Le Prénom à la Bordée – Une pièce dynamique où les vérités ne sont pas toutes bonnes à dire

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
102
Le prénom crédit V Champoux

 Du 6 au 31 août 2019 à La Bordée

Le prénom : un texte d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte dans une mise en scène de Marie-Josée Bastien et Jonathan Gagnon.

Durée de la pièce : 2h 15 avec entracte

Propos de la pièce
Au cours d’une soirée familiale, l’un des convives annonce le nom de son futur enfant, ce qui provoque une crise de colère de la part des autres, qui considèrent que ce prénom est tabou. La discussion s’envenime et la soirée tourne au règlement de comptes. S’ensuivent alors les non-dits et les vérités de chacun et tous finissent par avoir de violentes altercations.

 

Mes impressions

À lire les propos de la pièce, ça semble lourd, mais je vous rassure tout de suite, vous rirez un bon coup. Le texte original a été entièrement adapté en version québécoise par Maryse Warda.   Vous reconnaitrez les noms de rues, de ville. L’humour noir est aussi au rendez-vous. C’est une pièce caricaturale, dans le jugement caché, mais qui se dévoilera sous vos yeux peu à peu.

En deuxième partie, on reprend en accélérée, ce que l’on a vu en première partie, c’est vraiment drôle de voir les comédiens s’agiter ainsi et nous avons droit à une finale assez inattendue.  J’ai bien aimé aussi la musique choisie autant pour le repas que dans les mouvements accélérés, ça apporte de la légèreté.

 

Les personnages

La pièce se passe dans la maison d’un couple et pour nous introduire les personnages, un narrateur (Vincent) nous décrit les gens dès leur entrée dans la maison.

Élizabeth et Pierre  (couple marié depuis 10 ans)  Elizabeth gère tout dans la maison, fait la cuisine, s’occupe des enfants, etc.  Elle est professeure.  Pierre, un intellectuel qui lit beaucoup  aime montrer son savoir, c’est un original. (Ils ont deux enfants).

Claude :un ami d’Élizabeth et de son frère Vincent. ll n’aime pas la chicane et essaie de se faire discret.

Vincent :le frère d’Élizabeth

Anna : la femme de Vincent (enceinte)

Les personnages absents, mais importants

Françoise :la mère d’Élizabeth et Vincent et …

Marine-Océanne et Apolin : les enfants d’Élizabeth et Pierre.

 Les comédiens

Les comédiens sont fabuleux chacun dans leur rôle respectif.   Les gens ont bien applaudi lorsqu’Élizabeth (Ariel Charest), s’est enfin révolté en disant les quatre vérités de ses invités.   Maxime Beauregard-Martin, Ariel Charest, Paul Fruteau de Laclos, Nicolas Létourneau et Nathalie Séguin  ont donné vie à leur personnage  et les ont rendu très attachant.

Est-ce que l’harmonie reviendra après autant de vérités éclatées au grand jour?

 

L’ÉQUIPE PRODUCTION
Théâtre Dream Team

TEXTE
Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte
Adaptation par Maryse Warda

MISE EN SCÈNE
Marie-Josée Bastien et Jonathan Gagnon
Assistés de Marie-Hélène Lalande

CONCEPTION
Décor et costumes : Sonia Pagé

DISTRIBUTION
Maxime Beauregard Martin
Ariel Charest
Paul Fruteau de Laclos
Nicolas Létourneau
Nathalie Séguin

 

Théâtre La Bordée
315, rue Saint-Joseph Est
Québec (Québec)  G1K 3B3
418 694-9721