Guillaume Arsenault – La partie de moi qui tremble – Le nouvel album à paraitre le 11 octobre

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
19
Guillaume Arsenault

EN SPECTACLE
06/09 
Mont-Louis, QC – La Pointe-Sec
14/09 Campbelton, QC – Société culturelle de la Baie des chaleurs
15/09 Edmunston, NB – Mosaïque du Nord de Balmoral
15/11 Miramichi, NB – Carrefour Beausoleil
21/11 Moncton, NB – Théâtre Capitol
22/11 St-Quentin, NB – Palais Centre-ville
27/11 Fredericton, NB – Centre communautaire Sainte-Anne

L’auteur-compositeur-interprète natif de Bonaventure Guillaume Arsenault fera paraitre son nouvel album La partie de moi qui tremble le 11 octobre prochain. Il présente aujourd’hui l’extrait «Courir» accompagné d’un vidéoclip réalisé par La Semelle verte.

J’ai des visions que me transmettent des drones
Des plans-séquences me survolent en plongée
Dans ces images de la flore et la faune
Je vois en relief les humeurs de mes pensées

Avec son rythme hypnotique et sa poésie atypique enveloppée de la voix unique de Guillaume, «Courir», offre un avant-goût parfait du nouvel album.

Magistralement réalisé par Mathieu Pelletier-Gagnon, La partie de moi qui tremble est un voyage intérieur ponctué par la nostalgie et l’espoir et par toutes ces choses impalpables qui nourrissent l’existence. Sur ce sixième album de Guillaume Arsenault, la musique cherche son équilibre entre joliesse et torsion. Son folk atmosphérique et cinématographique est habilement habillé de claviers et de rythmes électro où s’entrecroisent des univers divers, mais complémentaires.

Les chansons subissent de fines triturations électroniques qui font apparaitre dans les craquelures des mélodies douces et insistantes, de petites bestioles improbables. Elles se transforment en véritables mosaïques colorées grâce à l’utilisation rythmique et mélodique des sons qu’il collectionne : chants d’oiseaux, moteur de frigo, bruits de galets, vocalise d’orignal… Le musicien est patient et fignoleur.

Simplicité folk et dégénérescences électroniques culotées…

Plusieurs fois primé (Festival en chanson de Petite-Vallée, Révélation Radio-Canada, Prix de la création au CALQ) et nommé (ADISQ, Canadian Folk Music Award), et fort de son expérience en chanson, Guillaume Arsenaultpartage maintenant son savoir-faire avec des artistes émergents. Il s’adonne tour à tour à la conception sonore (Irène sur Mars, Le merveilleux voyage de Réal de Montréal…), à la réalisation (Dans l’shed, Joey Robin-Hachey, Éric-John Keyser…) et à la formation (Chansons rassembleuses/ Nikamu Mamuitun).