Dîner-rencontre avec Olivier Higgins et Mélanie Carrier sur le Projet ASIEMUT

 alt

« On sent qu’on fait partie de la société. L’expérience que nous avons vécue, c’est pour nous, mais aussi pour partager avec les autres. On sent que nous avons un rôle à jouer. »

Pour ceux qui ne le connaissent pas,  ASIEMUT c'est cette grande traversée à vélo de 7951 km, de la Mongolie à Kolkata, en Inde, en passant par le Xinjiang, le désert du Taklamakan, les Hauts Plateaux du Tibet et la jungle népalaise…  Mais avant tout, pour eux, (Olivier et Mélanie) «  l'idée du projet ASIEMUT  était de réaliser notre premier film, où l'aventure serait utilisée pour parler de notre vision de la vie et de différents thèmes et valeurs, dont l'importance de trouver notre place en société et d'être ouvert sur le monde. Pour y arriver, le vélo, c’est un médium qui nous a permis de prendre notre temps sur la route et de faire un long  tournage pour aller chercher les choses qu’autrement on pense qu’on n’aurait pu aller chercher. »
alt
C’est lundi le 4 octobre qu’avait lieu le dîner-rencontre avec les réalisateurs, aventuriers, cyclistes, conférenciers…et j’en passe, Olivier et Mélanie ainsi que les responsables du Cégep Limoilou, du Ciné-club Spirafilm et de Télé-Québec.

Nous avons profité de ce moment pour échanger avec nos deux réalisateurs de leur aventure et des différents projets qu’ils ont. Et ils en ont!!!
alt

« L’idée du PROJET ASIEMUT est de réaliser un film qui saura faire réfléchir le spectateur sur les fondements de notre société, et surtout, sur sa propre situation à l’intérieur de cette dernière. »

En voyageant à vélo avec Mélanie et Olivier au travers de la Mongolie, de la Chine, du Tibet et de l’Inde, le spectateur vivra l’aventure: l’aventure de la simplicité, l’aventure d’une vie de nomades occidentaux qui partagent leurs états d’âme et leurs valeurs…  Quête d'équilibre, respect, amour, amitié, colère, tristesse,  bonheur de vivre…  L'aventure sera utilisée comme médium pour parler de plusieurs sujets tel que la culture, les traditions, la société, la consommation, la quête du bonheur…    

Mais attention!  ASIEMUT  n'est pas une leçon de morale; il s'agit plutôt d'un outil de conscientisation morale…  « Nous voulons rappeler aux gens l’énorme pouvoir collectif qu’ils ont en tant que citoyen de cette belle planète. En fait, nous voulons montrer que chacun de nous a la possibilité de faire en sorte que le monde actuel et le monde de demain soient le reflet de leurs propres valeurs. Qu'il est possible que chacun de nous se sente, un peu plus chaque jour, citoyen de ce monde.  Nous avons choisi le mot AZIMUT pour notre projet, dans lequel nous avons inséré le nom de notre destination, l'Asie, afin de manifester notre intention de donner une direction, un sens à notre film, en partageant non seulement notre quête personnelle, mais également nos valeurs et notre passion pour la vie. »
 
Olivier et Mélanie, tous deux originaires de la ville de Québec, nous parlent de leurs nombreux projets …et des idées, ils en ont plein la tête!!! Parmi celles-ci, le projet Rencontres. Ce projet est une expédition de 3 semaines avec de jeunes autochtones et non-autochtones sur le chemin des Jésuites au Québec où la rencontre (avec soi, l’autre, la nature, la culture…) est au centre de l’expédition.

alt

Le documentaire ASIEMUT sera présenté sur les ondes de Télé-Québec lundi le 11 octobre à 21h dans le cadre de la série Questions de société.



Crédit photos : Lise Breton,

PARTAGER
Article précédentJason Mraz au Colisée Pepsi
Article suivantJours de tourmente