La fièvre du vendredi soir avec Dumas au Centre d’art La Chapelle

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
32
Dumas

Tous ceux qui ont assisté à ce spectacle ont connu une expérience interactive fabuleuse de son et lumière avec un performeur de haut niveau et une créativité sans borne.  En fait, on était privilégié de vivre ce moment de grâce au Centre d’art La Chapelle, l’atmosphère était vraiment extraordinaire et on a vibré du début à la fin.

Dumas est arrivé dans la pénombre sous un jet de boucane dégainant sa guitare et chantant de sa voix chaude et enveloppante dans une atmosphère variant du « Centre Vidéotron où l’on a dansé sous les stroboscopes de notre cellulaire à l’intimité d’un rendez-vous autour d’un feu de camp.
Dumas

Les spectateurs, de grands connaisseurs de Dumas qui le suivent pour la plupart depuis ses débuts, chantaient régulièrement avec lui et la chorale était belle à entendre.

De retour avec un nouvel album, « Nos idéaux », Dumas en concert solo, déployait une énergie communicative d’une armée à lui seul.  On aurait pu penser à un petit spectacle acoustique tranquille, mais ce serait mal connaître Dumas qui nous en a mis plein la vue et les oreilles.

Pour ce qui est de la vue, le jeu de lumières sur des lignes formant des losanges était de toute beauté et lorsque Dumas est arrivé en 2epartie avec sa guitare illuminée dans la foule, les gens ont « capotés ».

Dumas

Dumas, un gars mystérieux et envoûtant a réussi grâce à son charisme à nous faire danser sur un « Mix Tape » enregistré pour un radiocassette qu’il avait avec lui dans la foule.  Il a enfilé un gilet voyant, des lunettes spéciales illuminées et on a tous dansé avec lui. On se serait cru dans une discothèque.

Bien sûr, en plus de son nouvel album, Dumas a chanté ses grands succès en finissant par  Linoléum (avec la chorale – spectateurs de Vanier).

Remerciements

Dumas

Dumas a remercié les spectateurs qui le suivent depuis son premier spectacle à Québec en 2001. Il a remercié également l’équipe exceptionnelle du Centre d’art La Chapelle, ainsi que  Christian Légaré au son et François Lévesque à l’éclairage et à la création.

 

Galerie photos: https://www.flickr.com/photos/133521308@N05/albums/72157708122935445

Crédit photos : Réjeanne Bouchard