Le sens de l’humour

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
108

 

Le sens de l'humour

J’ai vu, en grande première, sur invitation de presse, le film Le Sens de l’humour, qui met en vedette Michel Côté, Louis-José Houde et Benoit Brière. Le film prend l’affiche le 6 juillet prochain et mes entrevues avec les artisans du film se trouvent dans la section entrevues.

Synopsis

Luc et Marco sont deux humoristes de second ordre qui sillonnent les petites salles de spectacle du Québec. À chaque soir, ils choisissent une tête-de-turc qu’ils ridiculisent au grand plaisir des spectateurs. À Anse-au-Pic, petite ville en bordure du Saguenay, ils humilient Roger Gendron, cuisinier timide du snack-bar de la place. Très mauvais choix, car le cuisinier est un détraqué! Le lendemain matin, nos deux comiques se réveillent dans une cage, à la merci de Roger Gendron, déterminé à se venger. En échange de leur libération, ils lui proposent de lui enseigner l’art de la comédie, de faire de lui la vedette d’Anse-au-Pic! Roger Gendron accepte. Les deux humoristes ne réalisent pas l’énormité de la tâche qui les attend! 

Après le succès du film De Père en Flic, mes attentes face au film Le sens de l’humour étaient immenses. Suite au visionnement de ce dernier, mes attentes ont été amplement surpassées!  

Louis-José Houde et Benoit Brière

C’est le moins que l’on puisse dire. Dès la séquence d’ouverture du film, le public comprend que ce n’est pas du tout une suite au premier film. Seuls les acteurs demeurent les mêmes et pourtant… Les personnages de ce film, ayant pour thème l’humour, sont totalement à l’opposé du film précédent. Alors, sans aucun doute, le public embarque dès les premiers instants dans cette nouvelle aventure palpitante.Car cela demeure un film d’Émile Gaudreault. Cet homme a le flair de l’humour, l’instinct comique tout en sachant bien doser, l’action, le suspens et les blagues. Encore une fois, il nous a concocté un film divertissant, avec un fin dosage entre la comédie et l’émotion et des acteurs au jeu sans faille en plus d’une histoire avec un revirement inattendu qui saura plaire j’en suis certaine.

MIchel Côté dans le rôle de Roger

Naturellement, on comprend pourquoi Émile a voulu reprendre le célèbre duo d’acteur. Michel Côté nous donne le rôle de sa carrière, dans ce mélange de gars timide, aux instincts de tueur, qui cherche son clown intérieur pour devenir comique. Il nous épate par sa palette de jeu inouï. À cela, on ajoute un Louis-José Houde des plus discrets. On le reconnait à peine dans ce rôle de comique sombre, de peu de mots, misanthrope, laconique, asocial, voire même antipathique à l’occasion. Tout son jeu se fait dans ses silences, son regard, ses non-dits. Il est fabuleux. Mélangez ensuite à cela un bouffon de service, un optimiste hyperactif de la vie, une boule d’énergie nommée Benoit Brière et on a droit à un vrai trio explosif!

Ce que j’adore également dans ce film, c’est la façon dont Émile Gaudreault joue avec les extrêmes, les opposés. Par exemple, une grande partie du film se passe en huis clos, avec le trio d’acteurs, par contre, plusieurs des autres scènes du film se passent dehors, avec des paysages de la campagne à couper le souffle. Un beau contraste! Même chose, avec la musique de FM Le Sieur, qui alterne entre des mélodies entrainantes et de la musique plus angoissante, selon l’action qui se déroule.

Au niveau des personnages aussi, on retrouve ce genre d’opposition. L’humoriste optimiste est marié à une femme déprimée sur le bord du burn-out. L’autre humoriste plus réservé et peu émotif doit faire face à sa sœur qui sort de désintox et qui, elle, pleure ses émotions à tout moment. C’est hilarant!

Sonia Vachon, Evelyne Gélinas et Pierrette Robitaille

Je me dois de souligner le jeu phénoménal de Sonia Vachon, dans le rôle de la femme déprimée. Bien qu’elle soit criante de vérité dans le rôle, les gens dans la salle ne peuvent s’empêcher de rire. Même son de cloche pour Pierre Collin qui est sublime dans le rôle du père de Roger (Michel Côté). Lui que l’on connait si tendre et si doux dans la vie, on en a peur juste à voir son regard. Et lorsqu’il parle… alors, cachez-vous!

Ce film plaira sûrement à toute la famille. C’est, à mon avis, un hommage à l’humour sous toutes ses formes. En regardant ce film, on apprend les ficelles de l’humour, ce qu’il faut pour être drôle et « puncher », mais au-delà de cela, on se rend compte qu’on a besoin de l’humour dans nos vies. C’est un excellent exutoire l’humour. On peut l’utiliser pour séduire, se défendre, pour attaquer, pour sauver la face et éviter de souffrir. Et c’est un peu ce que démontre ce film.

Donc, en résumé, c’est un film divertissant qui fait rire beaucoup et dont l’histoire nous captive jusqu’à la toute fin. Ajoutez à cela des virtuoses de la comédie et on a une autre réussite pour un bon film pour l’été!   

MIchel Côté et Benoit Brière entouré des scénaristes et de la productrice.

Le film est à l’affiche dans plusieurs salles au Québec.

Avec :

Michel Côté

Louis-José Houde

Benoît Brière

Anne Dorval

Pierrette Robitaille

Luc Senay

Pierre Collin

Sonia Vachon

Evelyne Gélinas

Alexandre Goyette

Réalisateur

Émile Gaudreault

Scénaristes

Émile Gaudreault

Benoit Pelletier

 

Producteurs

Denise Robert

Daniel Louis

Distributeur

Allliance Vivafilm

http://www.lesensdelhumour.com/

crédit photo : Lucie-Ann Laberge et Alliance Vivafilm