Sauver des vies à La Bordée une pièce qui vaut le détour

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
79
Sauvé-des-vies

Sauver des vies
Du 26 février au 23 mars 2019

Texte et mise en scène : Pascale Renaud-Hébert
Durée de la pièce : 1h30 sans entracte

Une pièce où l’amour est reine

Le premier texte de Pascale Renaud-Hébert « Sauver des vies », a été présenté initialement à Premier Acte, en 2016. Acclamée par la critique dans sa première mouture, cette pièce apporte une réflexion sur le couple et la famille au-delà de la maladie, de la peine, du secret.

Ce qui domine les deux histoires des deux protagonistes principales, c’est l’amour. L’amour qui se cache derrière les gestes et les attentions. L’amour qui adoucit les angoisses. L’amour qui crée des souvenirs.

Propos de la pièce

Sauver des vies présente la fin de vie de deux femmes atteintes d’un cancer incurable, une fin qu’elles abordent de manière totalement opposée. Murielle, âgée de 48 ans, se terre dans un silence déstabilisant pour son mari et ses deux fils. Elle choisit de vivre dans le déni de sa maladie et de sa mort prochaine. Se cachant derrière son rôle de mère, elle accomplit ses tâches quotidiennes et continue de faire des projets d’avenir, comme si tout était normal. Jusqu’au dernier instant, elle s’efforce de taire la vérité sous prétexte de protéger les siens.

À l’inverse, Maude, dans la mi-vingtaine, décide d’affronter la mort avec réalisme, ne refoulant rien, profitant de l’amour et des plaisirs encore possibles. Avec la complicité de son amoureux, elle accepte son sort et fait le choix de vivre intensément ce que la vie peut encore lui offrir de bon et de doux, malgré la souffrance qui se fait envahissante.

On dédramatise la pièce par le rire

Sauver-des-vies

Malgré le thème de la mort, on rit beaucoup dans la pièce.  Pascale Renaud-Hébert au su apporter un brin de légèreté dans certains propos ainsi que devant la machine de chips où le rire était contagieux.

Décors

La pièce se passe dans la maison familiale, ou l’extérieur d’un chalet. Le tout se transforme à la fin en hôpital  avec rideau où l’on projette les photos des enfants plus jeunes à la plage.

Réflexion

Cette pièce nous amène à nous questionner sur notre mort. Est-ce que je dois vivre la réalité de la mort ou si le dénie et le secret peut faire du tort à la famille et à nous-même. Comment adoucir la mort d’un proche, ou la nôtre.   Quelle attitude adopter.

DISTRIBUTION

Maxime Beauregard-Martin

Vincent Champoux

Ariel Charest

Samuel Corbeil

Sophie Dion

Marc-Antoine Marceau

L’ÉQUIPE
TEXTE ET MISE EN SCÈNE : Pascale Renaud-Hébert
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : David Grenier
ACCOMPAGNEMENT DRAMATURGIQUE : Mathieu Leroux et Isabelle Hubert

LES CONCEPTEURS
Décor : Cécile Lefebvre
Costumes : Gabrielle Arseneault
Éclairage : Maude Groleau
Musique : Vincent Roy

L’ÉQUIPE DE PRODUCTION
Assistance à la scénographie et aux costumes : Marilou Bois
Réalisation des coiffures : Florian Van Wambeke
Réalisation des maquillages : Sonia Pagé
Coaching au maquillage : Élène Pearson
Construction du décor : Conception Alain Gagné
Régie générale : Émilie Potvin
Régie de Plateau : Jean-Félix Labrie
Photos de répétition : Nicola-Frank Vachon

L’AUTEURE ET METTEURE EN SCÈNE // Pascale Renaud-Hébert

Pascale Renaud-Hébert est de la promotion 2014 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis sa sortie, elle a pris part à diverses productions théâtrales (Appels entrants illimités, Julie – Tragédie canine, Les contes à passer le temps, L’art de la chute, Fendre les lacs – reprise -, Doggy dans gravel – reprise -, Rotterdam).

Elle a écrit les textes Sauver des vies (Premier Acte, 2016, repris à la Bordée en 2019), Le Jeu (Premier Acte, 2017), Subway (Jamais Lu Québec et Montréal, 2017) et a co-signé Julie – Tragédie canine, L’art de la chute et Antigone (Trident, 2019). En 2016, elle fait sa première mise en scèneavec Sauver des vieset en 2018, elle met en scène Embrigadés, produit par le collectif les Pentures.

En 2018, Pascale fait ses débuts comme scénaristeavec la série M’entends-tu, diffusée à Télé-Québec en 2019.

Adjointe à la direction artistiquedu théâtre La Manufacture, Pascale est également improvisatrice, notamment à la LIM depuis 2011 et à la LNI depuis 2018.

ACTIVITÉS en parallèle avec cette pièce

Dans le hall du théâtre se déploieront deux expositions réalisées en collaboration avec les organismes Pech et Vincent et moi. Ces œuvres d’art thérapie égaieront les lieux par leurs couleurs vives et aborderont des thématiques telles que l’amour, la famille et la célébration de la vie.

Le 5 mars, la radio CKIA diffusera l’émission Tête- à-tête à l’ambassade avec nos jeunes ambassadeurs, alors qu’ils  analyseront la pièce Sauver des vies.

Le 11 mars dès 19h30, aura lieu la soirée Enjeux en scène sur la thématique de la réalité autochtone, avec les invités Louis-Karl Picard-Sioui, Marie-Josée Bastien, Naomi Fontaine et Andrée Lévesque-Sioui.

http://bordee.qc.ca/piece/sauver-des-vies/

Théâtre La Bordée
315, rue Saint-Joseph Est
Québec (Québec)  G1K 3B3
418 694-9721
Crédit photos : La Bordée