Avec Fils cherche père, si affinités de Maxime Landry peaufine sa plume d’écrivain. Profondément émouvant!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
77
Avec Fils cherche père, si affinités

Pour son quatrième roman,  Fils cherche père, si affinités, Maxime Landry a choisi d’aborder les thèmes de la quête identitaire, la filiation, l’adoption et la paternité. Pour se faire, il met de l’avant un jeune homme de 18 ans, avec un syndrome d’Asperger, à la recherche de son père biologique. Une histoire émouvante, troublante par moment et remplie d’humanité. Maxime Landry peaufine de plus en plus sa plume d’écrivain.

Résumé : Abandonné alors qu’il était bébé, Antoine Blanchard est déterminé à découvrir qui est son père biologique. Tout ce qu’il sait à son sujet, c’est qu’il est écrivain, et c’est sur les quatrièmes de couverture des livres de la Grande Bibliothèque, où il travaille, qu’Antoine tente de l’identifier. Son besoin de savoir le mènera jusqu’à Paris, mais il ne se doute pas que son voyage lui révélera des secrets bien différents de ce qu’il avait imaginé…

Avec une plume très imagée, tout en finesse et en émotion, Maxime Landry nous livre ici un récit très bouleversant, avec un personnage auquel on s’attache instantanément. Antoine, qui vient tout juste d’avoir 18 ans,  est obsédé par l’idée de retrouver son père biologique, si bien qu’il passe ses journées, depuis des années, à faire le tour des livres dans les bibliothèques et des écrivains dans les salons du livre, à la recherche de ressemblance avec lui. C’est à la fois effrayant et désarmant de voir jusqu’à quel point c’est une obsession pour lui. Ce personnage est touchant et plein de bonne volonté et c’est cela qui nous émeut autant.

Maxime Landry peaufine de plus en plus sa plume d’écrivain, et à mon avis, ce roman est celui qui contient le plus d’humanité et de profondeur. C’est une belle histoire d’adoption, d’amour inconditionnel, de famille, de paternité, de recherche d’identité et d’appartenance. Le dénouement surprenant m’a également plu énormément. Je m’attendais à une tout autre fin et je dois dire que cette finale est de beaucoup supérieure à ce que j’avais espéré.

Voici un extrait du roman pour donner un peu le ton du livre :« Devant mes yeux défilent les étagères qui constituent mon décor. Un à un, je retire chaque livre qui orne les tablettes pour le replacer exactement au même endroit. Avant de le déposer, je relis le résumé de l’histoire en ne souhaitant qu’une chose : y reconnaître la mienne. »

Maxime Landry

Depuis 2009, l’auteur-compositeur-interprète Maxime Landry a fait paraître cinq albums, récoltant autant de Félix au Gala de l’ADISQ. Son plus récent opus, Nos histoires, permet d’apprécier davantage sa plume d’auteur et son univers. Après le succès de Journal d’un disparu, de Tout mon temps pour toi et de Dernier appel pour l’embarquement, il signe, avec Fils cherche père, si affinités, son quatrième livre.

Date de parution : 20 mars 2019
Sujet : Littérature québécoise
Nombre de pages : 232 pages

Prix : 24.95$

Éditions Libre expression

http://www.editions-libreexpression.com/