Biscuit chinois de Annie Dubreuil, un roman parfait pour les jeunes de 10 à 14 ans! Un de mes coups de cœur en littérature jeunesse!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
31

Pour son troisième roman aux éditions Hurtubise, Annie Dubreuil s’est concentrée sur le quotidien d’une jeune fille qui doit s’adapter à une nouvelle école pour le début de son secondaire 2. Avec beaucoup d’humour, de finesse, une bonne dose de quotidien et plusieurs dizaines de petits messages de biscuits chinois, Annie Dubreuil propose un roman parfait pour les jeunes de 10 à 14 ans. Les jeunes vont clairement s’identifier à Romie et Flavie, sa meilleure amie. Pour ma part, ce roman jeunesse fait partie de mes coups de cœur en littérature jeunesse.

Résumé : Romie s’apprête à faire le grand saut : grâce à une bourse décernée pour sa douance, elle commencera sa deuxième secondaire dans un collège privé, mais sans sa grande amie Flavie. Heureusement, comme les deux inséparables copines habitent le même immeuble, Romie pourra continuer à partager avec elle sa passion: les biscuits chinois et leurs messages loufoques qui lui permettent de calmer un peu son stress. Si l’adolescente ne veut pas passer son année scolaire à dîner en solitaire, elle devra faire des efforts pour s’intégrer dans une école où les clans sont déjà bien formés. La solution pourrait bien se présenter grâce à son engagement dans un des nombreux comités du collège… Romie trouvera sa place, un biscuit chinois à la fois!

La plume d’Annie Dubreuil est fluide, simple à lire et les dialogues coulent bien. Les personnages sont crédibles, sans exagérer les traits de caractère. Elle réussit très bien à démontrer la différence et les difficultés d’adaptation d’une jeune fille dans une nouvelle école, mais aussi dans un milieu plus aisé que le sien. On voit bien les différentes réalités et perceptions des jeunes de famille aisés versus ces familles qui peinent à joindre les deux bouts.

Il est intéressant de voir aussi cette belle démonstration d’amitié, qui permet à Romie de passer à travers ces premiers mois dans sa nouvelle école. L’histoire est intéressante à suivre avec plein de péripéties et anecdotes souvent drôles et surtout ce livre nous donne assurément envie de manger des biscuits chinois pour en découvrir des proverbes colorés et souvent assez comiques.

Finalement, en tant que maman ayant été adolescente dans les années 80, j’ai trouvé intéressant de revisiter cette décennie à travers les yeux des adolescents d’aujourd’hui.

Je suis convaincue qu’il pourrait y avoir une suite et même plusieurs tomes à ce roman, car on s’est vite attaché à Romie et ses amis, si bien que je vois facilement le potentiel d’y avoir une suite à leurs aventures au fil des années du secondaire.

Annie Dubreuil est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques. Économiste de profession, elle est auteure par passion. C’est en suivant des cours du soir à l’École nationale de l’humour qu’elle apprend les rudiments de l’écriture d’une bonne blague. Lauréate du prix de la relève Cécile-Gagnon 2014 pour sa série jeunesse Les tranches de vie de Félix, elle a fait paraître chez Hurtubise La dérive du cornichon et Le supplice du cornichon. Avec ce nouveau roman, on reconnaît tout de suite l’humour et les sujets bien ancrés dans le quotidien qui font son style.

Lauréat Prix Cécile-Gagnon (Littérature jeunesse) 2014

Âge : à partir de 9 ans

Prix : 16.95$

Nombre de pages : 240 pages

Date de parution : 11 septembre 2019

Éditions Hurtubise

http://editionshurtubise.com/