La Saison 2 de « Discussions avec mes parents », plus de rythmée, plus de sketchs et encore plus drôle que la saison 1.

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
64

La saison 2 de « Discussions avec mes parents » débute le lundi 9 septembre prochain à la télévision de Radio-Canada. Comme l’an passé, François Morency a voulu gâter les gens de Québec et ses fans, en leur donnant un avant-goût, en primeur, des trois premiers épisodes dans un visionnement qui a eu lieu au théâtre Petit Champlain. Il s’est ensuite prêté à une séance de photos et questions du public, avec celui qui incarne son père dans la série, Vincent Bilodeau.  Les journalistes étaient aussi présents pour en savoir plus sur cette nouvelle saison 2.

Après une première saison, on fait un bilan de ce qui semble avoir le plus été apprécié, qui a fonctionné ou moins bien fonctionné. Qu’est ce qu’on peut s’attendre pour cette 2e saison, suite à ce bilan? François : «La base demeure la même, mais on a tout amélioré. Les textes sont plus solides. Il y a plus de scènes par épisodes, donc c’est plus rythmé. La musique est améliorée. La réalisation est plus nerveuse. Les acteurs sont meilleurs, car dans la première saison, ils ont apprivoisé leurs personnages, tandis que maintenant, ils les maitrisent. »

Vincent : « Effectivement, cette année, on est arrivé au tournage et dès les premières scènes, on s’est senti dans nos pantoufles. On se retrouvait chez nous pour de vrai, heureux de retrouver les personnages et les relations avec eux qu’on avait créés l’année dernière. »

Aurez-vous des émissions spéciales? « Oui, il y a une thématique Noel pour le dernier épisode de la saison. Il y a aussi une thématique sur l’Halloween, qui se passe sur deux générations. Il y aura Jean-Pierre (Vincent) aujourd’hui et Jean-Pierre (moi) en 1979. Il y aura beaucoup de flashbacks aussi cette année. Et il y a un spécial vente de garage où toute la famille tentera de vendre leurs cossins devant la maison.»

Que pouvez-vous nous dire sur ce qui nous attend dans la 2e saison pour les divers personnages? «Rollande tente de meubler ses journées avec des cours d’allemand et de tir à l’arc. Jean-Pierre va faire de la photographie et du télémarketing pour vendre des thermopompes. On verra plus encore les autres membres de la famille (frère et sœur). On en apprendra un peu plus sur eux. »

Est-ce que des personnages qui ont plu au public vont revenir dans la saison 2 ? «Oui, il y a le retour de Roch Chesseuze, dans au moins quatre épisodes. Il va trouver l’amour avec Gisèle Sanche…C’est tout ce que je peux dire. »

Vous avez une page Facebook et les fans semblent la commenter beaucoup. Est-ce que vos fans vous donnent des idées pour des scènes et que vous les prenez? « Absolument. Par exemple, il y a un sketch qui a été totalement inspiré d’une photo qu’une dame m’a envoyée de son père de 88 ans. Dans son bureau, cet homme a deux radios transistor, qu’il met sur deux postes différents. Il fait cela parce qu’il veut écouter les deux postes, mais ne veut pas changer de poste. Donc, il alterne en ouvrant la radio 1 et écoute son premier poste. Quand il veut changer, il éteint la radio 1 et allume la radio 2 sur le deuxième poste. Donc, dans la série, c’est Jean-Pierre qui fera la même chose au grand découragement de François. »

Pour la projection des trois premiers épisodes de la saison 2, la salle du Théâtre Petit Champlain était remplie de près de deux cents personnes qui avaient participé à un concours, ainsi que des parents et amis des François et Vincent. Durant le visionnement, les gens ont éclaté de rire à profusion, et ont applaudi chaudement à la fin de chaque épisode.

Pour ma part, je suis bien d’accord avec François. Les dialogues sont plus riches, plus mordants que la première saison. Il y a encore plus de taquineries entre les membres de la famille. On sent cette belle proximité et camaraderie entre eux. Il y a vraiment un très bon rythme et un feu roulant de scènes qui rendent cette demi-heure très productive en matière d’humour. C’est un superbe divertissement pour se dilater la rate et il est certain que cela rappelle aux gens leurs propres anecdotes familiales.

À la fin de la projection, François et Vincent ont répondu aux questions du public.

Questions et réponses du public

Est-ce que Roch Chesseuze existe vraiment? « Oui. C’est mon agent Martin, qui m’a parlé de Fernand son oncle, qui, toute sa vie a eu un lavomat, et il n’a jamais su dire le mot sécheuse, il disait toujours chesseuze. Cela m’a fait tellement rire que j’en ai écrit le premier sketch le soir même. Et quand est venu le temps de trouver l’acteur pour le jouer, c’est Jacques Girard (mon cousin de Québec et excellent acteur) qui a passé l’audition haut la main. » 

Est-ce qu’il y aura une saison 3 ? « Cela on ne le sait jamais avant l’automne, car ils attendent toujours de voir si les cotes d’écoutes vont être aussi bonnes et même supérieures que l’an dernier. Mais j’ai quand même commencé à écrire des scènes. Je dois avoir des épisodes en banques, car si ça revient, je n’aurai pas le temps de tout écrire dans les délais, si j’attends la réponse pour écrire.»

 Pour tourner un épisode, cela peut prendre combien de temps de tournage? « On a 2 jours et demi de tournage à raison de 12 heures par jour.  Et c’est sans compter les heures que l’on passe à apprendre nos textes. Cela peut sembler long, mais dans le fait, c’est très peu, vu le nombre de scènes à tourner. Alors, on essaie de limiter les fous rires, même s’il y en a quand même. »

 Un événement similaire de visionnement aura lieu, jeudi le 5 septembre, pour les gens de Montréal. 

La saison 2 de « Discussions avec mes parents » débute le lundi 9 septembre à 19h30 sur Ici Radio-Canada Télé, pour treize épisodes. La saison 1 est toujours disponible sur  Ici Tou.TV Extra.

 Crédit photo : Shirley Noel