Matt Track – Spring

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
27
nouvel album
Matt Track,Spring

Première particularité de cet album, cinq pièces seulement.  Pourquoi me direz-vous?  Tout simplement parce que Matt Track est en studio ou en plein air pour faire l’enregistrement à l’année de leur vision musicale des quatre saisons, une idée audacieuse et originale d’un gars bien de chez nous.  D’ailleurs il en est déjà à son troisième opus de la quadrilogie des saisons. Les deux premiers albums étant « Leaf, Frost » et un dernier titre fera son apparition à l’automne.

Dave Matthews, Jack Johnson, Ben Harper et John Mayer sont les sonorités inspirantes pour les musiciens de Matt Track. À la basse, Jérémi Roy (Marco Calliari, Molly Swany) à la batterie Françis Gaulin (Alain François).

Sur la pochette de l’album, on y voit la neige fondre et une guitare qui bourgeonne, pas d’erreur, c’est bien le printemps.  Le « spring » de Matt Track privilégie une approche minimaliste et très humaine. Matt, cet amoureux de la guitare acoustique nous partage sa passion. Il a écrit les paroles et la musique de chacune des chansons.  Son album a été réalisé avec l’aide de Christian-Adam Gilbert sous la distribution « Outside music » et avec la maison de disque « sfz record ».

Une idée de chacune des chansons

Sa chanson « Appreciate » est très douce et nous parle de l’importance d’apprécier la vie. Dans la deuxième chanson « Clock », on perçoit le son de la batterie constant comme le tic-tac d’une horloge, le « beat » est très régulier, mais à la fin on sent le mouvement s’accélérer comme si on était  pressé.  Une belle allusion à la vie d’aujourd’hui qui va de plus en vite. Sa troisième chanson « Waiting room » nous fait vivre des sentiments partagés. On sent de l’exaspération et de la résignation à travers sa musique, comme lorsqu’on attend, mais qu’on n’a pas le choix. Le quatrième morceau « Spring » a été enregistré sur le bord d’un ruisseau.  On sent à travers la trame sonore la relaxation, le bonheur tranquille, on a le goût de vivre tout doucement, comme si on se réveillait le matin.  La dernière chanson « Haircut » est un beau clin d’œil aux hommes qui perdent leurs cheveux.

Un CD de 36 minutes qu’on peut écouter en boucle en attendant le prochain.

http://www.mattrack.com

www.myspace.com/mattrackrock