Un billet acheté pour une pièce de théâtre écrite par Michel Tremblay est toujours gagnant.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
32

Enfant-insignifiant

Dimanche, le 17 mars dernier avait lieu à la Salle Albert Rousseau, la présentation de la pièce Enfant insignifiant, adaptation du 5e récit biographique de Michel Tremblay.

Le metteur en scène Michel Poirier accepte fort volontiers de monter en pièce de théâtre les dialogues entre le petit Michel et les personnes-clés de son entourage, des gens qui l’ont forgé.

C’est donc à Key West en Floride, face à l’océan où  vit et écrit Michel Tremblay depuis presque 30 ans, qu’Olivier Landreville (décor) et Yves Labelle (vidéo), nous amènent à faire la rencontre de Michel, de sa mère Nana, de sa grand-mère Victoire,  son père Gabriel, sa maitresse d’école mademoiselle Karli, la sœur directrice et de son amie Ginette.

Derrière son portable, Michel Tremblay, interprété par Henri Chassé, travaille à la rédaction de son texte. Par un coup de baguette magique du metteur en scène, additionné à la magistrale performance d’Henri Chassé, nous nous retrouvons face au petit Michel à l’âge de ses cinq, six, huit, dix et treize ans.

Pourquoi maman l’Enfant Jésus n’est pas dans la crèche ? La mère de Michel, Nana incarné par nulle autre que Guylaine Tremblay qui est une fois encore phénoménale, la Carey Price du théâtre, lui raconte le problème qu’elle a avec le petit-Jésus de cire. Elle affiche avec une aisance réjouissante l’exubérance et la franchise de la célèbre mère de l’écrivain.

Et comme le mouvement de la mer, à chaque vague survient une histoire, un pourquoi, une question, le pourquoi du pourquoi et tout ça provoquant des situations vraiment drôles.

L’auteur fait référence à plusieurs faits ou événements, notamment son obsession des questions religieuses qui ont marqué son enfance dans les années 40 et 50.

Avec son amie Ginette avec qui il a vu le film de Bambi,  il affirme qu’il ne veut pas que sa mère meure comme la mère de Bambi.

Il raconte à sa mère qu’il connaît maintenant le 3e secret de Fatima, sur le Père le Fils et le St-Esprit il pose des questions, il essaie aussi de comprendre pourquoi les trois rois mages ont dénoncé Jésus au roi Érode, pourquoi sa grand-mère a lu un livre à l’index. Le pourquoi, du pourquoi du pourquoi!

En bombardant ses proches de questions, il essouffle sa mère, impatiente son père, exaspère sa maîtresse, vient au bout des arguments de la sœur directrice.

Les scènes sont comiques et touchantes. On aime ce jeune enfant curieux, intelligent et tellement avant-gardiste dans ses questionnements.

On réalise par ces textes, que la curiosité, l’imagination, la créativité et  sa sensibilité lui viennent de sa souche familiale, particulièrement de sa mère, elle qui aurait tant aimé écrire comme Gabrielle Roy.

À travers les questions incessantes de l’enfant qu’il a été et les réponses vagues des adultes exaspérés, Michel Tremblay dépeint subtilement et avec tout le talent d’écrivain qu’on lui confère, la société qui l’a vu grandir. Son texte semble simple, en noir et blanc, mais cependant compte un multitude d’éléments qui provoque des scènes hautes en couleur..

Michel Tremblay nous rejoint si profondément, qu’il est impossible de ne pas apprécier une autre de ses œuvres.

Salut-final-dEnfant-insignifiant-Albert-Rousseau

La mise en scène sobre de Michel Poirier laisse toute l’espace pour apprécier l’interprétation de chaque comédien et nous donne, à nous le public,  le temps de nous replonger dans cette époque selon notre propre histoire.

Du Michel Tremblay c’est toujours extraordinairement humain.

 https://www.sallealbertrousseau.com/

Texte, Michel Tremblay

Mise en scène et adaptation,  Michel Poirier

Distribution, Henri Chassé, Guylaine Tremblay, Yves Bélanger, Gwendoline Côté, Isabelle Drainville, Michelle Labonté et Danielle Proulx.

Prochaines représentations :

 20 mars 2019, Drummonville,  Salle Léo-Paul-Therrien

23 mars 2019,  Sainte-Marie-de-Beauce,  Salle Méchatigan

26 mars 2019,  Sherbrooke,  Salle Maurice-O’Bready

29 mars 2019,  Terrebonne,  Théâtre du Vieux-Terrebonne

30 mars 2019, Joliette,  Salle Rolland-Brunelle

31 mars 2019,  Sainte-Thérèse,  Théâtre Lionel-Groulx

2 avril 2019,  Trois-Rivières, ,Salle J.-Antonio-Thompson

5 avril 2019,  Orléans, Centre des Arts Shenkman

Crédit photo