Pleine lune et Misstress Barbara à l’Expo-Québec: plein les oreilles et plein la vue!

Bien connue à l’international comme DJ, Misstress Barbara a délaissé ses tables tournantes et les a remplacées par son groupe Girls on a Ducati pour nous proposer une soirée aux rythmes électro-rock sur la scène Belle Gueule d’Expo-Québec.  Loin de limiter sa prestation à du sampling ou à de l’électronique pure, nous avons eu droit à de la guitare électrique et de la basse « live », éléments enrichissant le spectacle.

alt

Elle a interprété la majorité des chansons de son dernier album, I’m no human, dont la superbe Dance me to the end of love de Leonard Cohen, en plus de nous proposer quelques autres interprétations arrangées électroniquement telles que Come Together des Beatles, et Shout de Tears For Fears.  Nous pourrions discuter longuement sur le nombre d’albums sur lesquels elle figure comme DJ, mais I’m no Human se veut le premier où elle chante officiellement.

Aguichante? Sensuelle? Envoûtante?  Théâtrale? Émouvante?  Misstress Barbara était tout cela à un moment où à un autre durant le spectacle.  Malheureusement, on perdait quelquefois sa voix dans l’impressionnante force du beat qui nous traversait le corps.

Les moments forts du spectacle ont été lorsqu’elle a présenté sa nouvelle chanson Triangle of Love, puis l’envoûtante I’m running, la suggestive Four on the Floor, et I love You, dernière chanson du spectacle…  On en aurait demandé plus alors que les jambes se déliaient et que la retenue avait enfin laissé l’immobilité derrière.

Triangle of love est disponible en EP depuis maintenant presque un mois, alors que son prochain album devrait paraître au printemps 2011, soit deux ans après la sortie de I’m no Human sur le marché canadien.  D’ailleurs, le lancement mondial de I’m no Human aura lieu en octobre 2010. On lui souhaite une carrière de chanteuse aussi prolifique que celle de DJ, so we can dance her to the end of love!

alt


Site de l’Expo-Québec

Site officiel de Misstress Barbara

Pour voir la galerie photos: http://espace.canoe.ca/infoculture/album/view/843872

Crédit photos: Claude Ouellet

PARTAGER
Article précédentThe New Cities à Expo-Québec
Article suivantSauce brune