Journée d’ouverture officielle du Mois Multi avec trois spectacles à Méduse de Québec (Et ça continue…)

54
Soirée indomptée 1/Varietes of Impact de Robert Lippock / Berlin /Photo@Lise Breton

Dans le cadre du Mois Multi, (2 au 25 février) on propose des œuvres novatrices dans le domaine des arts multidisciplinaires et électroniques, dont plusieurs spectacles à salle Méduse. Dans les corridors du Méduse, vous trouverez 7 œuvres différentes comme le robot qui nous fait manger qui est très populaire.

Quelques mots

À 18h30 quelques mots du directeur du recto-verso, ainsi que de Mélanie Bédard – directrice des Productions Recto-Verso, suivi de la commissaire Ariane Plante qui nous a parlé de la dernière édition sur le réenchantement du monde. Quelques dignitaires ont également pris la parole dont Madame Agnès Maltais, députée péquiste de Taschereau nous a dit de continuer les beaux projets et de ne pas laisser écrabouiller nos rêves, Madame Alicia Despins, conseillère municipale de Vanier-Duberger et membre du comité exécutif responsable de la culture de la ville de Québec était également présente et était bien heureuse de vivre son premier mois multi

La commissaire Ariane Plante et Mélanie Bédard – directrice des Productions Recto-Verso / Photo @Lise Breton

Les trois spectacles :

  1. Saison complète – Épisode 3 (Théâtre de la rude ingénierie)
  2. Spacetime Hélix (Italie)
  3. Robert Lippok (Allemagne)

 

Description des spectacles

  1. Saison complète- épisode 3        (durée 1 heure)
Robot qui filme pendant la performance/ Saison complète de Théâtre Rude Ingénierie

Par le collectif de Québec Théâtre Rude Ingénierie, ce spectacle nous propose un spectacle de décomposition et de restructuration. Un spectacle difficile à décrire, tout à tour performance, épisodes filmés et création cinématographique, cette commande des Productions Recto-Verso est une œuvre évolutive atypique qui s’échafaude sur une période de 11 jours.

Ex. pour l’épisode 3 : Il y a un robot qui filme la scène. On voit différents tableaux se produire en même temps, que ce soit une artiste qui fait fondre du sucre pour donner des morceaux à une autre afin d’en faire une pièce montée. On voit aussi un instrument qui brise des morceaux de vitres qui va aussi dans la pièce montée etc. Le spectacle se termine avec une chanson. Il faut voir pour comprendre. Au final, ça fera sûrement un excellent film. 

SOIRÉE INDOMPTÉE I: MICHELA PELUSIO & ROBERT LIPPOK
  1. SPACETIME HELIX – une performance optique et sonore spectaculaire

Vous serez immédiatement hypnotisé par l’effet surprenant de SpaceTime Helix qui a été créée par Michela Pelusio à partir d’un instrument photoacoustique malléable qu’elle a inventé.

Description de ce qu’on voit

Soirée indomptée 1/ Space Time Helix de Michela Pelusio / Italie 

Dans la pénombre, sous l’impulsion d’un mouvement rotatif, des sons, de la lumière et des gestes de l’artiste, un objet vertical s’anime, puis se transforme en une sculpture cinétique géante et translucide, en perpétuelle métamorphose.

Ce que l’on voit, me fait penser un peu à notre jeu d’enfance « spirographe » avec de nombreuses formes et couleurs, sauf que les formes se font plûtot à la verticale.

Wow ! C’est magique dans la noirceur et Michela réussi à y apporter des formes d’une autre dimension, elle fait des vagues géantes et hypnotiques en ajoutant un morceau de tissu et l’objet se met à ondoyer et à s’élever en d’incessantes inflexions lumineuses.  C’est tout à fait génial !

Les formes se font et se défont

Inspiration

Inspirée par la physique quantique et la notion d’infini

Ce que l’on ressent

Une altération de notre perception de l’espace, du temps et de la matière. Nos sens sont mélangés entre la perception et la réalité.

Durée : 30 minutes

Conception, instrument et performance : Michela Pelusio

Design sonore : Stratos Bichakis

Photo : Elisabeth Cacho

À propos de Michela Pelusio

Michela Pelusio

Michela détient une maîtrise en Art et Science de l’Interfaculty of ArtScience (KABK, KONCON) à La Haye, où elle a par la suite donné les cours Synesthetics et Genius Loci. Elle a également étudié la sculpture à l’Académie des beaux-arts de Carrare, en Italie.

On la décrit comme une sculptrice et scientifique de l’art

Ses œuvres et ses recherches

Souvent des installations immersives utilisant l’espace, la lumière, la matière et le son pour produire des expériences de présence dans un environnement magique et non enregistrable.

Ses recherches portent sur l’exploration de la perception humaine et les points de jonction entre l’art, la science et la technologie.

 

3.Robert Lippok – Musique électronique avant-gardiste

Le bidouilleur et artiste visuel Robert Lippok nous faisait l’honneur de performer à la soirée d’ouverture du Mois Multi lors de sa tournée nord-américaine en nous présentant sa nouvelle performance Varieties of Impact. (Il présente actuellement une musique électronique avant-gardiste dans différents grands festivals d’arts en Europe et en Asie).

Ce soir, on a pu entendre de nombreux « scratch et piochement » musicaux sur une musique bien rythmée comme un métronome, puis un adoucissement avec photos de la nature sur grand écran.

À propos de Robert Lippok (Allemagne)

Co-fondateur de Institut für Raumexperimente, issu de la scène expérimentale berlinoise. Autrefois membre des groupes Ornament und Verbrechen et To Rococo Rot, passant du punk au krautrock.

Œuvre majeur

Son album Redsuperstructure sorti en 2011 sur Raster-Noton, étiquette de disques phare de musique expérimentale de Berlin, est sans aucun doute l’une de ses œuvres majeures à ce jour.
Durée : 45 minutes

Samares et La houle de Camille Bernard-Gravel Photo @Lise Breton

Entrée: 20h15

Surveillez la programmation, il y aura d’autres soirées indomptées.

Détails au moismulti.org

Téléphone : 418-524-7553 p. 3

Lepointdevente.com

Crédit photos : Lise Breton

Galerie photos : https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/sets/72157662495663867