Marjolaine Morasse – Un premier EP – Chansons de laine – « réconfortant et enveloppant »

16
Marjolaine Morasse

Longtemps interprète, Marjolaine se dévoile aujourd’hui comme auteure-compositrice et également productrice. Autonome et indépendante, elle propose maintenant ses propres chansons avec une voix douce comme le miel, un son folk-pop enveloppant et une grande dose de liberté.

Celle qui a enchanté le FRIMAT (Festival de la Relève Indépendante Musicale en Abitibi-Témiscamingue) en juillet dernier trace son chemin musical depuis plusieurs années.

À l’automne dernier, elle présentait son premier extrait Prendre le nord qui s’est frayé un beau chemin dans les radios francophones à travers le pays.

Ses collaborateurs

Chansons de laine contient cinq pièces uniques qu’elle a concoctées avec ses fidèles acolytes, Fred Labrie à la guitare, Elie Dupuis au piano et Antoine Mainville à la réalisation et arrangements. Pour la pochette, elle a fait appel à Mathieu Potvin, un brillant illustrateur qui a conçu pour elle un univers symbolique.

« Chansons de laine parle d’amour, de ses tourments et de la beauté qui se cache en chaque petite chose. De ces sentiments humains qui mènent parfois à un « trop plein », et que la musique permet de libérer. Avec sa poésie, son bagage musical et son audace, Marjolaine peut définitivement se frayer une belle place dans le paysage musical actuel ».

  1. Prendre le Nord (Ode au grand air)
  2. Chanson de laine (Se réfugier en attendant le beau temps – coup de foudre)
  3. Deux secondes (Jamais doux + que 2 secondes – les tourments de l’Amour)
  4. Marcher droit (Perdre ses ailes- lumière au bout du tunnel – tu avances sans savoir où ça mène.
  5. Le soleil s’éteint sur le plancher (Cultive l’amertume – Solitude – rêves s’effacent – Une lueur à attraper.)

EN SPECTACLE

7 avril – Week-Ends de la chanson Québecor – Salle Claude Léveillé de la PDA

24 février – Festival du voyageur de Winnipeg

11 mai – Cabaret Routhier Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce – Plateau