Comment conquérir l’Amérique en une nuit

alt
 
Gégé quitte Haïti pour aller vivre le rêve américain. Conquérir l’Amérique, c’est surtout conquérir ce qui l’incarne le plus parfaitement à ses yeux : la femme blonde.  Fanfan, pour sa part, a renoncé à ses ambitions artistiques pour devenir chauffeur de taxi, et rêve d’aller finir ses jours au pays natal, en Haïti.  Après plus de vingt ans de séparation, Fanfan et Gégé, deux grands amis haïtiens se retrouvent à Montréal. Le temps d’un sympathique repas en agréable compagnie féminine, nos deux joyeux lurons font le bilan de leur vie et de leurs fantasmes pendant qu’à la télévision, objet transformé en ironique personnage omniprésent dans le récit, diverses personnalités (dont Dany Laferrière lui-même) dressent un amusant portrait de la société nord-américaine. Et, l’espace d’une nuit qui se terminera dans un dénouement inattendu, nos deux amusants protagonistes tenteront, à leur façon, de conquérir l’Amérique.

Voici le scénario du film mis en scène par Dany Laferrière et lancé en 2004. Ce film a été primé au Festival de Namur en Belgique.
 
Ce livre permet de revoir dans notre tête, ce beau film de 2004, qui nous raconte l’histoire de l’exil, la part d’illusions que chacun a en lui à son arrivée à Montréal. On nous fait aussi découvrir le contraste entre Montréal et Port-au-Prince, la différence entre les riches et les pauvres. Mais ce que j’aime par-dessus tout, ce sont ces fameux débats télévisés qui nous montre un portrait de la société nord-américaine pas très reluisante, mais O combien réaliste. Dany Laferrière a ce don de bien vulgariser et dresser un portrait très réaliste des gens et des sociétés qui lui vient de ses observations et de son vécu.
 
 
 
Dany Laferrière
Né à Port-au-Prince en avril 1953, Dany Laferrière quitte son pays natal à la suite de l’assassinat de son collègue et ami, le journaliste Gasner Raymond. Il s’installe au Québec où il occupe plusieurs emplois avant de commencer à écrire. IL est l’auteur de plusieurs romans dont, au Boréal, Vers le Sud (2006), Je suis un écrivain japonais (2008) et l’Énigme du retour, qui lui a valu le prix Médicis 2009. Il a mérité aussi le Grand Prix littéraire international Metropolis Bleu et le Prix des libraires en 2010. Il vit à Montréal et mène, parallèlement à ses activités littéraires, une carrière de journaliste et de chroniqueur, tout en faisant quelques apparitions à la télévision et au cinéma. Il a également scénarisé quelques longs-métrages, le plus souvent des adaptations cinématographiques de ses romans.
 Dany Laferrière a de plus été nommé Personnalité de l’année 2009 lors du Gala Excellence La Presse/Radio-Canada en janvier 2010.
 
Prix 11.95 $
146 pages
 
Éditions Boréales
 
PARTAGER
Article précédentCome Alive
Article suivantLes jeunes et les gangs de rue