Les nouvelles cartes du journalisme : Un nouveau livre de Thierry Watine lancé à Moncton

10
Les nouvelles cartes du journalisme

« Les nouvelles cartes du journalisme : quinze parcours passion » 

Un nouveau livre de Thierry Watine lancé à Moncton le 22 janvier

DATE : Lundi 22 janvier 2018 – 17 h

LIEU : Bar étudiant Le Coude, Université de Moncton

Le professeur de journalisme Thierry Watine lancera à Moncton son livre « Les nouvelles cartes du journalisme : quinze parcours passion » le lundi 22 janvier 2018, à 17 h, au bar étudiant Le Coude de l’Université de Moncton. Le livre paraît chez Delbusso Éditeur. La préface est signée Florian Sauvageau.

Quinze journalistes de l’Acadie, du Québec et de France racontent pourquoi ils ont choisi cette profession unique et comment ils s’adaptent, jour après jour, aux grandes évolutions de l’heure, virage technologique en tête. Un des quinze parcours est d’une journaliste de Moncton et quelques-uns sont d’anciens étudiants du Programme d’Info-Comm de l’Université de Moncton.

Thierry Watine est professeur titulaire au département d’information et de communication de l’Université Laval à Québec depuis 1994. Journaliste en France dans les années 1980, directeur des études et de la recherche à l’École supérieure de journalisme de Lille dans les années 1990, il a également été professeur et directeur du Programme d’Information-Communication de l’Université de Moncton de 1987 à 1994. Rédacteur en chef de la revue « Les Cahiers du journalisme », il a publié plusieurs ouvrages collectifs sur les grandes évolutions du journalisme en France, au Québec et en milieu minoritaire canadien.

Le livre mise sur les nouvelles cartes du journalisme pour explorer des territoires nouveaux. Il cherche à expérimenter aussi d’autres façons de couvrir l’actualité de tous les jours. Le journalisme est-il vraiment un formidable métier d’avenir se demande l’auteur ? « Révolution numérique, explosion des modèles économiques, bouleversement des habitudes de consommation médiatique : les défis et les interrogations ne manquent pas ! Mais tous les vents contraires constituent aussi une belle occasion de rebondir. À condition de faire preuve d’audace et de créativité », explique-t-il.

« Loin de faire table rase du passé, la nouvelle époque médiatique qui s’annonce n’a aucune raison d’être déprimante. Plus que jamais, le journalisme a besoin de talents et de passions pour préparer les scénarios du futur », conclut-il.

Les médias et le public sont invités au lancement.