Le Scriptarium 2019 – du 15 au 17 mai –au théâtre jeunesse Les Gros Becs

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
21

Pour une clientèle de 13 ans et plus

75 minutes sans entracte

Des places sont encore disponibles pour la représentation grand public du vendredi 17 mai à 19h30.

Intégrant théâtre, musique, danse et chant, le spectacle nous plonge dans un monde où l’on confond rêve ou réalité.

On reconnaît les comportements typiques de jeunes ados désirant plus de liberté, mais en même temps ne voulant pas totalement être laissé à eux-mêmes.

L’HISTOIRE :

Le Scriptarium 2019 brosse les portraits de quatre personnages, portraits à la fois réels et rêvés. Il y a Caleb, qui doit continuer à vivre malgré la mort de son meilleur ami Rayan. Son père Gaston, psychologue, épuisé par l’imaginaire débordant de ses patients. Il y a Louise, qui accomplit la nuit, au moment de ses rêves, tout ce qu’elle désire. Et finalement, Dolores, la mère de Louise, femme adolescente à l’imagination déjantée et à la psyché twistée. Dans l’histoire tricotée de tous ces personnages, le rêve empiète de plus en plus sur la réalité, afin de la comprendre, de la fuir ou de la magnifier.

Cette pièce écrite par Mathieu Gosselin  est issue du projet d’écriture annuel du même nom, et mise en scène par Sylvain Scott qui a mit  en lumière les textes de jeunes auteurs adolescents de Québec et Montréal.

Le décor est minimaliste et fait son effet: 2 fauteuils que l’on déplace au gré des événements, 2 portes, une grande fenêtre cachée par des rideaux et un écran géant où l’on projette des étoiles et des personnages.

Le moment ou j’ai senti les jeunes s’animer davantage, c’est lorsque « Caleb » se met à danser du Travolta.  Il faut dire qu’il est excellent dans les déhanchements.  Il y a aussi Dolores qui est à la recherche d’un homme et chante de plus en plus saoule dans un karaoké.

Cette pièce n’est pas du tout ce que l’on appellerait une pièce d’été, malgré quelques moments plus rigolos, certaines des phrases sont vraiment percutantes et portent à réfléchir.

Un projet de création stimulant pour les adolescents

Rappelons que le spectacle Le Scriptarium 2019 émerge d’un projet annuel à la fois éducatif, social et artistique pour les jeunes de secondaire 3 à 5. Cette initiative du Théâtre Le Clou permet aux adolescents de découvrir des courants artistiques, littéraires ou philosophiques, en plus de valoriser la prise de parole dans un projet collectif de création.

En janvier dernier, douze jeunes auteurs des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches ont participé à un stage de création. Leurs textes ont ainsi contribué à la matière première dont l’auteur Mathieu Gosselin s’est inspiré pour créer la ligne dramaturgique du spectacle.

Plonger dans l’univers onirique

Le commissaire de cette année, le comédien Didier Lucien, avait pour mandat de guider les adolescents dans un processus d’écriture autour du thème du rêve : « Depuis toujours, je suis fasciné par mes voyages nocturnes dans cet autre monde où la logique et les lois de la physique ne s’appliquent plus, mais où les sentiments et les émotions se présentent à l’état sauvage, sans les barrières de la bienséance qui nous sont imposées par la société dans laquelle nous vivons. », écrivait-il en amont du projet.

Le Théâtre jeunesse Les Gros Becs remercie ses partenaires de saison Honda St-Nicolas et Hydro-Québec. Sans leur soutien, la saison 2018-2019 ne saurait connaître le même succès.

Crédits

Commissaire : Didier Lucien

Mise en scène et scénographie : Sylvain Scott

Texte : Un bricolage de Mathieu Gosselin, à partir des textes de Marigane Branchaud, Elliot Brie, Jean-Thomas Chartrand, Sarah Desmeules, Mïa Dominique, Marilou Dubois, Yannick Duprez-Goulet, Damien Formichelli, Samuel Gill, Émile Gruda-Mediavilla, Loïc Hébert, Omar Hemissi, Léa Laflamme-Favre, Juliette Mercier, Léa Richard-Cormier, Tomàs Ross, Gaëlle Sweeney, Adèle Tremblay et Anaïs Vaillancourt

Musique et environnement sonore : Ariane Bisson McLernon

Distribution : Maude Desrosiers, Émanuel Frappier, Laurence Latreille et Sébastien Rajotte

Présence vidéo : Mike Clay / Assistance à la mise en scène et régie : Ariane Roy / Costumes : Marie-France Chouinard / Éclairages : Leticia Hamaoui / Direction de production et technique : Etienne Mongrain

THÉÂTRE JEUNESSE LES GROS BECS

1143, rue Saint-Jean, Québec / 418 522-7880

info@lesgrosbecs.qc.ca / lesgrosbecs.qc.ca

 

Crédit photo : Jean-Charles-Labarre-Spinprod.com_