La bande dessinée, Salon Dolorès & Gérard de Sylvain Cabot, m’a charmé. Un réel coup de cœur pour cette première création!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
Salon Dolorès & Gérard

Pour sa première bande dessinée, Salon Dolorès & Gérard, Sylvain Cabot a créé autant les dessins que le scénario original de cette BD qui traite du quotidien d’un petit salon de coiffure de quartier, sujet qu’il connaît bien, puisqu’il a lui-même été apprenti dans la coiffure par le passé. Avec plus de 125 pages, cette histoire dans la vie du jeune Michel, apprenti coiffeur de 19 ans, est sympathique et touchante et le graphisme des dessins est vraiment recherché, avec beaucoup de détails et d’expressions. On peut s’attarder longuement sur chaque page pour savourer ce petit bijou de bande dessinée.

 Résumé : La vie quotidienne d’un petit salon de coiffure, où quatre employés, avec chacun quatre visions différentes de l’amour, luttent pour concrétiser leurs espoirs et vivre l’amour véritable. Il y a Michel, 19 ans, un adolescent timide et immature, qui s’imagine que les filles sont toutes des princesses et qu’embrasser avec la langue doit réclamer des techniques secrètes dont il ignore tout. Et ça l’angoisse abominablement. Heureusement, au salon Dolorès et Gérard, il trouvera Carole. Cette jeune coiffeuse de 27 ans, pétillante et particulièrement à l’aise avec sa sensualité, sera un guide déluré pour Michel, autant qu’un objet de fantasme. Sans oublier Antoine le patron et Annie l’esthéticienne ! 

Pour ceux qui connaissent et aiment Paul, la série de bandes dessinées de Michel Rabagliati, ils seront charmés par cette première bande dessinée Salon Dolorès & Gérard de Sylvain Cabot. Il s’agit d’une belle histoire de vie quotidienne, qui se passe majoritairement dans un petit salon de coiffure où on apprend à connaître les quatre employés qui ont chacun une vision différente de l’amour et qui sont chacun, à des moments charnières de leur vie.

 Michel, 19 ans, apprenti dans la coiffure, est le personnage principal et il est obsédé comme tout jeune de son âge, par les filles. Il voudrait bien faire ses premières expériences amoureuses, mais son manque de confiance en lui et en son apparence, le bloque auprès des filles. On retrouve aussi Carole, la jeune femme de 27 ans, qui enchaine les relations d’un soir et qui a l’impression de stagner dans ce petit salon de coiffure. Elle envie Annie l’esthéticienne qui a un conjoint stable et une vie rangée. Elle rêve d’un prince charmant espagnol et d’une autre vie ailleurs. Et finalement, il y a le patron du salon de coiffure, qui a été échaudé par l’amour par le passé et semble réticent à se laisser emporter par le sentiment amoureux à nouveau.

 Cette bande dessinée est très divertissante à lire. C’est à la fois touchant, avec une touche d’humour, des personnages crédibles et attachants, des dessins modernes, colorés, détaillés et amusants à regarder en détail. C’est très intéressant de voir ce qui se passe au quotidien dans un salon de coiffure et découvrir des personnages savoureux de clients pas toujours faciles à servir, en plus d’apprendre à connaître les amis adolescents et jeunes adultes de Michel l’apprenti.

À mon avis, cette bande dessinée sera le premier d’une longue série, car on peut aisément devenir accro de ce genre de divertissement.

Sylvain Cabot vit à Montréal depuis 5 ans. Après avoir été apprenti dans la coiffure puis libraire, il se lance en tant qu’auteur de bandes dessinées et signe ce premier album prometteur aux éditions Michel Lafon.

Parution : 5 juin 2019

Prix : 29,95$

Nombre de pages : 130 pages

Édition Michel Lafon

https://michel-lafon.ca/