FACE AU CHOIX, FACE À SOI L’espace contemporain de Montréal reçoit Toussaint Riendeau

 

 

L’espace contemporain galerie d’art, 5175, av. Papineau, présentera du 1er au 6 février 2011,  Face au choix, face à soi, une exposition de Toussaint RIENDEAU. Le vernissage aura lieu, mercredi le 2 février de 13 à 20h. Vous y êtes cordialement invités. Aussi, différents événements auront lieu au cours de la semaine dont une oeuvre collective NOIR ou BLANC pour expérimenter le choix et laisser sa trace; le lancement d’un livre d’artiste avec poèmes de Diane Labbé Dubois; et, le 3 février, « Méditation » de 19h à 20h. Le public aura accès à la galerie aux heures suivantes : mardi et mercredi de 12h à 18h, jeudi et vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 12h à 17h.

alt
EXPOSITION « Face au choix, face à soi »

«Face au choix, face à soi» est un regroupement d’oeuvres qui nous dévoilent une diversité de vision et de savoir- faire. Gravures, peintures et sculptures. Chaque jour, à chaque seconde, j’ai le choix. Dois-je me soumettre à ma personnalité protectrice ou à mon individualité créatrice ? » Tous ces choix sont interprétés ici par des gravures « Traces sur l’éphémère » qui sont le tracé de signes essentiels, blanc sur noir; des peintures regroupant des visions très symboliques et poétiques et des sculptures monumentales qui s’imposent par leur masse, mais avec désinvolture.

À travers tous ces moyens artistiques, Toussaint Riendeau exprime l’inconnu qui l’habite et fait les choix pour atteindre une paix intérieure. « L’art exprime l’inconscient individuel et collectif aidant à mieux nous connaître ».

alt

L’ARTISTE –  Toussaint RIENDEAU

Toussaint Riendeau, peintre et sculpteur, né à Varennes en 1937. Il étudie en dessin industriel et en architecture. Ensuite, il participe à des Ateliers avec Albert Rousseau et poursuit une formation en peinture. Toujours en évolution, il devient bachelier en Art de l’Université du Québec à Montréal en 1987. Il a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives dont la prestigieuse Toronto International Art Exposition, où il a mérité le 1er prix en 1991.

Il travaille, en sculpture, le bronze, la pierre, l’acier, l’aluminium et le bois. En peinture, il a touché l’huile pour adopter l’acrylique maintenant. Il aime peindre à l’extérieur des paysages ou en atelier avec  modèle. « J’essaie de mettre en lumière, soit le paysage, la forme pure ou tout élément me permettant de constituer l’oeuvre dans ma vision artistique. L’attrait pictural diffère beaucoup, laissant souvent l’idée originale vagabonder, me saisissant davantage à l’improviste. De cette manière, je fais voir ce qui m’a impressionnée. »


Photo: courtoisie