Leslie & Coco, de Marie Demers, une belle mise en bouche pour une possible trilogie ! Bouleversant!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
16

Après avoir publié deux romans d’autofiction avec In Between et Les désordres amoureux, Marie Demers se lance dans un autre style d’écriture pour son nouveau roman Leslie & Coco. Ce roman à deux voix, avec comme trame de fond une amitié sincère et rare entre deux jeunes adultes aux univers et tempéraments très différents, aborde des sujets délicats et des questionnements existentiels. C’est une belle mise en bouche pour une possible trilogie, on l’espère. Bien que ce soit un autre style d’écriture, la plume de Marie Demers demeure l’une de mes préférées et ce roman m’a totalement bouleversé.

Résumé : Depuis qu’elle est toute jeune, Leslie est habitée par la colère. Peu importe qu’elle se consacre à ses études ou à son entraînement de triathlon, la rage demeure, accompagnée de quelques TOC et de troubles alimentaires. Coco est plus clame, rationnelle et posée. Elle rêve à plus que ce que la vie de région peut lui offrir. Elle veut vivre intensément, rapidement, et refuse la routine. Leslie et Coco sont amies. Séparées toute l’année, l’une à Montréal, l’autre à Gaspé, elles se retrouvent enfin pour quelques jours dans la métropole. Cet été-là, leur vie changera du tout au tout.

Extrait : Face à face, le ventre sur la serviette, le dos offert au soleil, elles se sourient en silence. Yeux bleus dans yeux verts, visage basané devant face picotée translucide, bouche effilée versus lèvres charnues.

— On dirait qu’on est contraires.
— Mais en fait, on est pareilles.
— Complémentaires?
— T’es quétaine. Mais d’accord. Complémentaires.

Bien que ce soit assez différent de ses deux autres romans, Marie Demers a su me conquérir à nouveau avec Leslie et Coco. Son style est très original, à la fois intense et sensible. Elle sait si bien amener des sujets très actuels et des enjeux déchirants dans la vie des jeunes, à l’aube de l’âge adulte. Et elle en parle avec une lucidité désarmante et une clarté étonnante, si bien qu’on réussit à se mettre facilement dans la peau de ses personnages et comprendre ces sentiments troubles qui les habitent.

Ce roman débute lentement, alors que l’on fait connaissance d’abord avec Coco, dite Colette, un personnage que j’adore d’emblée, car elle est une amoureuse des livres, tout comme moi et elle me donne le goût de lire certains romans dont elle parle avec beaucoup d’émotions. Dans ces premières pages, on apprend à connaître aussi Leslie, qui est plutôt à l’opposé de Coco, la sportive, qui excelle au triathlon, mais qui a développé également des TOC et des troubles alimentaires. Elle aussi adore la littérature et c’est un des rares points en commun qu’elle partage avec Coco. Étant séparées pour les études, elles ont choisi de s’écrire des lettres et c’est avec celles-ci que l’on en apprend un peu plus sur ces deux jeunes femmes, et qu’on les apprivoise et même qu’on les aime profondément en quelques pages, grâce à la plume sensible et lucide de Marie Demers. Dans ces lettres, elles se parlent franchement de leur vie, leurs amours, leurs questionnements existentiels, mais aussi elles parlent littérature et elles rigolent l’une de l’autre et l’une avec l’autre, comme deux amies de toujours, deux « BFF » pour la vie qui n’ont pas de secrets l’une pour l’autre… du moins en apparence.

Une fois que nous sommes bien accrochés à ces deux jeunes femmes, que l’on comprend bien l’univers dans lequel elles vivent et ce qui les font vibrer, l’auteure les amène à se revoir, le temps d’un été. Et petit à petit, le ton change, de léger à plus intense, les bobos sortent comme on dit. Au fil du temps et de la distance qui les sépare physiquement, leur amitié sera mise à rude épreuve. Marie Demers explore des sujets délicats qui portent à réflexion, telles que les premières relations amoureuses, le consentement, l’orientation sexuelle, les troubles alimentaires, les troubles obsessifs compulsifs, l’image de soi, alors que l’adolescence les quitte pour l’âge adulte. Bref, l’histoire qu’on nous raconte renferme plusieurs couches d’émotions, de réflexions, de questionnements qu’on n’a pas vues venir au début et qui nous amènent à nous accrocher solidement jusqu’à la fin en espérant un dénouement heureux. Puis, on espère qu’en tournant la dernière page, ce ne sera pas la fin des aventures de ces deux jeunes femmes qu’on a appris à connaître et à aimer. Alors à quand la suite de cette possible trilogie ?

Marie Demers est à la fois autrice, chargée de cours, doctorante et éditrice. Celle qu’on reconnaît pour son style incisif signe son troisième roman adulte chez Hurtubise après le succès qu’ont connu In between et Les Désordres amoureux.

Date de parution : 9 octobre

Prix : 24.95$

Nombre de pages : 248 pages

Éditions Hurtubise

http://editionshurtubise.com/

Voici les liens vers mes articles sur les deux autres romans de Marie Demers :

https://info-culture.biz/2016/01/27/in-between-de-marie-demers-aux-editions-hurtubise-en-librairie-des-le-28-janvier/

https://info-culture.biz/2017/11/10/les-desordres-amoureux-de-marie-demers/