Quand les anges s’emmêlent – Une pièce captivante au Petit Théâtre de Québec jusqu’au 13 avril 2019

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
301
La famille et le fantôme

Cette pièce présentée par la troupe Les passants  sera en résidence pendant 3 semaines du jeudi au samedi.  (28 mars au 13 avril)
Billet: 20$ +frais

Dans une ambiance intime, cette comédie bien ficelée et pleine de rebondissements, nous fait réfléchir sur nos valeurs et nos travers d’une façon drôle et surprenante. Une belle sortie qui nous fait oublier l’hiver qui s’attarde encore.

L’Histoire

la voisine et le grand-père

Josselin Duval, élégant fantôme fraîchement débarqué dans la profession se retrouve contraint, pour sauver son âme, d’aider une famille endettée jusqu’au cou. Il est riche, snob et soigne son langage. Ils sont pauvres, hauts en couleur et n’ont pas la langue dans la poche. Attention : choc des cultures !….

 

Le décor

Le fantôme « Josselin Duval » est prisonnier de la cuisine-salon d’une famille pauvre et ne peut pas s’en sortir, tant qu’il ne changera pas ses préjugés. Comme décor, on y trouve un sofa, petite table de salon et TV, ainsi que table et chaises de cuisine.  Un tableau et des décorations horribles. Une porte par laquelle entre plusieurs personnages et un va et vient constant.

Les personnages de la pièce

voyance

La famille immédiate : la mère, le grand-père, la fille étudiante et le garçon un peu plus vieux qui ne fout rien, ou des mauvais coups.

Ensuite à tour de rôle, on voit un ange qui donne des conseils et la mission au fantôme. La voisine gentille qui a un penchant pour le grand frère. Le chum de gars un peu naïf, la « blonde autoritaire et contrôlante, la fille accidentée, l’infirmière, la voyante et la séance de psy.

Ce que la pièce démontre :

Le fantôme (Josselin Duval) était imbu de lui-même, impatient, égoïste, méprisant, au-dessus de tout le monde et s’attardait aux apparences.  Il était le candidat parfait pour avoir comme mission de changer sa mentalité et d’aider les autres. Il devait voir au delà des apparences.

Magasinage excessif de la mère

Par exemple, pour le grand-père, son refuge était le passé, car vivre au présent était trop difficile pour lui. Pour la mère, l’alcool ou le magasinage au dessus de ses moyens était une solution temporaire à sa peine, mais n’arrangeait rien, etc.

Il faut voir au delà des apparences, ne pas oublier que «  les plus belles roses poussent parfois sur le fumier. »

Des acteurs fabuleux, Jean-Guy Ouellet qui incarne le grand-père romantique, François Girard crédible dans son rôle de revenant qui est toujours sur scène  dans cette pièce de 2 h 15 avec entracte.

La fille contrôlante

Chacun des comédiens rend son personnage attachant et cette pièce passe à la vitesse de l’éclair.

Est-ce que le fantôme réussira sa mission ?  La vie de la famille changera-t-elle à son contact ?

Venez découvrir et savourer cette pièce au texte et dénouements intelligents.

Autrice: Isabelle Oheix

Mise en scène: Danielle Nolet

Comédiens- comédiennes:

On a peur

Jacynthe Bélanger, Virginie Brouillette, Valérie Cross, François Girard, Marie-Ève Marmen, Geneviève Méthot, Jean-Guy Ouellet, Geneviève Riverin, Judith Rompré, Sébastien Rousseau, Maxime Tremblay.

À propos de la troupe Les Passants

11 comédiens diplômés de l’École d’acteur de Québec (Division de Mode é Arto)

Petit Théâtre de Québec

135, rue St-Vallier Ouest, Québec QC Canada G1K 1J9

Tél. : 418 529 9711

http://www.ptq.ca

Crédit photos: Réjeanne Bouchard

Galerie photos: flickr.com/…@N05/albums/72157707640752645