Il est 14h, faisons-nous plaisir! Critique du concert Marwood, Madžar et Mendelssohn et les Violons du Roy.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
90
Marwood, Madžar et Mendelssohn et les Violons du Roy- crédit photo: Charlotte Desmarais
Marwood, Madžar et Mendelssohn et les Violons du Roy- crédit photo: Charlotte Desmarais

On va « au concert classique» pour s’évader vers une autre époque et même vers d’autres univers. Parfois on fait son choix de sortie en fonction de la réputation de la formation ou pour les têtes d’affiche, pour le répertoire qui sera interprété et occasionnellement pour la salle. C’est pour toutes ces raisons qu’hier j’ai choisi d’aller au Palais Montcalm de Québec vers 14h pour aller voir et entendre Anthony Marwood au violon et Aleksandar Madžar au piano dialoguer avec les musiciens des Violons du Roy.

J’ai pris plaisir à voir les spectateurs entrer en groupe, certains joyeux et volubiles, d’autres sérieux et impatients de s’asseoir afin de lire le livret explicatif du concert dans lequel on apprend entre autres que Félix Mendelssohn a écrit le Concerto en ré mineur pour violon, piano et orchestre à cordes en 1823 soit à l’âge de 14 ans! Pour l’avoir écouté plusieurs fois par plusieurs formations différentes, j’avais bien hâte d’entendre l’interprétation qu’allaient lui réserver les Violons du Roy sous la direction d’Anthony Marwood. Sincèrement j’ai été séduite! Le début du premier mouvement, l’Allegro, a commencé tout en douceur pour ensuite prendre de l’ampleur comme si Marwood avait voulu nous apprivoiser. Bon choix après la présentation du Quatuor à cordes no 2 en la majeur, op. 68 (version pour orchestre à cordes) de Dimitri Chostakovitch qui nous transporte directement dans un film d’Alfred Hitchcock. Le velouté de l’interprétation du Mendelssohn a sûrement calmé les angoisses des spectatrices et spectateurs occasionnées par la composition de Chostakovitch. En passant, c’est une merveilleuse idée de l’avoir reprise avec neuf violons, trois violoncelles, trois altos et une contrebasse. Malheureusement je n’ai pas trouvé d’enregistrement version pour orchestre à vous faire écouter sur le net alors voici la version quatuor à vous mettre sous la dent mais j’avoue que je trouve ça beaucoup moins agréable à entendre : https://www.dailymotion.com/video/x5dkkic
Dans le deuxième mouvement du Mendelssohn, l’Adagio, on a pu assister à une belle complicité musicale entre les deux solistes malgré leurs tempéraments très différents. Et finalement, on a pu découvrir toute la fougue du pianiste slave Aleksandar Madžar visiblement très heureux de jouer le troisième mouvement, l’Allegro Molto.
Voici un lien pour l’écoute du Mendelssohn, une interprétation moins subtile et ressentie que celle de Marwood, Madžar avec les Violons du Roy mais quand même très bien : https://www.youtube.com/watch?v=n0Kf0O2-X-8

Mon bémol…
La nonchalance de la tenue vestimentaire de quelques musiciens et musiciennes des Violons du Roy. Est-ce parce que c’était la représentation de 14h? Il ne faut pas oublier que l’art de la scène c’est comme un bon plat, on déguste aussi avec les yeux.
À cet effet, je vous invite à consulter le guide d’étiquette du concert, rédigé par Marc Roberge de l’Université Laval, tant pour les musiciens que pour le public. Il propose des suggestions visant à permettre une expérience musicale réalisée dans les règles de l’art et qui soit la plus satisfaisante possible pour toutes les personnes impliquées:www.roberge.mus.ulaval.ca/gdrm/09-etiqu.htm

Mon dièse!
L’acoustique impeccable de la salle Raoul Jobin du Palais Montcalm qui a permis un équilibre parfait dans ce dialogue entre le piano et le violon, chose rare et tellement appréciée.

14h…Plaisirs d’après-midi
Dans le cadre de la série Plaisirs d’après-midi, Les Violons du Roy proposent en compagnie des artistes d’ici et d’ailleurs des concerts au Palais Montcalm – Maison de la musique. Les programmes sont présentés sans pause dans une formule conviviale permettant également de profiter d’un échange avec les artistes autour d’un léger goûter après le concert.

Plus d’infos sur toute la programmation : www.violonsduroy.com/fr

Le prochain concert des Violons du Roy est ce soir, vendredi 5 avril 2019 à 19h30 à la salle Bougie du Musée des beaux-arts de Montréal : www.violonsduroy.com/fr/evenements/marwood-madzar-et-mendelssohn/2019-04-05-19-30

 

 

PARTAGER
Article précédentJoseph Edgar célèbre 15 ans de carrière avec 2004-2019 Point Picot
Article suivantFais-toi une belle vie…sur grand écran!
Dominique Lalande
Dominique est une amoureuse de la musique classique depuis toujours. Elle commence l’étude du piano à l’âge de 6 ans et poursuit ses études au Conservatoire de musique de Québec en guitare classique de 16 à 24 ans au terme desquelles elle obtient son diplôme de 3e cycle en interprétation de la guitare classique. Elle est aussi la première guitariste classique du Canada a obtenir son diplôme de Concours de musique de chambre. Une majeure en communication publique de l’Université Laval l’a amenée aussi éventuellement à créer son agence de communication. Elle est heureuse de partager ses chroniques ses connaissances et son amour de la musique classique avec les lectrices et les lecteurs de Info-culture.biz