Laila Biali – Got to Love – Le nouvel album disponible le 26 janvier

15
Laila Biali

La chanteuse, auteure-compositrice et musicienne Laila Biali a son propre concept du jazz, dans lequel la soul, l’indie-rock, le blues et la pop ont tous leur place. Son nouvel album Laila Biali, disponible le 26 janvier, est merveilleusement accrocheur mais peut difficilement être catalogué, ce qui en fait une de ses forces.

Enregistré entre New York et Toronto et co-réalisé par Laila et son conjoint le batteur Ben Wittman, ce sixième album brille d’une exubérance magnifiquement ciselée et est, à l’image de Laila, d’une sophistication totale tout en évitant le sérieux de la haute culture.

«?C’est le projet le plus authentique de toute ma carrière jusqu’à présent. L’album traite de la transition entre la vie à New York et Toronto, autant pour ma famille que pour moi en tant que musicienne. J’en suis particulièrement fière?!?» déclare Laila Biali, rayonnante et heureuse du résultat final.

Le premier extrait est une fascinante relecture de la pièce Yellow de Coldplay.

À découvrir sur Spotify ici.

En plus d’être accompagnée par la crème des musiciens sur ce nouvel, plusieurs invité(e)s de marque y font une apparition dont le trompettiste Ambrose Akinmusire, les fabuleux choristes Lisa Fisher (Rolling Stones, Sting, Luther Vandross), Carlos Ricketts (Mary J. Blige, John Mayer, U2) et Jo Lawry (Sting, Paul Simon, Peter Gabriel), l’organiste Sam Yahel (Maceo Parker, Wycliffe Gordon) ainsi que des membres de Snarky Puppy dont le batteur Larnell Lewis entre autres.

D’origine canadienne, Laila Biali a partagé la scène avec Chris Botti, Paula Cole et Suzanne Vega en plus d’enregistrer et d’effectuer les premières parties des spectacles de Sting. Elle a présenté sa musique sur des scènes prestigieuses à travers cinq continents dont au North Sea Jazz Festival, au Cotton Club de Tokyo, au El Festival Internacional de Lima au Pérou et l’immortel Carnegie Hall à New York.

http://lailabiali.com/