Jojo Rabbit et Last Christmas, deux comédies surprenantes à voir au cinéma Le Clap !

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)

En ce mois de novembre froid et venteux, rien de mieux que d’aller au cinéma pour se changer les idées et se divertir. Pour ceux qui aiment le cinéma québécois, il y a toujours Jouliks et il pleuvait des oiseaux qui sont encore à l’affiche au cinéma Le Clap, ainsi que le film Antigone, nouvellement arrivé en salle.  Pour ma part, j’ai voulu rigoler un peu en allant voir deux comédies Jojo Rabbit et Last Christmas. Le premier est une comédie satirique sur la guerre du temps d’Hitler, présenté en version originale anglaise, sous-titrée en français. Le second est une comédie romantique et je dirais même dramatique à la fois, présentée autant en version originale qu’en version française au cinéma Le Clap Ste-Foy. Dans les deux cas, bien que ce sont des comédies, elles ont un côté très touchant et réfléchi, que leur bande-annonce ne laissait pas pressentir. Ce sont deux films que j’ai adorés.

Jojo Rabbit un film de Taika Waititi 

Présenté en V.O.A.S.-T.F. Durée: 108 min

Synopsis : Dans l’Allemagne des années 40, le jeune Jojo souscrit avec enthousiasme à la doctrine nazie. Mais lorsqu’il découvre une jeune Juive cachée par sa mère dans leur demeure, c’est tout un monde qui s’écroule pour lui. En effet, Jojo est d’autant plus affecté par la chose que son ami imaginaire et gourou spirituel n’est nul autre que le Führer en personne. Et pendant ce temps, la guerre, elle, bien réelle, fait rage.

Il est rare qu’un film ayant comme trame de fond la guerre ou encore Adolf Hitler puisse m’intéresser. Mais la bande-annonce de ce film m’a totalement happée avec son sens de l’humour déjanté et son approche satirique des jeunes hitlériens. On peut dire qu’avec ce film, on voit la guerre différemment, sous un autre angle, celui d’un jeune enfant nazi.

Roman Griffin Davis est génial dans le rôle de Jojo, le jeune garçon qui a été endoctriné par la mentalité nazie. Taika Waititi, le réalisateur, mais également l’interprète du rôle d’Adolf, l’ami imaginaire de Jojo,  est totalement ludique dans son personnage qui nous faire éclater de rire à tout moment. Sam Rockwell est aussi un personnage que j’adore, par sa désinvolture, son sarcasme face à la guerre et son côté tendre qu’il développe envers le jeune Jojo. C’est hilarant de les voir les deux ensembles. Il y a des scènes qui sont de petits bijoux de rigolade satirique sur la guerre. Mais au-delà du côté humoristique, ce film contient un fond de réflexion sur le lavage de cerveau qui est fait à ces jeunes pour croire à cette doctrine nazie. Il y a aussi une belle complicité qui se développe entre le jeune nazi et la jeune juive. C’est beau de les voir s’apprivoiser. Ensuite, les dernières scènes du film, où le jeune jojo voit la guerre telle qu’elle est vraiment et non pas à travers ses lunettes roses et son esprit rêver, sont prenantes de vérité et d’émotions.

Comédie satirique écrite et réalisée par Taika Waititi, d’après l’œuvre de Christine Leunens. Mus. orig. : Michael Giacchino. Int. : Roman Griffin Davis, Taika Waititi, Scarlett Johansson, Sam Rockwell, Stephen Merchant.

Last Christmas (Noel dernier) de Paul Feig également réalisateur de Bridesmaids

Présenté en V.O.A. et en V.F. Durée: 103 min

Synopsis : Kate (Emilia Clarke) râle dans les rues de Londres, suite à une lamentable décision accompagnée par le son des clochettes de Noël de ses chaussures, une conséquence de plus de son emploi d’elfe dans une boutique de Noël ouverte à l’année longue. Tom (Henry Golding) semble trop beau pour être vrai lorsqu’il entre dans sa vie et voit clairement les barrières que s’impose Kate. Et dans une ville de Londres qui s’illumine et brille pour la plus belle saison de l’année, il semble que rien ne tourne rond pour ces deux-là. Mais parfois, il suffit de laisser tomber la neige, d’écouter son cœur et d’y croire.

À l’approche du  temps des fêtes, il est certain qu’un bon film de Noël cela peut nous mettre dans l’ambiance des fêtes. Cette fois aussi, la bande-annonce de Last Christmas m’a interpellé à cause de son côté romantique, mais aussi par la présence d’ Henry Golding que j’avais adoré dans le film Crazy Rich Asians et la trop courte présence aussi d’ Emma Thompson.

Mais encore une fois, la bande-annonce de ce film est trompeuse. Cette histoire n’est pas seulement une comédie romantique rose bonbon, c’est un film qui amène son lot de réflexions sur divers aspects de la vie, mais comme je ne veux pas dévoiler les revirements de situations, je n’en dirai pas plus. Ce film est beaucoup plus profond que l’on ne croit au départ et la fin nous attire bien des larmes, mais pas nécessairement pour les raisons que l’on pense.

Emilia Clarke que les gens ont surtout connue dans Game of Thrones est excellente dans le rôle principal. On s’attache à elle dès le départ, même si elle semble égocentrique et ne se soucie de personne. Elle est drôle, charmante et petit à petit, on va découvrir ses secrets, et pourquoi elle se referme autant sur elle-même, devant les autres. Maintenant, j’en ai assez parlé, allez le découvrir vous-mêmes !

Comédie romantique réalisée par Paul Feig. Scén. : Emma Thompson, Greg Wise, Bryony Kimmings. Mus. orig. : Theodore Shapiro. Int. : Emilia Clarke, Henry Golding, Michelle Yeoh, Emma Thompson.

Pour l’horaire de tous ces films au cinéma Le Clap ainsi que la liste des autres films présentés dans ce cinéma :  http://www.clap.qc.ca/