Alain Morisod & Sweet people

C’est le 24 avril dernier que le groupe suisse Alain Morisod & Sweet people vient célébrer leurs 33 ans de présence chez nous, en ce dimanche de Pâques. Pour l’occasion, pas un, mais deux spectacles sont présentés en cette journée de réjouissance. Pour la représentation de 14 h, la salle était remplie, en grande partie par des gens de plus de 40 ans. Cependant, j’ai aperçu deux fillettes qui ne se sont pas du tout ennuyées pendant les 2 h 45 qu’a duré le spectacle, et ceci, sans compter les 25 minutes d’intermission. On peut dire qu’ils nous en ont donné pour notre argent.

Ce groupe vient de loin, et sa dernière présence chez nous date d’il y a deux ans, mais ils nous en ont mis plein les oreilles pendant ce retour nostalgique dans les années 60 à 80, tout en nous faisant découvrir de nouvelles chansons. Leur nouveau CD Buona Sera, composé de 14 titres, a été mis en vente au Québec le 19 avril dernier. Sa sortie coïncide en même temps que la tournée du Québec qui a débuté le 22 avril à Shawinigan, pour faire un arrêt à Québec les 24 et 25 avril et se terminer le 5 juin à Ste-Agathe. Au total 48 spectacles en 44 jours.  On peut dire qu’ils sont toujours en pleine forme après 40 ans d’existence.

52 disques d’or à travers le monde, 4 500 spectacles depuis 1971, un Félix et plus de 18 millions de CDs vendus… Quel est le secret de leur succès?

À mon avis leur succès repose sur plusieurs facteurs. D’abord, Alain Morisod,  est un pianiste hors pair, compositeur, arrangeur, mais également il a un charme indéniable et un réel amour pour son public, lorsqu’il parle aux gens dans la salle entre les chansons, avec un ton chuchoté, telles des confidences qu’il nous raconte à voix basse. Il séduit et fait rigoler les gens à plusieurs reprises par ses réparties et ses anecdotes. On sent vraiment qu’il se soucie de faire vivre de bons moments à son public. Il les fait chanter, taper des mains et les interpelle à tout moment.

Un autre élément qui ajoute à leur succès, c’est le fait qu’ils s’associent à d’autres artistes de grand talent pour plusieurs chansons. D’abord André Proulx, un violoniste québécois, qui maîtrise autant un air de musique classique qu’un rigodon endiablé. Il participe par exemple à un numéro très apprécié de tous, en jouant des séquences en duo avec le guitariste, puis le batteur et même M. Morisod lui-même au piano pour en arriver à une scène plus cocasse, lorsqu’il donne l’illusion d’une mouche qui vole sur la scène. Drôle et énergique, ce numéro donne le goût de danser.

Une autre clé de ce succès est attribuée à cet invité, Julien Laurence, un chanteur né en Suisse et révélation de l’année en 2004 à Nouvelle Star (l’équivalent de notre Star Académie). Il a une voix qui se démarque et présente deux chansons de son album, C’est comme ça que je t’aime et Je t’attendrais.

Ce qui ajoute aussi à leur succès c’est naturellement leur répertoire phénoménal, qui s’échelonne sur plusieurs décennies. Des chansons qui ne se démodent pas et s’encrent dans le cœur des gens à jamais. Ainsi, ils font revivre la nostalgie avec des pièces magnifiques comme Neige (où la voix douce et angélique de Mady grimpe dans les plus hautes notes telles une pluie de flocons), les fiancés du Lac de Côme une magnifique mélodie au piano, River Blue, une balade enjôleuse, Au Revoir, avec son petit air tristounet,  Salade de fruits, cet hommage à Bourvil, Je t’attendrai my love, Une chanson italienne et Ce n’est qu’un rêve pour ne nommer que ceux-là. Bref, de magnifiques mélodies qui mettent à contribution tour à tour les trois chanteurs (Mady, Jean-Jacques et Fred) du groupe.

Entre ces légendaires mélodies, ils nous font découvrir leurs nouveautés comme Jour de chance,  Buona Sera (avec la guitare de Chico et les Gipsies), et deux moments forts magiques ou les trois chanteurs du groupe mettent à contribution leurs talents, avec celui de Julien Laurence, pour interpréter magnifiquement Amazing Grace et un Medley de Queen (Bohémien Raphsodie, We are the champion, We will rock you,…) qui ferait danser Freddy Mercury dans l’au-delà.

Ils font également un medley des Platters, qui vient donner une autre dimension au spectacle avec des titres comme Smoke gets in your eyes, et Only you, pour nous faire revivre une autre époque, le temps d’un moment.

Un autre élément important de cette réussite, réside dans le fait que ce groupe légendaire, en plus de créer de nouvelles chansons qui traverseront les époques, ils n’hésitent pas à reprendre des succès américains et les refaire à la sauce et aux textes en français. Ils y vont par exemple avec une chanson sur leur nouvel album de Al Martino Je ne vis que pour elle, ou Je pense à vous, une reprise d’un crooner des années 50, et même Il faut croire aux anges, du célèbre groupe ABBA.

Donc, tous ces éléments participent grandement au succès d’Alain Morisod & Sweet People qui connaît une renommée mondiale et qui, on l’espère, continuera longtemps de venir à Québec nous faire vibrer et oublier notre quotidien pour quelques heures.

Pour ceux qui le voudraient, il y a la possibilité d’acheter, moyennant 20 $ ou 25 $, leur nouveau CD Buona Sera, ou bien celui 40 ans, 40 succès, ou même un double CD de Karaoké des chansons du groupe, également les CD Best of Fred, JJ EGLI c’est beau la vie, Le meilleur d’André Proulx, ou l’album de Julien Laurence C’est comme cela que je t’aime sont également disponibles pour achat.

Il est aussi possible de se procurer le DVD Comme on les aime, ou le livre La vie c’est comme une boite de chocolat Alain Morisod, le chanteur genevois raconte son parcours, pour la première fois. Ce livre ne sera vendu au Québec qu’en décembre prochain, mais il est disponible lors de ses concerts au Québec.

À la fin du spectacle, bien gentiment, malgré plus de 3 heures de spectacle, et sachant qu’ils avaient un autre concert à donner en soirée, le groupe s’est rendu dans le Hall d’entrée, pour signer des autographes et parler avec leur public. Une attention très appréciée des gens de Québec! Quel groupe chaleureux, simple et talentueux!

Avec

Alain Morisod

Mady Rudaz

Jean-Jacques Egli

Fred Vonlanthen

Jean-Luc Mailler (claviers)

François Torche (batterie)

 

et la participation exceptionnelle

André Proulx violoniste québécois

Julien Laurence, chanteur

Présenté à la Salle Albert-Rousseau le 24 avril 14 h et 20 h et le 25 avril à 20 h.

Consultez toutes les dates de la tournée à http://www.morisod.com/

http://www.sallealbertrousseau.com/

http://www.julienlaurence.net/accueil.htm

En septembre, le groupe reviendra à Québec, mais cette fois-ci pour participer à une croisière Québec- New York. Voyage de 14 jours du 20 Sept au 3 Octobre 2011 de Québec à New York avec Alain Morisod et Sweet People (incluant 2 concerts du groupe) www.croisierespourtous.com pour plus de détails.

 

Crédit photos : Roland de Québec

 

 

PARTAGER
Article précédentComment maximiser son potentiel humain
Article suivantMoi et mon désordre