Un pas de danse vers l’été avec IMA !

  Le 9 mai 2010 

«…un tour de chant varié entremêlé de plusieurs medleys. »

 

Vendredi 7 mai 2010, j’ai assisté, dans l’enceinte du Capitole, au dernier spectacle de la tournée A la Vida!  oùIMA et son orchestre nous ont fait voyager en paroles et en musique, passant par l’Italie, la France, l’Espagne et les Amériques.

IMA présentait donc les pièces de son nouvel album en plus de revisiter certaines chansons de son disque précédent, Smile, et en a aussi profité pour nous offrir quelques interprétations de ses chansons fétiches.  En compagnie des mêmes musiciens que son dernier spectacle, dont Guy St-Onge au piano et à la guitare, IMA a su interpréter un tour de chant varié entremêlé de plusieurs medleys. C’est donc plus de 20 chansons que l’auditoire a su apprécier dans leur version complète ou en collages.  À certains moments, on se serait d’ailleurs crus devant les revues musicales Generation Motown ou Disco Fever…  C’est intéressant de noter que ses parents et sa tante étaient aussi dans la salle.  Elle a d’ailleurs dédié quelques chansons à sa mère et à son père, dont Ne me quitte pasde Jacques Brel.

Le Capitole semblait aussi tout indiqué pour accueillir IMA, car Edith Piaf s’y était produite en 1962…  Irions-nous jusqu’à comparer la blonde québécoise à La Môme?  Disons simplement qu’IMA a une voix distinctive qui se prête bien aux interprétations qu’elle a choisies, et qu’elle était touchée d’avoir partagé la scène d’une de ses idoles.

 


 

Les points forts du spectacle ont sans contredit été les chansons Baïla, Cucurrucucu Paloma,Drôle de vie, Sara Perche Ti Amo, en duo avec son guitariste de talent.  Pour ma part, Mourir dans tes bras d’Adamo m’a particulièrement touché.  Les spectateurs ont bien apprécié la présence ensoleillée et souriante d’IMA tout au long du spectacle, qui a d’ailleurs été agrémenté de quelques changements de costumes.  Les décors étaient sobres, l’éclairage simple : on laissait place à la musique.  À ce titre, il faut aussi saluer l’excellent travail des musiciens qui auraient facilement pu être seuls sur scène, tant leur prestation était impeccable et réglée au quart de tour. 

IMA nous invite à la danse et à la préparation d’un été tout sourire, aux rythmes flamenco et latino.  Les amateurs d’interprétations de chansons à succès revisitées ont été comblés.

 

Pour plus de photos : http://espace.canoe.ca/infoculture/album/view/835212


www.ima.mu

www.lecapitole.com

 

 

Crédit photos : Benoit Roy

 


PARTAGER
Article précédentFound my way de Jonathan Roy
Article suivantDésert mauve