S’il n’y avait pas toi

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
33

alt

C’est avec beaucoup d’émotions que Julie Bélanger nous présente son premier opus « S’il n’y avait pas toi », un tout à la fois attachant et enveloppant.

Portée par son inspiration et ses humeurs, Julie a concocté 10 chansons toutes personnelles qu’on aime écouter encore et encore. Des accents jazz ici et là, le lumineux « Fil de fer » premier extrait radio, a rapidement ait son chemin sur les ondes radio.

Plus de huit années ont passé depuis que Julie a pris le temps de trouver son style et sa voix avant de plonger cœur et âme dans ce projet. En sortant ce disque, Julie Bélanger avoue réaliser un rêve qu’elle caressait secrètement depuis qu’elle est toute jeune.

Aujourd’hui, l’aventure connaît un nouveau départ ! Animatrice fort appréciée tant à la radio qu’à la télévision. Julie Bélanger ajoute une corde à son arc en laissant désormais sa voix se faufiler dans le monde de la chanson. Si elle a participé à l’écriture de l’ensemble des textes et mélodies de « S’il n’y avait pas toi  ». elle a également pu compter sur l’énorme talent de David Laflèche – son coup de foudre artistique – pour peaufiner les musiques et tenir la guitare ! Ce dernier assure également la réalisation de l’album, avec la collaboration de Christian St-Germain (prise de son) et Ghyslain-Luc Lavigne (mixage).

Elle nous propose des chansons en français et en anglais. Ces pièces qualifiées chaleureuses et enveloppantes. « Fil de fer, Ma vie bascule, Comme ça, Two by  Two, La plupart du temps, S’il n’y avait pas toi, Ce soir, Mr. Lonely Low, Enjoy The View et Abandonne-toi  » les pièces de l’album sont  chacune une fenêtre qui s’ouvre sur le petit monde de Julie Bélanger, nous proposant un sympathique voyage musical dans ses pesées, ses désirs, ses folies. Et l’on aime ça

Soulignons aussi le travail des huit autres musiciens qui ont chacun à leur façon, apporté leur touche aux belles couleurs du projet : Alex McMahon (piano), Gilbert Fradette (batterie), Daniel Thouin (orgue B3), Mathieu Désy (contrebasse), François Plante (basse), Dany Roy (saxophone), Maxime St-Pierre (trompette) et Serge Arsenault (trombone).