Les choristes – Un spectacle émouvant à la salle Albert-Rousseau

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
252
Les choristes

Le spectacle musical à succès de Montréal se transporte à Québec et fait sensation. 

Les ventes ont déjà dépassé le cap des 60 000 billets.  À Québec, il y a 28 représentations qui se poursuivront jusqu’au 28 juillet.  Le spectacle est sans entracte et c’est un feu roulant d’action pendant deux heures (de 19 h 30 à 21 h 30). 

Le spectacle musical du Groupe Juste pour rire est présenté en partenariat avec ICI Québec. D’après le film « La Cage aux Rossignols et le film « Les Choristes » l’adaptation a été confié à Maryse Warda et Serge Denoncourt, qui s’est également chargé de la mise en scène.

De très beaux décors et costumes viennent agrémenter ce spectacle qui charme le public avec son histoire qui touche droit au cœur et ses chansons féériques.

À Québec, on a pu entendre le talent des chanteurs de la région, des garçons de La Maîtrise des Chanteurs de Québec qui forment le nouveau chœur.  Pour la distribution adulte Michel Olivier Girard et Gabriel Lemire se sont joint à la distribution, qui est assurée par Gary Boudreault, Henri Chassé, François L’Écuyer, Lynda Johnson et Madeleine Péloquin (en alternance).  Le soir de la première médiatique de Québec, c’était Madeleine Péloquinqui avait le rôle de la mère de « Pierre Morhange », le petit garçon à la voix d’ange qui pouvait se permettre des solos. Les Choristes principaux aussi avait des rôles en alternance selon les soirs.

Les détails sur l’ensemble de la distribution sont disponibles ici.

Le professeur Clément Mathieu (François L’Écuyer)

À propos des Choristes 
L’histoire se déroule à l’aube des années 50. Clément Mathieu, un homme doux et bienveillant, accepte un poste dans un internat pour jeunes garçons en difficulté. Il y fondera une chorale, et gagnera la confiance et l’amour des garçons, tout en se faisant des ennemis : le directeur Rachin, plutôt adepte de la manière forte.

Place au spectacle

Avant la levée du rideau, on entend une voix radiophonique de 1949 « Radio- Beauce » avec la chanson « Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux »  Un vers d’oreille qui vous restera en tête, je vous le garanti.

Le professeur, le père Maxence et Pépinot

Sur écran géant, on voit un autobus arriver et aller porter les enfants à l’école, puis fini le film, on lève les rideaux et l’action se met en branle.  On sympathise immédiatement avec le bon professeur, qui fin psychologue, a réussi à faire chanter les enfants.  Par contre, on prend en grippe  le directeur qui s’approprie le mérite de la chorale, et qui fait régner la terreur avec sa discipline.

 

De moments drôles    

Le prof Langlois punissant un élève

Les gens ont bien ri dans la salle, lorsque les auditions des chanteurs, un à la fois, déterminait s’il le garçon était soprano et alto.  On a entendu des chansons  où la gêne n’avait pas sa place.

Des moments émouvants    

Il y en a plusieurs dont celui où le professeur se fait mettre à la porte et la finale  évidemment.  (Mettez votre mouchoir pas trop loin)

Émouvant, sensible, beau pour les yeux et les oreilles, ce spectacle vaut le détour.  Une ovation très bien sentie et méritée. À voir absolument

Les acteurs :

Henri Chassé dans le rôle du directeur Rachin

François L’Écuyer – Clément Mathieu

Henri Chassé – Directeur Rachin

Michel Olivier Girard – Professeur Langlois

Gabriel Lemire – Mongeau

Gary Boudreault – Père Maxence

Lynda Johnson – Violette Morhange (en alternance)

Madeleine Péloquin – Violette Morhange (en alternance)

 

Les enfants : (20)

Joseph Landry – Morhange

Tristan Richardson – Pépinot

Arnaud Légasse – Leclerc

James Boucher – Boniface

Gabriel Laflamme – Corbeil

Jules Garant – Morhange

Henri Garant – Pépinot

Florent Beaudet-Simard – Leclerc

Léandre De Coninck – Boniface

Noah Grégoire – Corbeil

Édouard Dubois-Pelletier

Maximilien Berthelot

Anouar Paccalet

Edouard Carbonneau

Guillaume Hébert-Lacroix

Raphaël Hébert-Lacroix

Matéo Monteillet

Élio Laberge-Ramirez

Anthony Gosselin

Arthur Brisson

À propos du Groupe Juste pour rire
Le Groupe Juste pour rire se concentre sur les trois créneaux suivants : des festivals (à Montréal, à Toronto, à Vancouver et à Sydney); des émissions de télévision incluant des spéciaux humoristiques (dont Les Gags, une émission diffusée dans 135 pays et sur les écrans de 100 compagnies aériennes); et des spectacles en tournée au Canada et à l’international. Le Festival Juste pour rire/Just For Laughs de Montréal, qui fêtera sa 37e édition en 2019, est l’événement d’humour le plus important et le plus prestigieux au monde, accueillant plus de 2 millions de spectateurs chaque été. Le Groupe Juste pour rire compte plus d’une centaine d’employés répartis entre Montréal, Los Angeles, Toronto et Vancouver.

À propos de la Salle Albert-Rousseau
Incontournable dans la région de Québec, la Salle Albert-Rousseau vise une fois de plus l’excellence avec Les Choristes. Elle propose à ses clientèles une programmation variée et audacieuse, autant en humour, qu’en variétés, en chanson et en théâtre. Derrière le rideau, elle garantit aux producteurs une expertise d’affaires et technique de haut niveau.

Galerie photos à suivre

Crédit photos : Réjeanne Bouchard