Marie-Chantal Toupin – Premier baiser

alt
 
 
 
Samedi le 26 février 2011 au Capitole la salle est somptueuse, on attend fébrilement le début du spectacle de Marie-Chantal Toupin, Premier baiser. Tout a débuté par quelques mots enveloppés de douceur suivie d’un feu d’artifice. Sous la direction du chef d’orchestre Claude Sénécal la musique s’est par la suite élevée. Marie-Chantal Toupin est alors apparue splendide, Très séduisante et tout à la fois très simple, d’un chic raffinée, même le micro était doré.
 
alt

Marie-Chantal s’est montré une fois de plus énergique et pleine de rythme, ce soir on peut dire qu’elle était en feu. 

 

 

alt

 

 

Elle nous a offert plusieurs interprétations magistrales dont Nous Deux si plein d’émotions que les frissons nous ont parcouru, Pour moi s’est révélé endiablé, Non rien de rien version rock, eh oui fallait y penser, incroyable et enfin Mal d’amour simplement renversant. 

Dans la seconde partie de son spectacle son interprétation de Pour les jours a été envoûtante. Marie nous a offert une version de la chanson Provocante (popularisée par Marjo) des plus énergique. Dans un medley des Colocs elle a su nous entraîner. Préalablement elle nous a souligné le cœur gros le fait que Bad News Brown devait être des leurs pour les accompagner à l’harmonica mais que la vie en a décidé autrement puisque celui-ci a tragiquement perdu la vie il y a environ une semaine et demi. Elle nous a même offert du Babe Ruth, du Queen, du Michael Jackson, du Kiss ainsi que du Loverboy dans un extraordinaire Medley. Au rappel elle nous a servi un Medley composé de quelques uns de ses plus grands succès.
alt
Coquine, très humaine, enjôleuse affichant le plus ravissant des sourires et tantôt rockeuse elle a accroché son public, On pouvait ressentir un lien tangible entre celui-ci et la chanteuse. Fréquemment les gens étaient debout, dansant et clapant des mains.

Quand Marie a terminé son rappel elle est revenue saluer avec ses musiciens, les larmes coulaient doucement sur ses joues, trop pleine de tout l’amour que son public lui a apporté.


Pour clore le tout Marie-Chantal Toupin nous a proposé un vidéo dans lequel on a pu apprécier le talent de Bad News Brown.

Le rideau ensuite s’est abaissé.

GESTION EDC Inc.                          

 
 


Crédit photos : Pascal Dumas
PARTAGER
Article précédentC’est notre chanson
Article suivantICÔNE-2-Le portail