Rock Story : une histoire à succès qui sait charmer les amoureux des classiques du rock des années 70-80

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
286
Rock Story

Malgré l’hiver qui s’éternise, on peut dire que c’était chaud vendredi le 5 avril dernier au Capitole de Québec avec Rock Story à l’affiche.

Depuis plus de 14 ans, cette grande revue musicale est devenue un incontournable pour les adeptes des classiques du rock. C’est Jean Ravel lui-même qui a eu l’idée originale du concept en 2004. Et depuis, c’est une véritable histoire d’amour qui unit le public à Rock Story.

Tout récemment, une nouvelle adaptation du concept original a vu le jour. Il s’agit de Canadian Rock Story. Comme son nom l’indique, cette nouvelle version nous présente des grands succès extraits du répertoire rock Canadien.

La formule présentée au Capitol vendredi le 5 avril dernier se voulait une fusion des deux concepts.

C’est dans une ambiance des plus électrisante, que le duo formé de Jean Ravel et de sa fidèle complice Élyzabeth Diaga, nous a livré durant plus de 90 minutes, les succès des légendes du classique du rock des années 70-80.

Pour débuter la soirée, Jean Ravel soulève la foule avec les succès de Loverboy tel que « Turn me loose » et « Working for the weekend ».

Élizabeth Diaga

Élyzabeth fait ensuite son apparition sur scène et nous livre avec aplomb un medley d’Alannah Myles. C’est dans une forme splendide qu’elle nous interprète « Love is »,
« Lover of mine » ainsi que « Black Velvet ».

S’enchaînent ensuite durant la première partie les medleys des grands noms tel que : Journey, Foreigner, Heart, Queen, Brian Adams, Eagles, Shania Twain, etc.

Élyzabeth a même su nous surprendre avec des extraits du répertoire de Céline Dion.  Son interprétation de « Power of Love » nous a démontré toute la puissance de sa magnifique voix. Artiste accomplie, très généreuse, sa présence sur scène est remarquable.

Le public a eu droit a une invitée surprise durant le spectacle.  Andie Duquette, participante de l’émission « La Voix » en 2013 avec Jean Ravel, s’est jointe à nos acolytes. On a pu l’entendre en duo avec Jean Ravel dans la très belle pièce « Total eclipse of the heart ». En compagnie d’Élyzabeth, c’est avec fougue et énergie que le duo féminin nous livre un électrisant « Barracuda » extrait du répertoire du groupe Heart. Plaisir et complicité sont au rendez-vous. Les filles s’éclatent.

Élizabeth Diaga – Andie Duquette

Moment fort de la première partie du spectacle, Jean Ravel s’est mérité une ovation pour son interprétation de Bohemian Rhapsody. Soulignons aussi sa magnifique
interprétation de « Miss Sarajevo » avec ses arrangements originaux qui lui ont valu de chauds applaudissements.

Durant la deuxième partie du spectacle, Élyzabeth s’est mis dans la peau de Pat Benatar en nous interprétant « Heartbreaker », « Hit me with your best shot », « Treat me right »,  « Shadows of the nigth » et « We belong ». Il n’en faut pas plus pour que le public se laisse aller à danser.  L’ambiance est à la fête.

Jean Ravel

Jean Ravel nous touche droit au coeur durant son interprétation de « Criminal Mind » du haut de son balcon. On peut dire qu’il est au sommet, au sens propre comme au figuré.  Artiste de grand talent, versatile,  il nous offre toujours des interprétations remarquables.

Mais c’est le succès tant attendu « Hotel California » qui lui a valu à lui seul plusieurs ovations.  La nostalgie est au rendez-vous pour les fans, car pour plusieurs d’entre eux, émergent les souvenirs de la période de leur adolescence.

Il est très difficile d’élaborer la liste complète de toutes les pièces interprétées durant la soirée car on en recense tout près d’une cinquantaine.

La soirée se termine avec « We are the champions ». Tout le public est debout, danse et chante avec coeur.

Puis vient le moment du rappel.

Lorsque les premières notes de « Kashmir » de Led Zeppelin se font entendre, c’est la cerise sur le sunday. Car seul Jean Ravel sait interpréter cette pièce avec tant d’intensité.
Unique. À sa façon. Le public est conquis.

Il va s’en dire que le succès d’un tel spectacle ne peux s’effectuer sans la prestation d’excellents musiciens :

Gilles Tessier (à la guitare), Dan Martineau (à la guitare), Martin Bolduc (à la basse), Jean-François De Bellefeuille (aux claviers) et Eli Bertrand (à la batterie).  Durant Hotel California, un magnifique duo de guitare a su mettre en valeur l’immense du talent de ces musiciens.

En guise de conclusion, bonne nouvelle pour les fans !  Car Rock Story sera de retour sur la scène du Capitol en décembre 2019.

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Et aussi à surveiller… le projet personnel d’Élysabeth Diaga. Car en parallèle, Elyzabeth mène de main de maître son spectacle « Queens of Rock».  Du Québec jusqu’à Végas,
la Queen rend hommage aux grandes Reines du Rock.

Pour tout savoir à propos de Rock Story et connaître les dates des prochains spectacles :

Accueil

Le Capitole :
http://www.lecapitole.ca

Jean Ravel:

Jean Ravel

Queens of Rock :
http://www.queensofrock.ca/

Andie Duquette: http://www.andieduquette.com

Crédits photos: Yves Ferland