L’international de Montgolfières de Saint-Jean-Sur-Richelieu

    Une journée bien remplie, de tout pour tous!
 
 
C’est samedi le 14 août dernier qu’a eu lieu l’ouverture de la 27e édition de l’international de Montgolfières de Saint-Jean-Sur-Richelieu. Pour l’occasion, le spectacle d’ouverture a amené une foule de jeunes filles à venir camper à l’entrée du site, le vendredi soir, afin d’être les premières à s’installer devant la scène Loto-Québec, dès l’ouverture des portes samedi midi, pour le seul spectacle que présente Adam Lambert au Québec, lors de sa première tournée mondiale.  Ma collègue Patricia Viau était sur place pour faire la critique de cette soirée d’ouverture.
 
Pour ma part, j’ai fait le tour de ce que peut offrir ce site, au cours d’une journée typique de festival. Tout d’abord, il faut spécifier que le site ouvre à 15 h 30 la semaine et 12 h la fin de semaine. Il est possible de stationner sur place au coût de 6 $. Le coût d’une entrée est de 16 $, sauf le samedi où c’est 20 $, pour ceux qui ne se seraient pas procuré le passeport en pré-vente.
 
 
Que ce soit les manèges, les jeux gonflables, la mini-ferme, le jeu d’échec géant, les ateliers de confection de macaron, de fabrication de cerfs-volants, les miroirs déformants, la pêche de poisson dans des piscines pour les tout-petits, et les spectacles à la scène familiale, les jeunes peuvent profiter pleinement de cet évènement. En ce samedi, les enfants ont pu apprécier les Jongleries de Jean-Félix Bélanger et Monsieur Z. Aussi,  Sonia Yaya est venue faire danser et trémousser les petits sur sa musique dynamique aux sons électriques. Et les Spaces-Cats, Billy à la guitare électrique et Blooper à la batterie, ont donné le goût aux jeunes de bouger. Ces personnages félins en peluche aux couleurs vives ont interprété des chansons à saveur Rock and Roll. Finalement, Miss Bonbon clown, le Fakir et l’Homme Orchestre, se sont promenés dans la foule entre les spectacles pour amuser les enfants.
 
 
 
Les adultes également peuvent profiter des diverses activités, dont le chapiteau des artisans, où une vingtaine d’artistes font découvrir leurs produits, fait en verre soufflé, en cuir, en métal, etc.… Puis la Route des découvertes régionales de l’Office du Tourisme de Saint-Jean-sur-Richelieu permet aux gens de découvrir les multiples attraits touristiques de cette belle région. Il y a aussi le Bistro SAQ qui permet une détente avec un rafraîchissement.
 
Il est intéressant aussi de voir que plusieurs endroits sont aménagés pour les familles qui veulent apporter leurs pique-niques ou qui désirent se reposer à l’ombre, dans la zone détente du Journal de Montréal par exemple. Pour ceux qui préfèrent manger sur place, il y a une grande diversité de nourriture à essayer dans les kiosques de restaurants et plusieurs aménagements de tables pour manger.
 
De plus, au kiosques des Forces armées canadiennes sont présentés les divers équipements, véhicule blindé, bateau pneumatique, camion 4 x 4 et cockpit d’avion de chasse de l’armée. Puis, une nouveauté cette année, la créature Hantée, qui vient surprendre les petits et les grands, avec sa structure gonflée qui atteint 6750 pieds carrés de superficie. Petits et grands sont invités à venir stimuler leurs cinq sens en entrant dans cette bête gigantesque, par sa gueule, pour se poursuivre dans la gorge, sa cage thoracique, pour en ressortir par la queue. Durant la journée, ce sont les plus jeunes qui participent à cette attraction hantée et en soirée, l’animation est modifiée, afin de faire frissonner les plus grands.
 
 
Une autre nouveauté s’amène dans ce festival cette année. En plus du dôme gigantesque qui héberge le centre d’interprétation de la montgolfière, où l’on peut découvrir le monde du ballon avec l’exposition Viens jouer dans le ciel, un deuxième dôme gonflé à bloc a été installé sur le site. Le Dôme Fluo offre une expérience unique, multisensorielle, où les festivaliers revêtent des costumes et accessoires qui brillent sous les éclairages et vont s’amuser dans une ambiance de type black light. Au rendez-vous un DJ qui crée une atmosphère colorée et festive, des pastilles illuminées qui réagissent lorsque l’on marche dessus, et bien d’autres activités. Du plaisir pour tous!
 
En plus de toutes ces activités, l’on retrouve une autre scène très populaire, En direct des nuages qui présente des artistes de la région qui tentent de percer. Samedi, à 15 h, les gens ont eu la chance d’entendre O Linea, un groupe originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ce groupe a trois albums à leur actif. Un premier album en français intitulé « L’ordre des choses », un album en anglais et ce deuxième album en français qui vient tout juste de sortir le 10 août dernier « La bête de l’homme ». Le son typique du groupe tire ses racines dans le rock alternatif des années 90, mais bifurque et évolue en accord avec les goûts musicaux de plus en plus variés des membres du groupe.
 
 
 
Ensuite, ce fut à 17 h le trio Sébastien Neault, Marie-Pierre Lussier, Marie-Michèle Bayard de prendre cette scène d’assaut. Ces trois jeunes musiciens de la relève âgés de 18 ans ont une belle sensibilité musicale et leurs voix s’harmonisent très bien ensemble. Finalement, à 18 h 45, ce fut au tour de Jeffrey Piton, un jeune artiste émergent de la scène montréalaise de proposer sa musique pop rock très « feel good ».
 
 
Naturellement, à 18 h, tout comme à 6 h le matin, la plupart des festivaliers se rassemblent près des immenses champs, pour voir s’envoler près de 115 montgolfières, en provenance du Canada, des États-Unis de la France et du Brésil. Parmi ces montgolfières, l’on retrouve 16 d’entre elles avec des formes spéciales. Ces envolées sont des plus spectaculaires et plaisent à tous. Même les milliers de personnes qui attendent debout ou sur leurs chaises de parterre le début des spectacles sur la scène Loto-Québec (Allison Iraheta, Orianthi et Adam Lambert en ce samedi soir)  en profitent pour lever la tête et apprécier la vue de ces gigantesques ballons dans le ciel.
 
 
 
Après avoir passé presque 12 heures sur ce site enchanteur, c’est le cœur rempli de souvenirs sublimes, les oreilles bourdonnantes de musique et les yeux encore brillants que je retourne à Québec, avec l’idée de revenir l’an prochain.
 
Si vous voulez en profiter, cet évènement grandiose se poursuit jusqu’au 22 août. Pour le détail de la programmation et des spectacles, allez sur le site www.montgolfieres.com
 
 
Pour la galerie de photos de ma journée : http://espace.canoe.ca/infoculture/album/view/843452
 
 
 
Crédit photos : Shirley Noël
 
PARTAGER
Article précédentLa La Land de Plants and Animals
Article suivantHomo Pierrot, Seul a Selves