules discos suspendues au plafond, l’éclairage, quelques effets stroboscopiques, et des projections sur grand écran. Pour permettre aux gens de danser, quelques rangées de sièges avaient été enlevées afin d’en faire une piste de danse.

chanteuse Josée Goulet du Studio 54

Les spectateurs ont fait monter la chaleur d’un cran à la salle Albert-Rousseau en monopolisant la piste de danse dès la première chanson. Plusieurs spectateurs étaient déjà dans l’atmosphère et portait de grosses perruques, des guirlandes de lumières de Noël allumées, et ça sentait le party des fêtes.

Toute la soirée, on s’est rappelé des souvenirs indémodables avec la meilleure revue musicale Disco jamais présenté à Québec. Sur scène, 8 musiciens, ainsi que 2 chanteuses-danseuses et un chanteur-danseur pour nous faire revivre les bons moments du passé sur de magnifiques chorégraphies et les habillements de l’époque.

On y a entendu les répertoires des artistes tels que KC & The sunshine band, Barry White, Thelma Louise, The Bee Gees, CHIC, Donna Summer, Gloria Gaynor, Kool & the gang, Village people et Boney M!

Studio 54

Voici quelques titres de la soirée :« I will Survive », « Boogie nights, Disco inferno, Born to be alive, Hot stuff, Funky town, Celebration, Lady marmalade, Car Wash, Boogie Man, Like a fool, Shame on you, Rasputine – Love machine, Love is In The Air, That’s The Way, , Love to Love, Shake-shake-Shake, , » pour n’en nommer que quelques-uns.

C’est gros et impressionnant, les gens ont embarqué pleinement à chanter, se lever et danser sur place au son de la musique rythmée. Il y avait même de la musique disco pendant la pause. En deuxième partie, tous les artistes s’étaient changé et étaient habillé de blanc. Sur la chanson « Bad girl » Josée Goulet, une des chanteuses du groupe est descendu dans la salle pour agacer quelques hommes. Pour terminer la soirée, rien de mieux que « I never Can’t Say Goodbye, puis en rappel de cette merveilleuses soirée, on a pu entendre « Dancing Queen, du groupe ABBA et pour clore le party Kung Fu Fighting.

Studio 54

Que de bons et beaux souvenirs !

Distribution

Annick Gagnon, chanteuse-danseuse

Josée Goulet, chanteuse-danseuse

Gabriel Plante, chanteur – danseur.

Musiciens :

Studio 54 à la salle Albert-Rousseau

Dir. Musical : Mario Campanozzi

Batterie : Mario Simon

Percussion : Christian Paré

Basse : François Moisan

Guitare : Hugo Blouin Leclerc

Saxophone: Daniel Simon

Trompette: Raphaël Dubois

Trombone: Sarah Bérubé-Lalancette

 

Studio 54 est présenté à guichets fermés depuis sa création en 2011. Vous pouvez quand même vérifier s’il resterait un peu de billets pour ce spectacle le 16 décembre pour vous faire danser au son de la meilleure musique disco!

16 décembre : Salle Albert-Rousseau

Galerie Photos STUDIO 54 @Lise Breton https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/albums/72157691062135815

Crédit photos : Lise Breton