Lifeguard à la maison de la Danse –

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
64
Lifeguard

24, 25 et 26 avril 2019, 20 h à la Maison pour la danse (336, rue du Roi)
Prévente : 25 $* / Étudiant et Aîné : 25 $* / Général : 30 $*
Une discussion avec l’artiste aura lieu après la représentation du 25 avril.

Une production de Par B.L.eux – chorégraphie et performance : Benoît Lachambre (Montréal)

Aux côtés d’Édouard Lock, Louise Lecavalier et Marie Chouinard, Benoît Lachambre est l’un des artistes canadiens en danse les plus connus à travers le monde. Après avoir offert au public de La Rotonde Prismes en 2015, Benoît Lachambre invite cette fois les spectateurs à une expérience immersive et sensible avec son solo Lifeguard. En questionnant la place de l’artiste et la passivité du spectateur, le chorégraphe propose un dialogue désinhibé autour des modes de présence. Dans une ouverture pleine de confiance envers l’autre, il invite les visiteurs à poser des touchers bienveillants à son corps afin de dévier la trajectoire de sa danse. Spectacle où l’engagement du public décide de l’expérience collective, Lifeguard est une œuvre que l’on apprécie telle une exposition.

Un toucher existe-t-il avant que le contact se produise? Comment une danse peut-elle se définir par le ressenti, celui qui est motivé par l’affect? Loin du corps sublimé et des codes esthétiques, Benoît Lachambre interroge ici le ressenti instinctif des êtres. Les ondes dégagées par la présence des spectateurs deviennent de nouvelles unités de mesures. Lifeguard, performance intimiste et déambulatoire est le premier volet d’un triptyque décortiquant la notion de présence et la résonnance du mouvement. Créé à Paris en 2016, le spectacle a ensuite été présenté au Festival ImPulsTanz (Vienne) et au Brésil. En 2017, il était présenté au FTA (Montréal) et à la Biennale de Venise. Une tournée en Europe (2018) a précédé les représentations actuelles au Québec.

Si Lifeguard offre certainement un aspect ludique, au fil des différentes parties, Lachambre – qui est, comme toujours, absolument magnétique – plonge dans les profondeurs, intériorisant l’élan et l’énergie nés au contact des autres.

La Presse, Iris Gagnon-Paradis, 31 mai 2017

 

Chorégraphe-performeur Benoît Lachambre Regards extérieurs Anouk Thériault , George Stamos, Valérie Lanciaux Direction technique Samuel Thériault et Olivier Chopinet Costumes Benoît Lachambre, Alexandra Bertaut, Valérie Lanciaux Promotion Art Circulation Production Par B.L.eux Partenaires CDC Atelier de Paris – Carolyn Carlson, Centre National de la Danse de Pantin et la Ménagerie de Verre Avec le soutien de Studio Le Regard du Cygne Avec le soutien financier de Conseil  des  Arts  du  Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des Arts de Montréal

Benoît Lachambre
Évoluant dans le milieu de la danse depuis les années 1970, Benoît Lachambre s’initie en 1985 au releasing dont l’approche kinesthésique du mouvement et la part d’improvisation vinrent fortement imprégner son travail de composition chorégraphique. Il s’investit alors totalement dans une approche exploratoire du mouvement et de ses sources dans l’idée de retrouver l’authenticité du geste. Sa démarche s’appuie fondamentalement sur un travail en acuité avec les sens où lier l’artistique et le somatique devient une nécessité. En 1996, il fonde à Montréal sa propre compagnie, Par B.L.eux, « B.L. » étant ses initiales et « eux » pour les artistes créateurs avec lesquels il s’associe et qui deviennent peu à peu centraux dans son cheminement artistique. Artiste/chorégraphe/interprète majeur de sa génération, Benoît Lachambre a créé 18 œuvres depuis la fondation de Par B.L.eux, a participé à plus de 20 productions extérieures et a reçu 25 commandes chorégraphiques. Avec le solo Lifeguard (2016), présenté au Festival June Events à Paris en juin 2016, Benoît Lachambre s’inscrit dans une volonté toujours plus présente de décloisonnement du geste chorégraphique ainsi que de la redéfinition des rôles performeurs/spectateurs. Il affirme et approfondit davantage cette volonté dans Fluid Grounds, œuvre en groupe, présentée en première au Festival TransAmériques en juin 2018.

Billetterie
Les billets sont en vente sur la billetterie en ligne de La Rotonde. Consultez larotonde.qc.ca/billetterie pour connaître les autres modes d’achat. Le tarif prévente est disponible jusqu’à une semaine avant la première du spectacle. Les étudiants et aînés profitent du tarif prévente en tout temps.

*Taxes et frais de service inclus

Vidéo promotionnelle : ici
Photo : Alicia Sudre