La frousse autour du monde tome 3

 

Quel est son parcours pour ce troisième tome? Attachez-vous, car Bruno Blanchet nous propulse vers l’Éthiopie, le Yémen, l’Ouganda, la Tanzanie, Madagascar, l’Afrique du Sud et la Thaïlande. Là où on retrouve des mouches tsé-tsé, de la corruption, de la mauvaise télé, mais où il y a aussi des sourires et des bras ouverts, des flamands roses, des desserts délicieux et des variétés de bananes qu’on ne croyait pas possible (verte et bleue, vraiment? Haha!).

À bord de son vélo nommé Fidèle (faute de voyager en âne…!), au cinéma ou dans un spectacle de métal africain, errant dans les ghettos ou s’aventurant en croisière sur un rafiot avec un ornithologue, les pérégrinations de Bruno ne manquent pas de piquant et d’originalité.

Car, pour ceux qui ne le savent pas encore, Bruno Blanchet est un petit comique! En effet, il est reconnu pour son humour absurde (N’ajustez pas votre sécheuse) et ses personnages colorés (comme dans l’émission La fin du monde est à 7 heures).

Dans la Frousse autour du monde t.3, l’auteur reste fidèle à lui-même : il s’amuse à transgresser les frontières, il joue avec les limites de l’acceptable, et désobéit aux règles préétablies, à notre plus grand bonheur de lecteur.

« Dans deux jours, je repartirai en direction du lac Tanganyika. Six cents kilomètres. Dont 150 à travers un parc national où abondent les éléphants, les girafes et les lions. Dangereux? Oui. Mais je ne crains pas les lions. J’ai appris un truc. Tu leur rentres la main dans la bouche, tu leur saisis la langue, tu tires de toutes tes forces et, floc! tu les vires à l’envers, comme des bas sales. » (p.72)

Depuis 2004, Bruno écrit ses chroniques de voyage dans la Presse chaque samedi. Pour cette raison, il s’adresse parfois à ses lecteurs. Il les remercie pour leur engouement,  répond à leurs questions, fait suite à leurs observations.

« En résumé, le soleil proche couché, samedi, je suis nowwhere, j’ai ni sac de couchage, ni tente […], j’ai faim et je fais dur. Un lecteur […] me demandait dans un courriel « ce que je f’rais si je me r’trouvais coincé au milieu de nulle part. » Voilà, j’aurais faim et je ferais dur! » (p.80).

Force est de constater que ses mésaventures ne l’ont pas refroidi… Il est toujours aussi fougueux et désopilant.

Petit bémol

Cette année, Bruno Blanchet innove en expérimentant « la téléportation visuelle ». Vous n’avez besoin que d’une caméra web et de votre livre pour le voir se matérialiser sur votre écran d’ordinateur (toutes les explications sont sur le site). L’idée est bonne, mais il faut vraiment être patient! Essayez en visitant www.lafrousse.ca.

Bruno Blanchet a écrit La frousse autour du monde tome 1 en 2008 et La frousse autour du monde tome 2 en 2009. Il est toujours chroniqueur dans le cahier « Voyage » de La Presse du samedi. Il participe également à Partir autrement, une émission présentée à TV5 depuis 2009.

Nb de pages : 240

Prix suggéré : 34.95 $

Éditions La Presse

 

www.brunoblanchet.com

PARTAGER
Article précédentRendez-vous
Article suivantLes phrases mémorables de nos enfants