Le pianiste Charles Richard-Hamelin et le violoniste Andrew Wan ont offert un concert véritablement mémorable au Club musical de Québec

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent ( 5,00 étoiles sur 5) - 1 avis
49
Le pianiste Charles Richard-Hamelin

En ce lundi 13 mai, en la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, Charles Richard-Hamelin et Andrew Wan, jeunes et brillants artistes de la même génération, ont ébloui et conquis un vaste public fort attentif et disponible dans un programme tout Beethoven.

Au départ, Il faut mentionner que le concert prévu, encore il y cinq jours, présentait le fameux violoniste français Renaud Capuçon en compagnie du pianiste Guillaume Bellom. Le violoniste a dû annuler sa tournée nord-américaine pour cause de maladie. Mais Marie Fortin, la directrice du Club musical a eu le bonheur de pouvoir les remplacer par ces musiciens prestigieux du Québec.

Le programme de la soirée débute par la Sonate pour violon et piano no 1 en ré majeur. Cette première composition d’une série de 10 sonates pour ces instruments de Beethoven possède des affinités mozartiennes très agréables. Immédiatement, on perçoit la force et la grande cohésion des deux musiciens sur la scène.

La seconde pièce la Sonate pour violon et piano no 5 en fa majeur, dite « Le printemps » va séduire complètement la salle. En quatre mouvements, son second, l’Adagio est d’une telle sensibilité dans sa conception. Un ravissement musical complet qui est accueilli par un public enchanté. La délicatesse, les nuances, les tempos; tout est soigné dans l’interprétation par ces deux merveilleux musiciens.

Le violoniste Andrew Wan

En seconde partie du concert, la Sonate pour violon et piano no 2 nous confirme à nouveau les qualités remarquables de ces grands et jeunes musiciens. Tous les deux sont vraiment au même diapason. Que de complicité évidente, vue et entendue entre eux. La dernière pièce la Sonate pour violon et piano no 3 nous permet d’apprécier leur grande virtuosité. Aux mains de Charles Richard-Hamelin, le piano résonne magnifiquement et la sonorité du violon de 1744 de Andrew Wan est splendide.

Chaudement applaudis par les nombreux mélomanes, ils sont revenus en interprétant le deuxième mouvement de la Sonate pour piano et violon en la majeur, op. 30, no 1.  Il est évident que Andrew Wan, premier violoniste exceptionnel de l’OSM et Charles Richard-Hamelin, pianiste reconnu au plan international, ont de part et d’autre des projets personnels mais souhaitons les revoir ensemble à nouveau à Québec.

Mentionnons que le Club musical de Québec a lancé il y a quelques semaines sa nouvelle saison 2019-2020. Les abonnements sont toujours disponibles. La programmation s’avère comme toujours fort intéressante.

Crédits-photos: Courtoisie

https://www.clubmusicaldequebec.com/cmq/