Turbulences du cœur de Nathalie Roy, un réel coup de foudre pour son dixième roman!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
368

 

Turbulences du coeur

Pour son dixième roman, Turbulences du cœur, Nathalie Roy s’est lancé un défi de taille, en se plongeant dans la tête d’un homme, alors qu’on est habituée à ses héroïnes très féminines. Ce défi, elle l’a relevé haut la main, pour nous concocter, ce qui, à mon avis, est son meilleur roman jusqu’à présent.

Résumé : « La vie nous réserve parfois de belles surprises… » 
À trente-neuf ans, Louis-Philippe Rousseau mène une existence étourdissante : 5 à 7 dans les bars branchés du centre-ville, liaisons avec de jeunes femmes qu’il tente d’impressionner avec ses habits griffés et son luxueux loft, surentraînement au gym… Serait-ce pour oublier tout ce qui lui pèse ?
Son travail d’avocat spécialisé en litiges est certes payant, mais peu louable. Il a le sentiment d’avoir échoué dans son rôle de père, et sa mère semble déçue de ses choix de vie.  En pleine remise en question, il rencontre une femme qui ne correspond pas à ses standards. Pourtant, il est fasciné par sa force et sa résilience… jusqu’à en être profondément bouleversé. Serait-ce ça, le véritable amour ? Une chose est certaine, avec elle, il se sent totalement vivant. Mais le passé qui les unit pourrait rendre leur histoire impossible…

Ce résumé est à la fois pertinent et véridique, cependant, il ne donne pas justice à ce qu’on retrouve dans le roman. Ce n’est pas du tout le roman que je m’attendais de lire… C’est encore meilleur que je le croyais. Car ce résumé n’est qu’une infime partie de ce qui est raconté dans cette histoire et je n’en dirai pas plus, pour laisser au lecteur la joie et l’anticipation de découvrir ce qui se cache dans ce roman si bien ficelé, si extrêmement bien écrit par Nathalie Roy.

Malgré les avertissements de l’auteure en préface du livre, «À mes lectrices, merci d’être patientes avec LP. N’oubliez jamais qu’il est un homme » je dois dire que, pour ma part, j’ai adoré ce personnage dès les premières pages. Oui, j’ai aimé cet être arrogant parfois, carriériste, séducteur de ces dames, qui, à l’aube de la quarantaine a peur de vieillir, et a l’impression d’avoir failli dans son rôle de père. Pourquoi je l’ai aimé tout de suite? Probablement parce que l’auteure a su bien nous amener dans sa tête pour y voir sa vulnérabilité, son désir de changer, et probablement parce que j’ai reconnu en lui mes propres inquiétudes, ou des ressemblances à certains hommes de mon entourage. Bref, j’ai adoré ce personnage et je savais dès les premières pages que je devrais choisir entre lire rapidement ce roman, pour en savoir plus sur cette histoire qui me captive, ou déguster un chapitre à la fois, pour garder ce roman présent en moi le plus longtemps possible. Bien honnêtement, je n’ai pas pu me retenir et j’ai dévoré ce roman!

Et quel n’a pas été mon étonnement de savoir à la fin du livre que nous aurions un deuxième volume à l’automne 2019 pour continuer quatre ans plus tard avec ces personnages savoureux! Car il n’y a pas que LP qui est fabuleux comme personnage. Il y a aussi sa maman Marguerite que j’affectionne beaucoup et qui me fait donc penser à ma grand-mère, personnellement. Et que dire de Romy, sa fille de 15 ans, qui vit les aléas de l’adolescence, en plus de subir les conséquences de la séparation de ses parents. Elle est enrageante, cette ado, dans ses agissements, mais quand on s’y attarde un peu, on comprend que ce sont surtout des réactions face aux contraintes qu’elle vit et à ses blessures intérieures qu’elle peine à extérioriser.

Au-delà des personnages, c’est surtout l’histoire qui est racontée et la plume si fine, fluide et captivante de Nathalie Roy que j’apprécie dans ce roman. En plus de m’évader dans le monde des 5 à 7 affriolants, de découvrir le métier éreintant, stressant et sans pitié des avocats, je suis constamment surprise des événements qui surviennent et me déstabilisent. Juste comme je croyais savoir où on s’en va dans l’histoire, on nous amène ailleurs. C’est génial!

On est vraiment loin de la vie épicée de Charlotte Lavigne que j’ai adoré et qui a été une série de romans à succès de Nathalie Roy. L’auteure a réussi à se réinventer avec ce nouveau roman, à nous surprendre et à nous divertir tout autant. Voilà bien le mérite d’une écrivaine de talent!

Ce qui est bien dommage maintenant, c’est que je doive attendre à l’automne 2019 pour la suite de ce roman fabuleux!

Nathalie Roy

Nathalie Roy est journaliste, réalisatrice, scénariste, auteure et blogueuse.   Elle est aussi chroniqueuse à ses heures à Salut Bonjour week-end, où elle partage son amour de la littérature.
Fan de chick-lit et foodie invétérée, c’est par ces influences qu’est née sa première série, La Vie épicée de Charlotte Lavigne – vendue en France, en Pologne et en République tchèque. Elle a ensuite écrit La Vie sucrée de Juliette Gagnon, une trilogie pimpante, dans la lignée de la précédente, ainsi que Ça peut pas être pire… et Pourquoi pars-tu, Alice ?. Son dixième roman, Turbulences du cœur, met en scène un personnage principal masculin.

Date de parution : 10 octobre 2018
Sujet : Littérature québécoise
Nombre de pages : 344 pages

Prix : 24.95$

Édition Libre Expression

http://www.editions-libreexpression.com/