Vendeurs d’Enclumes en tournée avec leur 3e album « Décadrant »

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
Décadrant par les Vendeurs d'Enclumes
Décadrant par les Vendeurs d'Enclumes

La scène française nous réserve de belles surprises avec Vendeurs d’Enclumes.  Ils nous livrent des textes en français écrits d’une plume fine et crue, avec de l’engagement et de la bonne humeur.  Ces orléanais allient à la chanson, l’énergie du rock, des envolées jazz cuivrées et des respirations teintées de musique classique. Leur 3e album sera en magasin le 1er novembre.

Dans la droite continuité de leurs deux précédents disques « L’étonnoir » en 2006 et « Bonheur d’occasion » en 2009, les Vendeurs d’Enclumes nous livrent  un album à la fois homogène et tout en reliefs. La plume de Valérian Renault gagne en finesse et en efficacité. Il est de ces auteurs qui possèdent le talent rare de toucher juste et vrai tout en nous glissant le petit sourire au coin des lèvres à sa simple manière d’enchevêtrer les mots. La justesse de ses interprétations au chant libère une pétillante exploration sur scène. La progression musicale spontanée, la fraicheur des orchestrations des textes et une musicalité qui s’élèvent et se répondent en fait des chansons maximalistes.

Il y a du Ferré, mais aussi du Desproges et du Cioran chez cet homme-là et on n’est jamais à l’abri d’un second, voire d’un troisième degré qui rode et  nous attrape alors qu’on ne s’y attendait pas. L’interprète grandit, s’aventure en d’autres contrées, sa voix tour à tour légère et évidente, éraillée ou puissante nous ballade d’émotion en émotion avec de plus en plus d’aisance.

 

Les arrangements originaux et racés, marque de commerce du groupe, s’étoffent encore et tutoient même le symphonique au paroxysme de titres comme le sublime et introspectif “Février”, ou le saisissant “Finir”, véritable petit bijou d’écriture sur l’envie de vivre et la peur de mourir. Le groupe nous emmène aux méandres même de sa tête avec “Un trou”, titre enregistré live et improvisé, mêlant l’esprit du slam et du rock progressif. Rien ne semble pouvoir stopper leur avancée dans les steppes d’une chanson française enfin en redevenir, toute en créativité et en audace. On sort de ce disque avec l’envie d’y revenir, de fouiller plus encore cette terre fertile qu’ils ont le bon goût de nourrir à chaque nouvel opus.

Valérian Renault : Chant

Vincent Lenorman : Guitare accordéon

Nicolas Le Moullec : Basse chant

Mathieu Henault : Batterie

Cyrile Boudesocque : Saxophone

David Sevestre : Saxophone

 

Le groupe enchaîne concerts et festivals francophones  (La Bourse Rideau, Festival Coup de Cœur Francophone) avec leurs répertoires détonants.  En tournée pour la 1ère fois au Québec, voici les 10 escales du Festival Coup de Cœur Francophone du 4 au 16 novembre 2011.

 

4 nov.  Cabaret La Basoche – Gatineau

5 nov.  Le Trou du Diable – Shawinigan

8 nov. Théâtre Granada – Sherbrooke

9 nov. Festival Folk de Québec – Québec

10 nov. Cabaret Lion d’Or – Montréal

11 nov. Théâtre de Baie Comeau – Baie-Comeau

12 nov. La Vieille Forge – Petite Vallée

13 nov. Au Vieux Treuil – Iles-de-la-Madeleine

15 nov. Salle Desjardins Telus – Rimouski

16 nov. Salle La Forestière – La Tuque

 

www.vendeursdenclumes.com

 

http://sixmedia.ca/