La grande sensibilité de Nicola Ciccone touche droit au cœur

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
28
Nicola Ciccone

C’est à la Chapelle Spectacles à Québec (Centre d’art La Chapelle) que nous avons écouté religieusement le spectacle dénudé (piano-voix) de Nicola Ciccone en toute intimité. Un spectacle enrobé de confidences de l’auteur-compositeur-interprète qui nous a montré les chansons « comme elles viennent au monde quand on les écrits ».

Nicola, toujours aussi élégant,  nous a présenté les chansons tirées de son plus récent album «Le Long Chemin », accompagné au piano par le talentueux et virtuose Peter Ranallo.

Nicola a bien sûr chanté avec beaucoup de prestance et d’une façon unique et touchante quelques-unes de ses incontournables classiques tiré de son album « Les Immortelles »C’est beau la vie, Je vais t’aimer, Ne me quitte pas,  Mon manège à moi, ainsi que quelques-uns de ses grands succès : Nous serons six milliards, Ciao bella,  J’T’aime pas – Je t’adore, Un ami, Une chanson pour Marie, Oh toi mon père, La beauté des petites choses et autres gestes anodins. En rappel, un solo de piano par Peter Ranallo et J’taime tout court chanté par Nicola et terminé par le public avec lui.

À propos de ses confidences

Le long chemin fut créé dans la douleur.  (Nicola a eu un accident d’auto il y a un an, un face à face avec un camion)  Il a eu une commotion cérébrale. Il ne pouvait rien faire d’autre qu’écrire.  Selon son médecin, c’est un miraculé.   Malgré ce fait et sa séparation, tout comme son diagnostic, Nicola a su rendre les mélodies joyeuses et ses chansons lumineuses et pleines d’espoir.

En passant, saviez-vous que Superman est une femme ? Que le clip Oh toi mon père a été vu plus de 600,000 fois, et que l’on peut recycler les peines d’amour ? 

http://www.nicolaciccone.com

Crédit photo: courtoisie