Le Chemin de Noël, un magnifique événement de recueillement musical au Palais Montcalm de Québec!

69
Le Palais Montcalm décoré pour les Fêtes

Pour une deuxième année, Bernard Labadie, directeur des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec a pu offrir aux gens de la région de Québec un événement musical unique à l’occasion des Fêtes, et plus spécifiquement de Noël.

Le tout s’inspire d’une tradition britannique

tenue depuis 1918 à Cambridge, près de Londres, dans la Chapelle du King’s College : le Festival of Nine Lessons (lectures de textes) and Carols (chants de Noël).

Ayant vécu cet événement en 2013 et touché personnellement par la beauté des musiques de Noël, Bernard Labadie a initié la tradition pour Québec.

Or, comme le dit Bernard Labadie :«  Le chemin de Noël n’est pas un concert : c’est un itinéraire poético-musical, une occasion de rencontres, un moment de mémoire, de réflexion et de partage à un temps de l’année propice au retour aux sources et aux traditions familiales. » 

Durant près de deux heures, les 36 choristes de La Chapelle de Québec ont offert au public des chants anglais (carols) et des Noëls français et allemands, accompagnés d’un choix de textes inspirants, récités par la comédienne Marie-Thérèse Fortin.

Oui, Bernard Labadie dans son préambule avait bien raison : il y avait matière à « réchauffer votre coeur et votre âme ». D’ailleurs pour contribuer à l’atmosphère de recueillement et favoriser l’écoute, Labadie avait demandé aux gens présents de ne pas applaudir et de garder leur appréciation en effectuant un don à la fin de l’événement pour Les Petits Frères de Québec dont la marraine est la récitante des textes de la soirée, Marie-Thérèse Fortin.

Le cadre de l’événement était tout à fait cohérent avec son contenu et encore mieux que l’an dernier. Sur la scène, tout en hauteur, sur le buffet de l’orgue, on projetait des impressions de vitraux superbes. Sur la scène, Richard Paré prenait place à la console de l’orgue en compagnie de Valérie Millot à la harpe, à sa droite.

Tout au long de la soirée, ces deux musiciens vont accompagner l’ensemble vocal dans des arrangements toujours très intéressants et pertinents.

La Chapelle de Québec, dirigé par Bernard Labadie

L’entrée en salle de la Chorale de Québec, dès le début, marque l’esprit recherché. Dans le noir, partant de l’arrière, de chaque côté, les choristes, tenant de grandes bougies, s’avancent vers la scène, déposent les bougies et prennent place.

Cette présentation poético-musicale dégage un caractère tout à fait transcendant par ses textes et ses chants, en permettant une réflexion pour tous quant au sens et au mystère entourant cette période des Fêtes.

La soprano Hélène Guilmette face au buffet de l’orgue

Le choix de chants et des textes est magnifique, fort bien réussi. À quelques occasions, la participation spéciale de la soprano Hélène Guillemette avec sa voix juste, superbe et émouvante y contribue. Placée en hauteur, au niveau de l’orgue, dès le début, elle a donné le ton avec un Minuit Chrétien mémorable. À toute fin, son Hör mein Bitten (Entends ma prière) chanté en allemand, complété par le choeur était accompli avec une grande émotion.

La Chapelle de Québec avec ses voix d’hommes et femmes de chaque côté scène a donné une prestation toute en douceur, en force, en intensité; le tout avec tellement de nuances et de subtilités. Rarement peut-on apprécier aussi bien ce grand choeur du Québec.

Relevons quelques moments marquants de la soirée .

L’hymne superbe Ave Maris Stella; la magnificence de Abendied (Chant du soir); The holly and the ivy (Le houx et le lierre) avec les solos de Sheila Dietrich et David Roth et les subtils contrastes dans l’interprétation de Lully, Lulla, Lullay.

De plus, pour ajouter à ces grands moments musicaux, bien dirigé par Bernard Labadie, le public était invité à chanter à plein poumon et avec toute son ardeur les refrains des chants bien connus : Venez, divin messie; Gloria in excelsis Deo!; Ça, bergers et Il est né le Divin enfant. Très touchante cette participation.

La comédienne et récitante Marie-Thérèse Fortin

Marie-Thérèse Fortin avec sa voix calme, posée et idéale a fait apprécié toute la qualité de ces textes variés et fort intéressants dont, entre autres, ceux de Charles Baudelaire, Saint Agustin, Alphonse Daudet, Arthur Rimbaud, Edmond Rostand, Rainer Maria Rilke, Guillaume Bourgault-Côté et aussi Bernard Labadie.

Dans la salle Raoul-Jobin, il y avait une écoute religieuse, peut-on dire, et à l’issue de la soirée, on se sentait calme, pacifié et ayant été touché par l’immense beauté et le sens profond de ces chants et des textes les accompagnant.

Bernard Labadie avec brio et excellence a gagné son pari pour en faire un événement annuel. Alors, à l’an prochain!

Les artistes :

Bernard Labadie, conception artistique et direction musicale

Marie-Thérèse Fortin, récitante

Richard Paré, organiste

Valérie Milot, harpiste

Hélène Guilmette, soprano

La Chapelle de Québec

Crédits-photos : Lise Breton, photographe

Pour entendre et revivre LE CHEMIN DE NOËL, sa diffusion sera faite sur ICI Radio-Canada Première le dimanche 24 décembre à 22 h 00.

Dès maintenant, on peut écouter et ce, durant toute la période des Fêtes cet événement à l’adresse suivante :

icimusique.ca/chemindenoel.