Invités de marque à l’Île du Repos – Une variété de styles !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
ALex-Perron

L’été est bien installé à l’Île du Repos après deux longs congés, où tous ont pu partager de beaux moments. Nous plongeons avec bonheur dans le cœur de la saison de spectacles avec trois soirées qui mettront des talents variés en vedette. Comme toujours, nos spectacles débutent à 21 h.

Samedi le 6 juillet, Alex Perron, l’attachant petit blond de Port-au-Persil, vous invite à sa conférence. Dorénavant personnage télévisuel incontournable, l’humoriste patenté et ex-membre des Mecs comiques, se transforme pour notre plaisir en sexologue loufoque. Il entend nous faire « …connaître les effluves et les grandes vagues de l’amour. » Alex, coach de vie amoureuse, est la conférence qui changera votre vide amoureux en vie amoureuse comblée. Avec ses trucs et techniques pour trouver l’âme sœur sur la rue ou via les médiaux sociaux, il nous garantit rires libérateurs, réponses aux affres du célibat et remèdes aux bobos de l’amour. Si vous ne formez pas un couple sous peu, retournez entendre cette conférence grivoise jusqu’à satisfaction de votre rêve. Un doigt d’honneur à la solitude…

Vendredi le 12 juillet, nous accueillons l’homme-orchestre au parcours atypique, Marco Calliari, qui cumule déjà 30 ans de carrière. D’abord connu d’un public restreint, il brille au sein du groupe heavy metal Anonymus avec une voix hors créneau qui fait l’originalité du quatuor aux textes intelligents. C’était sans compter sur la familia : le père friand de Pavarotti, la cuisine de mamma, l’irrésistible attrait des cousins du Trentin et les ritournelles du folklore italien. En 2004 paraît l’excellent opus Che la vita qui nous jette littéralement par terre. Illico, on l’invite sur nos planches. Coup sur coup, année après année, Marco et ses acolytes prennent possession de nos corps en transe frénétique. On en redemande et le revoici avec Bang! Bang!, un album fraîchement livré en italiano où il laisse une place généreuse aux collaborateurs de toutes époques. Seul sur scène, il partage avec nous ce cocktail effervescent. Une histoire d’amour…

Samedi le 13 juillet, le sublime Alfa Rococo qui s’est taillée une place de choix au pinacle des mélomanes, s’amène avec ses mélodies entêtantes et ses refrains accrocheurs. Deux Félix et plusieurs Top 100 ouvrent la voie au duo pour leur quatrième opus L’amour et le chaos, un vol plané magnifique aux guitares accrocheuses et aux claviers contagieux. Justine et David explorent la morosité ambiante, l’individualisme et l’imposture du monde contemporain, y infusant quelques éclaircies de chaleur et l’espoir d’un brin de soleil. Leur pop tonique altérée d’un verbe poétique brûle d’inspiration féconde. Le feu sacré de leur forte identité se conjugue à l’unisson de voix se sublimant mutuellement. Deux êtres vibrant la main sur le cœur…

Pour nous mettre en appétit, Alfa Rococo a invité la talentueuse Anne-Sophie Doré-Coulombe, alias Belle Grand Fille, sobriquet venu de son enfance et devenu son nom d’artiste. Elle compose des chansonnettes une maille à la fois pour les grands enfants que nous sommes. Native de Métabetchouan, professeure de chant, elle propose ce projet solo, avec lequel elle a été couronnée double lauréate en 2018 lors de Ma Première Place des Arts avec sa chanson Maille par maille. Le mini album du même nom questionne l’existence avec sensibilité et des chansons réconfortantes et mélancoliques. La formule piano voix est simplement sublime. Nos recruteurs ont encore eu l’oreille fine lors du Festival de la Chanson de St-Ambroise en 2018. Un coup de cœur…

L’Auberge Île du Repos, accessible par deux ponts patrimoniaux, est située à moins de 500 mètres de Ste-Monique. Nous offrons un concept touristique intégré combinant de l’hébergement en chalets ou en camping, un restaurant avec terrasse en bordure de la rivière, une salle de spectacle professionnelle, intimiste et chaleureuse, et un bar convivial avec terrasse. La programmation estivale complète et détaillée est disponible sur le site web de l’Île du Repos. Ça baigne dans l’Île depuis 1974…