Genèse de Philippe Lesage, revisite les premières amours d’adolescents… Théodore Pellerin et Noée Abita crèvent l’écran!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
54
Genèse à l’affiche dès le 15 mars, entre autres au cinéma Le Clap

Après avoir fait le tour des festivals depuis le début de l’automne et remporté plusieurs prix dont le premier prix, l’Épi d’or, de la compétition de la 63e Semaine internationale de cinéma de Valladolid, en Espagne, en plus du prix de la meilleure réalisation et le prix de la meilleure interprétation pour Théodore Pellerin, qui l’a aussi remporté au Festival international du film francophone de Namur et au Festival du nouveau cinéma de Montréal, le film de Philippe Lesage Genèse prend l’affiche au Québec dès ce vendredi 15 mars. Ce long métrage met en vedette entre autres Théodore Pellerin, Noée Abita, Paul Ahmarani, Mylène Mackay et Pier-Luc Funk.  Genèse sera entre autres à l’affiche au cinéma Le Clap à Québec.

 Résumé : Guillaume est un élève dans un collège privé pour garçons. Charlotte, sa demi-sœur, réside chez ses parents. Les deux sont à l’âge où les émotions sont à fleur de peau. À chacun son adolescence, à chacun ses problèmes… La naissance des premières amours ébranle trois adolescents dans le tumulte de leur jeunesse. Alors que Guillaume tombe secrètement amoureux de son meilleur ami, sa demi-soeur Charlotte quitte son petit ami pour s’essayer à des rencontres plus libres.  À la genèse de ces histoires, dans un camp de vacances, le jeune Félix connait son premier émoi…

Bien que ce film raconte la naissance des premières amours au sein d’un groupe d’adolescents, ce long métrage est loin de ressembler à ces films américains d’adolescents. Ce film, à la fois touchant et parfois troublant par moment, nous laisse le temps d’apprivoiser les personnages principaux. Philippe Lesage nous imprègne d’une ambiance qu’il crée entre autres par de la musique de feu de camp, de chansons à répondre, de musique de party d’ados. Bref, on s’insère dans la vie de ces jeunes, et avec eux, on revisite nous aussi nos propres expériences plus ou moins douloureuses en amour, à l’adolescence, ces premiers faux pas, ces moments qu’on veut parfois oublier, ces premières peines d’amour, ces mauvaises décisions que l’on a prises, mais qui au bout du compte nous font quand même grandir. On explore avec ce film, les questionnements, les peurs, les désirs, les passions que génère la découverte de la sexualité.

C’est beau de voir ces jeunes se donner à fond, être «all-in» dans l’amour. Ce sont des choses qu’on ne fait plus, rendu adulte, de peur d’être blessé. À l’adolescence, on se lance plus facilement, sans se méfier. C’est cet amour aveugle que le réalisateur a voulu nous mettre de l’avant, avec ces trois histoires, dont les deux premières, on les suit en parallèle, avec Guillaume (sublime Théodore Pellerin) et sa demi-sœur Charlotte (lumineuse Noée Abita). Ensuite, on termine par l’éveil amoureux de Félix ( que l’on retrouve du film Les démons ) lors d’un camp de vacances.

Théodore Pellerin

Guillaume va apprendre à la dure que son honnêteté et son amour pour son meilleur ami vont lui coûter cher. Charlotte, pour sa part, va découvrir la vraie nature des hommes, leurs pulsions, leurs manipulations et cela en est troublant par moment. Tous les deux, ils frappent un mur dans leurs premières amours, mais on a bon espoir qu’ils vont se relever.

Pour ce qui est de la dernière histoire, avec Félix, plus jeune, dans un camp de vacances, Philippe a su bien recréer l’ambiance des camps, avec les chansons autour du feu, et en contraste, les activités sportives durant le jour. C’est beau de voir Félix et Béatrice se regarder de loin, se rapprocher doucement, sentir leur éveil amoureux, c’est stimulant et c’est beau.

Au final, on retient de ce film la qualité de jeu exceptionnelle de Théodore Pellerin, qui m’éblouit à nouveau, comme il le fait dans chacun de ses films. On revisite également nos souvenirs d’adolescence, et on se laisse porter par l’ambiance de ce film et de la genèse des essais et erreurs en amour par ces adolescents.

Bande-annonce : https://vimeo.com/317263880

Durée: 132 min

Distribution

Noée ABITA  Charlotte

Théodore PELLERIN  Guillaume

Édouard TREMBLAY-GRENIER  Félix

Pier-Luc FUNK Maxime

Émilie BIERRE Béatrice

Maxime DUMONTIER Théo

Paul AHMARANI Perrier

Jules ROY SICOTTE Nicolas

Antoine MARCHAND-GAGNON Alexis

Jean-Simon LEDUC Ricardo

Marc BEAUPRÉ  Coach Jacques

Mylène MACKAY Mme Sinclair

Guillaume LAURIN  Surveillant

Rose-Marie PERREAULT Ariane

Marie JASMINA Zoé

Noémi LIRA Martha

Étienne GALLOY David

Vassili SCHNEIDER Mikael

Devon O’CONNOR Asselin

Tomas ROSS Massicotte

Émile BILODEAU Seb

Tayna V. LAVOIE Sandrine

Brett DIER Todd

Équipe Technique

Scénario Philippe LESAGE

Réalisation hilippe LESAGE

Producteur alilé MARION-GAUVIN (Productions l’unité centrale)

Productrice déléguée Geviève GOSSELIN-G.

Directeurs de production Julie PRIEUR & Guillaume VASSEUR

Directeur de la photographie Nicolas CANNICCIONI

Preneur de son Philippe LAVIGNE

Directeur artistique Marjorie RHÉAUME

Créatrice des costumes Caroline BODSON

Chef Maquilleuse Dominique HASBANI

Montage image Mathieu BOUCHARD-MALO

Montage son Sylvain BRASSARD

Conception sonore Sylvain BRASSARD

Crédit photos : Courtoisie