La 16e édition d’Envol et Macadam est lancée!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
28
Javo Island

La fébrilité était dans l’air hier soir pendant le cocktail d’ouverture du Festival Envol et Macadam à l’Impérial de Québec. Des groupes provenant de Hong Kong, de la Corée du Sud, d’Irlande, d’Italie et du Québec attendaient avec impatience de débuter cette 16e édition. La foule, nombreuse, répondait bien à l’appel. L’ambiance était à la fête et même Agnès Maltais était de la partie. Nous avions là de véritables bands émergeants, car la majorité d’entre eux existent depuis moins de trois ans seulement. Avec leur ordinateur portable sous la main, les membres des différents groupes n’ont pas hésité à nous faire écouter quelques vidéoclips de leurs dernières chansons à saveur alternative, rock, punk rock, folk, indie pop et métal, avant que le Festival débute. Je me suis même improvisée guitariste durant quelques minutes avec un des membres du groupe canadien pop et hip-hop Tiny Danza à la batterie, afin de jouer une de leurs chansons qu’ils ont adaptée à la manière Guitar Hero pour la XBox et le Playstation. Parmi les grands noms de ce festival, Radio Radio, Rise Against, Jean Leloup et The Last Assassins, Men Without Hats, IAM et Blood for Blood défileront sur les différentes scènes dans la Ville de Québec, du jeudi 29 septembre au dimanche 2  octobre.

Le festival a donc débuté en force à l’Impérial vers 19 h, avec plusieurs groupes canadiens, qui se débattaient pour obtenir la première place dans le cadre de la finale canadienne de Planetrox Envol et Macadam. Le public a voté pour la meilleure chanson qui devait être une composition originale. Le grand gagnant de cette soirée est la formation Another Fallen Hero, originaire de Trois-Rivières, qui s’est démarquée par ses compositions originales et sa présence dynamique sur scène. Planetrox est un projet qui a été mis sur pied par Envol et Macadam, avec l’aide de la Ville de Québec, ayant pour mission de découvrir les meilleurs groupes émergents de chacun des pays participants, pour ensuite les présenter au public durant le festival.

groupe rock très dynamique provenant de Chicoutimi
Mordicus

Parmi les groupes présents en ce jeudi soir animé, on pouvait compter quatre groupes québécois qui ont tous participé à la finale. C’est Mordicus, un groupe rock très dynamique provenant de Chicoutimi, qui a brisé la glace avec trois de leurs chansons tirées de leur premier EP  « Qui Vivra Verra » sorti au début du mois de septembre. Ils ont été finalistes lors de l’édition 2010 du Festival international de la chanson de Granby et ils ont participé aux Francouvertes en 2011. Le public les a accueillis chaleureusement. Un peu plus tard dans la soirée, c’est au tour de Far From Reality d’offrir sa prestation sur scène. Originaire d’Outaouais, ce groupe métal progressif a été fondé en juillet 2010 par cinq gars dans la vingtaine qui se sont connus dans le programme de musique au cégep Lionel-Groulx. On peut comparer leur musique à celle de Dream Theater. Ensuite, le groupe pop rock Dance Over All formé en 2009 par cinq membres qui proviennent tous de Lévis, suivi de la formation trash metal et death metal mélodique de Berthierville Frozen Death, nous ont offert chacune une prestation en fin de soirée, juste avant celle du groupe acadien Radio Radio.

Groupe italien punk rock
Rumatera

Quelques groupes internationaux étaient aussi sur place dont Javo Island, un groupe indie-pop coréen qui fera son apparition sur scène ce soir à 19 h 20 juste avant Men Without Hats. Fondé en 2004, ils ont sorti leur premier album To the Island en juillet 2010 et leur deuxième single To the Hot le 15 septembre dernier. En Corée du Sud, les cinq membres du groupe se démarquent véritablement sur la scène indie pop par leur musique colorée. Mais mes découvertes de la soirée furent sans aucun doute le groupe italien punk rock Rumatera dont la musique ressemble à celle de Rancid, ainsi qu’un groupe d’Angleterre, Secret Cinema Band, qui nous offre des chansons telles que Can I Compute? à saveur alternative, post rock et expérimentale et où l’on note des influences de Pink Floyd et Radiohead.

Ce soir, le groupe punk-celtic Floggy Molly ainsi que Black Pacific, le nouveau projet de Jim Lindberg, ex-chanteur de Pennywise, réchaufferont la foule ce soir avant le spectacle de Rise Against à l’Agora du Port de Québec. Secret Cinema Band précède Jean Leloup et the Last Assassins qui nous offrira des textes sur « un rock’n’roll sale et sexy » à 21 h 30 sur la scène Musique Plus au Parc de l’Îlot Fleurie. Pour voir toute la programmation du Festival, visitez leur site Web : http://www.envoletmacadam.com/fr/

Crédit photos : Caroline Demers